Blog – Full Width

Vitamine D : combien de temps et quand s’exposer au soleil ?

by 1 juillet 2021

La vitamine D : temps d’exposition au soleil, meilleur moment de la journée, risques…

La vitamine D est une vitamine unique dont la plupart des gens en manquent.
En fait, on estime que plus de 40 % des adultes ont une carence en vitamine D

Cette vitamine est fabriquée à partir du cholestérol de votre peau lorsqu’elle est exposée au soleil. C’est pourquoi il est très important d’avoir suffisamment de soleil pour maintenir des niveaux optimaux de vitamine D.
Cependant, trop de soleil a ses propres risques pour la santé.
Alors voilà comment obtenir en toute sécurité de la vitamine D à partir du soleil sans se mettre en danger.

A lire La vitamine D : son rôle, sources d’apport, carences… & Les bienfaits du soleil sur notre santé et notre bien-être

Le soleil est la meilleure source de vitamine D, et c’est pour cela que la vitamine D est appelée « la vitamine du soleil ».
Lorsque notre peau est exposée au soleil, elle fabrique de la vitamine D à partir du cholestérol. 
Les rayons ultraviolets B (UVB) du soleil frappent le cholestérol dans les cellules de la peau, fournissant l’énergie nécessaire à la synthèse de la vitamine D.
La vitamine D joue de nombreux rôles dans l’organisme et est essentielle pour une santé optimale

Par exemple, la vitamine D permet aux cellules de nos intestin d’absorber le calcium et le phosphore, deux minéraux essentiels au maintien d’os solides et sains
D’autre part, de faibles taux de vitamine D ont été liés à de graves conséquences sur la santé, notamment :

De plus, seule une poignée d’aliments contiennent des quantités importantes de vitamine D.

Ceux-ci comprennent l’huile de foie de morue, l’espadon, le saumon, le thon en conserve, le foie de bœuf, les jaunes d’œufs et les sardines. Cela dit, il faudrait en manger presque tous les jours pour obtenir suffisamment de vitamine D.

Si nous ne recevons pas assez de soleil, il est souvent recommandé de prendre un supplément comme l’huile de foie de morue . 
Il est important de noter que les rayons UVB du soleil ne peuvent pas pénétrer à travers les fenêtres. Ainsi, les personnes qui travaillent à côté de fenêtres ensoleillées sont toujours sujettes à une carence en vitamine D ou du moins autant que tout autre personne.

Quand s’exposer au soleil et combien de temps ?

Le midi, surtout en été, est le meilleur moment pour profiter du soleil.
A midi, le soleil est à son zénith et ses rayons UVB sont les plus intenses. Cela signifie que nous aurons besoin de moins de temps d’exposition au soleil pour produire suffisamment de vitamine D.
De nombreuses études montrent également que le corps est plus efficace pour fabriquer de la vitamine D à midi*.

Donc 10 à 15 minutes d’exposition au soleil à midi pendant l’été trois fois par semaine sont suffisantes pour maintenir des niveaux de vitamines D corrects chez les adultes de race blanche** (30 minutes dans les régions et pays du nord).
Non seulement il est plus efficace de prendre de la vitamine D vers midi, mais cela peut aussi être plus sûr que de prendre du soleil plus tard dans la journée. Une étude a révélé que l’exposition au soleil l’après-midi peut augmenter le risque de cancers de la peau dangereux*4

RÉSUMÉ
Le midi est le meilleur moment pour prendre de la vitamine D, car le soleil est à son apogée et notre corps peut la fabriquer plus efficacement à cette heure de la journée. Cela signifie que nous aurons besoin de moins de temps d’exposition au soleil à midi : entre 10 et 15 minutes suffisent.

La couleur de la peau peut affecter la production de vitamine D

La couleur de la peau est déterminée par un pigment appelé mélanine.
Les personnes à la peau plus foncée ont généralement plus de mélanine que les personnes à la peau plus claire. De plus, leurs pigments de mélanine sont également plus gros et plus foncés.

La mélanine aide à protéger la peau contre les dommages causés par l’excès de soleil. Il agit comme un écran solaire naturel et absorbe les rayons UV du soleil pour se défendre contre les coups de soleil et les cancers de la peau*5 .

Cependant, cela crée un grand dilemme car les personnes à la peau plus foncée doivent passer plus de temps au soleil que les personnes à la peau plus claire pour produire la même quantité de vitamine D du fait que leur peau absorbe moins de UVB.
Des études estiment que les personnes à la peau plus foncée peuvent avoir besoin de 30 minutes à trois heures de plus pour obtenir suffisamment de vitamine D, par rapport aux personnes à la peau plus claire. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles les personnes à la peau plus foncée ont un risque plus élevé de carence..
Pour cette raison, si vous avez la peau foncée, vous devrez peut-être passer un peu plus de temps au soleil pour obtenir votre dose quotidienne de vitamine D.


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Exposer plus de peau pour produire plus de vitamine D

La vitamine D est fabriquée à partir du cholestérol de la peau. Cela signifie que vous devez exposer beaucoup de peau au soleil pour en faire assez.
Certains scientifiques recommandent d’exposer environ un tiers de la surface de votre peau au soleil*6.
Selon cette recommandation, le port d’un débardeur et d’un short pendant 10 à 30 minutes trois fois par semaine pendant l’été devrait être suffisant pour la plupart des personnes ayant la peau plus claire et un peu plus pour les personnes à la peau plus foncée
Assure-toi tout de même de ne pas te brûler si tu reste longtemps au soleil. 
Essaye de ne pas utiliser de crème solaire pendant les 10 à 30 premières minutes, selon la sensibilité de ta peau au soleil, et applique une crème solaire avant de commencer à brûler.
Il est également parfaitement acceptable de porter un chapeau et des lunettes de soleil pour protéger le visage et les yeux tout en exposant d’autres parties de ton corps. 
La tête étant une petite partie du corps, elle ne produira qu’une petite quantité de vitamine D.

Et la crème solaire ?

Les gens utilisent un écran solaire pour protéger leur peau contre les coups de soleil et le cancer de la peau.
C’est parce que la crème solaire contient des produits chimiques qui reflètent, absorbent ou diffusent la lumière du soleil.
Lorsque cela se produit, la peau est exposée à des niveaux inférieurs de rayons UV nocifs. Cependant, comme les rayons UVB sont essentiels à la fabrication de la vitamine D, la crème solaire pourrait empêcher la peau de la produire.
En fait, certaines études estiment qu’un écran solaire de FPS 30 ou plus réduit la production de vitamine D dans le corps d’environ 95 à 98 % d’autre ont montré que le port d’un écran solaire n’a qu’un faible impact sur l’absorption d’UVB pendant l’été du fait de l’exposition très souvent plus longue au soleil en ayant mis de la crème solaire : la production de vitamine D serait donc suffisante.
Cela dit, la plupart de ces études ont été menées sur une courte période de temps. On ne sait toujours pas si le port fréquent d’un écran solaire a un impact à long terme sur les niveaux de vitamine D dans le sang.

Dangers d’une exposition excessive au soleil

Bien que la lumière du soleil soit excellente pour la production de vitamine D, une trop grande quantité peut être dangereuse.
Voici quelques conséquences d’un excès de soleil :

  • Coups de soleil : L’effet nocif le plus courant d’un excès de soleil. Les symptômes d’un coup de soleil comprennent une rougeur, un gonflement, une douleur ou une sensibilité et des cloques.
  • Lésions oculaires : une exposition prolongée aux rayons UV peut endommager la rétine. Cela peut augmenter le risque de maladies oculaires comme la cataracte.
  • Vieillissement de la peau : passer trop de temps au soleil peut accélérer le vieillissement de votre peau. Certaines personnes développent une peau plus ridée, lâche ou coriace.
  • Changements cutanés : les taches de rousseur, les grains de beauté et d’autres changements cutanés peuvent être un effet secondaire d’une exposition excessive au soleil .
  • Coup de chaleur : également connu sous le nom d’insolation, il s’agit d’une condition dans laquelle la température centrale du corps peut augmenter en raison d’une trop grande chaleur ou d’une exposition au soleil.
  • Cancer de la peau : Trop de lumière UV est une cause majeure de cancer de la peau .

Si tu prévoie de passer beaucoup de temps au soleil, évite les coups de soleil.

Il est préférable d’appliquer un écran solaire après 10 à 30 minutes d’exposition au soleil pour éviter les conséquences néfastes d’un excès d’exposition au soleil.
Ton temps d’exposition doit dépendre de la sensibilité de ta peau au soleil.

Note que les experts recommandent de ré appliquer de la crème solaire toutes les deux à trois heures, surtout si tu transpire ou tu te baigne. N’hésite pas à te rhabiller pour protéger ta peau du soleil

Conclusion

– L’exposition régulière au soleil est le moyen le plus naturel d’obtenir suffisamment de vitamine D.
– Pour maintenir des taux sanguins sains, essaye de prendre le soleil 10 à 30 minutes de soleil à midi (entre 11h et 14h ), plusieurs fois par semaine.
–  Les personnes à la peau plus foncée peuvent avoir besoin d’un peu plus que cela. le temps d’exposition doit dépendre de la sensibilité de la peau au soleil. S’assurer simplement de ne pas brûler.
– Les facteurs qui peuvent affecter la capacité à produire de la vitamine D à partir de la lumière du soleil comprennent l’heure de la journée, la couleur de la peau, la quantité de peau que exposer au soleil et un écran solaire.
– Les personnes vivant loin de la ligne d’équateur ont besoin de plus de soleil car les UV son plus faibles, il faudra alors penser à se complémenter notamment en hiver ou plutôt d’octobre à mars/avril.


Prendre un RDV de Bilan avec moi

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21310306
http://ar.iiarjournals.org/content/36/3/1345.full
https://ods.od.nih.gov/factsheets/VitaminD-HealthProfessional/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20072137
*https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24494051
* https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24494046
**https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20072137
*4 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18348449
*5 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29124692
*6 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20072137

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

6 recettes de thé glacé healthy

by 23 juin 2021

6 recettes de thé glacé healthy, détox et désaltérant !

Même si l’eau est la seule boisson essentielle au bon fonctionnement de notre organisme, nous pouvons toutefois facilement nous en lasser.
A lire sur le blog : Hydratation : Une nécessité vitale & Canicule, fortes chaleurs : que faut-il boire ? (ou pas)

Le thé glacé healthy (attention il n’aura de glacé que son nom, froid oui mais pas trop : 
! Lire + : Canicule, fortes chaleurs : que faut-il boire ? (ou pas)

1 – Thé glacé citron/gingembre

500ml d’eau
1 cm de racine de gingembre
1 citron
2 sachets de thé vert nature et bio

Éplucher le gingembre et le couper en rondelles.
Avec un économe, éplucher la peau du citron pour en récupérer le zeste.
Faire chauffer l’eau.
Placer le gingembre et les zestes de citron Dans la théière. Ajouter les sachets de thé. Verser l’eau et laisser infuser 4 minutes.
Retirer les sachets de thé et laisser le gingembre et les zestes. Laisser refroidir le thé dans la théière.
Attendre facilement une bonne heure pendant laquelle le gingembre et le citron vont continuer de s’infuser dans le thé.
Verser le thé dans une carafe et ajouter le jus du citron pressé.
Réserver au frigo et servir le thé frais.

2 – Thé matcha glacé menthe / citron

Une cuillère à café de thé Matcha
Quelques feuilles de menthe fraîche
Le jus de deux petits citrons verts
500ml d’eau à température bouillante

Thé Matcha bio  contient une forte présence de chlorophylle, des anti-oxydants, Vitamines A, B, C et des minéraux,

– Déposer le thé matcha dans un petit bol puis y ajouter un peu d’eau et mélanger sans attendre avec un petit fouet pour éviter tous risques de grumeaux
– Verser le mélange dans un shaker ou un autre contenant , ajouter l’eau, les feuilles de menthe fraîche, et le jus de deux citrons vert.
– Mélanger énergiquement quelques minutes, et servir frais

3 – Thé glacé pêche / fleur d’oranger

1 litre d’eau
4 cuillères à café de thé noir en vrac
2 pêches ( 1 blanche et 1 jaune par exemple)
1 cuillère à soupe de sirop d’agave
1 cuillère à soupe de fleur d’oranger

Couper les pêches en morceaux.
Faire infuser le thé (dans une boule à thé) dans l’eau avec les pêches pendant au moins 5 heures.
Retirer la boule à thé et ajouter le sirop d’agave et la fleur d’oranger.
Servir bien frais.

4 – Thé glacé à la pastèque

15g de thé vert
400g de pastèque
1 cuillère de sirop d’agave
1/2 citron vert
Quelques feuilles de menthe
Des glaçons

Verser le thé en vrac dans une carafe.
Ajouter l’eau. Mélanger, couvrir et laisser infuser 30 minutes à température ambiante. Passez au travers d’une passoire fine au dessus d’une carafe. Ajoutez le sirop d’agave
Mixer la chair de la pastèque et ajouter le jus de citron.
Verser dans la carafe de thé et laissez reposer 1 heure au frais. 
Servir avec de la menthe fraîche, des glaçons.

5 – Thé glacé à la mangue

1L d’eau chaude
3 cuillères à soupe de thé blanc
2 mangues mûres

Laver les mangues et les découper en morceaux.
Dans une théière, placer le thé blanc et les morceaux de mangues.
Verser de l’eau chaude dans la théière et laisser infuser 15 minutes.
Tamiser et verser le thé dans une bouteille ou un récipient et la placer au frais pendant 2 heures.
Dégustez !

6 – Thé glacé Free Style

2 c. à soupe thé en vrac selon les préférences
1.5 litre eau froide
2 c. à soupe sirop agave facultatif
fruits frais selon les préférences

Mettre le thé dans l’eau, soit directement dans le saladier si vous avez une passoire fine pour le filtrer ensuite, soit dans un filtre à thé tissu ou métallique dès le début.
Ajouter quelques fruits frais
Laisser infuser quelques heures au frais, filtrer et ajouter le sirop d’agave selon les convenances.





DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

Ma trousse Naturo de l’été

by 17 juin 2021

Les plantes et huiles à mettre dans notre valise

Mal des transports, coup de soleil, piqûres d’insectes, fatigue, décalage horaire, nausées…tous ces petits maux d’été peuvent réellement nous gâcher nos vacances !
Je te propose donc de découvrir mes outils naturo pour prendre soin de toi naturellement.
Cette année, dans ta valise, tu auras ta trousse phyto ! #enjoy

La phytothérapie, l’utilisation des plantes médicinales, permet de soulager de nombreux maux. Elle est utilisée sous forme de gélules, d’infusion, ou encore d’huile
L’utilisation des plantes médicinales n’est pas sans risques, demande toujours conseil à ton naturo, médecin phytothérapeute, généraliste et/ou pharmacien avant de les consommer.

Nausée – Mal des transports
Le gingembre en gélules (1h avant de prendre la route si mal des trp)
Piqûre d’insectes
Huile essentielle de lavande Aspic (anti-inflammatoire, régénérante)
Huile essentielle de menthe poivrée (apaisante, analgésique, anesthésiante : surtout contre les démangeaisons)
Stress, angoisse, anxiété (du au départ en vacances, décollage d’avion…) difficultés d’endormissement (décalage horaire)
Passiflore en gélules (2 par jours) pour calmer la sphère nerveuse
Valériane en gélules en cas de difficultés d’endormissement avant le départ ou à cause du décalage horaire
Jambes lourdes (lire aussi Soulager les jambes lourdes naturellement )
La vigne rouge en gélules ou en extrait liquide (ampoules). Cure à faire au moins 3 semaines avant le départ. (+ serviettes humides à l’eau froide sur les jambes pour soulager rapidement)
Mais aussi huile essentielle de menthe poivrée
Coup de soleil
Huile essentielle de lavande aspic mélangée à de l’huile d’amande ou d’olive
L’huile essentielle de Camomille matricaire (allemande) est apaisante et agit contre les irritations et les douleurs cutanées. (dès 3 ans, mélanger à une huile végétale)
Problèmes digestifs
Huile essentielle de Basilic tropical (2 gouttes dans une càc d’huile d’olive ou sur un comprimé neutre)
Antiseptique intestinal, antifongique, antibactérienne, antivirale
– Digestion difficile
– Nausées
– Flatulences
– Infections intestinales
– Mal des transports aussi
Fatigue
Thym (en infusion)
La sarriette (infusion)
Le gingembre (gélules)
Coups et blessures
Toujours nettoyer la plaie à l’eau et au savon avant application de ces plantes
L’arnica (en huile ou en crème)
Le miel
Le thym
Le vinaigre de cidre
Huile de millepertuis
 


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Récapitulatif pour remplir sa trousse de voyage (exemple, à toi de choisir parmi les plantes ci-dessus)
– 1 boîte de gélules d’extrait de gingembre
– 1 boîte de gélules d’extrait de passiflore et de la valériane en infusion ou en gélules
– Des sachets à infusion de thym ou de sarriette 
– 1 boîte de gélules d’extrait de vigne rouge (anti-jambes lourdes)
– 1 flacon d’huile essentielle de menthe poivrée et un flacon d’huile d’amande douce
– 1 flacon d’huile essentielle de lavande aspic et de citronnelle (pour éloigner les moustiques : lire : Les huiles essentielles de l’été)
– 1 flacon d’huile essentielle de Basilic tropical
– 1 crème d’arnica


matroussephytodelete


Prendre un RDV de Bilan avec moi

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Soupe froide à l’avocat, au concombre et aux pommes

by 15 juin 2021

Recette facile pour cette soupe fraîche d’été #enjoy

1 concombre
1 pomme
1 avocat
2 gousses d’ail
1 petit oignon
1 yaourt nature 0%
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de jus de citron
2 cuillères à soupe de persil ciselé
25 cl de bouillon de légumes
Sel & poivre

Peler et émincer l’ail et l’oignon.
Laver, éplucher et râper le concombre.
Éplucher la pomme, retirer le cœur et la couper en morceaux.
Peler l’avocat, retirer le noyau et couper la chair en dés.
Faire suer l’oignon dans une poêle 5 minutes, à feu doux, avec 2 cuillères à soupe d’eau en remuant.
Ajouter le jus de citron et faire cuire 1 minute de plus.
Ajouter le bouillon, le concombre, du sel et du poivre .
Laisser cuire 8 minutes à feu doux.
Retirer du feu et mixer la soupe. Laisser refroidir.
Mixer la soupe avec l’avocat et le yaourt. Réserver au réfrigérateur au moins 1 heure et servir frais !

♥ Tu peux ajouter , après avoir servi, des petits dés de concombre et/ou de pomme, des graines de lin de courges…






DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

[DietiNaturo]Soupe d’ortie

by 25 mai 2021

Recette soupe d’ortie : Sûrement la façon la plus classique de servir les orties : en soupe !

Oubliez la méchante plante qui pique et découvrez une plante douce et très plaisante en bouche #enjoy

A lire : Les bienfaits de l’ortie

Pour 4 personnes

200g d’orties fraîches (c’est environ un grand saladier plein)
1 gros oignon
1 grosse tige de céleri
1 grosse pomme de terre (environ 300g)
500 ml d’eau fraîche
1 cuillère à café de sel de mer
Une pincée de poivre noir (facultatif)
75 ml de crème de coco (facultatif)
Un trait d’huile d’olive (pour faire sauter l’oignon)
Ciboulette pour la déco ou menthe (facultatif)

Hacher l’oignon et le faire revenir quelques minutes en utilisant l’huile d’olive dans une poêle
Hacher grossièrement la pomme de terre et le céleri en petits morceaux.
Ajouter l’eau, les pommes de terre, le céleri, le sel et le poivre et ramener la préparation à ébullition. 
Préparer les orties : Utiliser des gants et placer les orties dans une grande passoire pour rincer si nécessaire. 
Secouer l’excès d’eau et retirer les feuilles des tiges. 
Hacher les ensuite grossièrement. 
Après environ 15 minutes de cuisson le contenu de la casserole, ajouter les orties.
Ajouter, enfin la crème de noix de coco pour un effet plus crémeux (bien que cela soit facultatif).

 ♥ J’aime ajouté des pignons ou des noisettes


ingrédient soupe d'ortie


recette soupe d'ortie


DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

Ortie piquante : bienfaits et utilisation

by 24 mai 2021

Consommer de l’ortie, c’est bon pour la santé !

L’ortie ( Urtica dioica ), récoltée généralement en mai, est une plante de base en phytothérapie depuis l’Antiquité. Elle fait partie de la famille des  urticacées ( Urticaceae )
Les Égyptiens de l’Antiquité utilisaient l’ortie pour traiter l’arthrite et les douleurs lombaires, tandis que les troupes romaines se frottaient sur elles-mêmes pour rester au chaud .

Son nom scientifique, Urtica dioica , vient du mot latin uro , qui signifie «brûler», car ses feuilles peuvent provoquer une sensation de brûlure temporaire au contact.
Elle a des poils pointus sur ses feuilles. Ces poils contiennent des produits chimiques, tels que l’acide formique et l’histamine, qui peuvent irriter la peau et provoquer des picotements, des démangeaisons et des rougeurs.

Cependant, une fois transformée en supplément, l’ortie séchée, lyophilisée ou cuite peut être consommée en toute sécurité. 
Des études ont démontrées un certain nombre d’avantages, de bienfaits sur la santé de cette plante souvent détestée à cause des piqures et démangeaisons qu’elle provoque au contact de la peau .

 

Nom scientifique : Urtica dioica
Noms communs : ortie, ortie dioïque, grande ortie, ortie piquante, ortie commune
Noms anglais : common nettle , stinging nettle

Retrouve ma recette de soupe d’ortie


soupe d'ortie

L’ortie est une plante polyvalente riche en nutriment

L’ortie offre une variété de vitamines, de minéraux, d’acides gras, d’acides aminés, de polyphénols et de pigments – dont beaucoup agissent également comme antioxydants.
Sa feuille et sa racine sont consommées sous forme de tisane, de silice buvable ou de gélules.
Leurs actions diurétiques, reminéralisantes (en cas de fractures, d’ostéoporose, de tendinites, d’arthroses…mais aussi agit sur les problèmes de chute de cheveux) et dépuratives sont notamment bénéfiques aux personnes souffrant de douleurs articulaires, de carences nutritives ou de maladies de la peau, troubles du système urinaire (sa graine est souvent utiliser pour traiter les problèmes d’énurésie nocturne).
Elle diminue les anémies, vient en soutien des femmes aux règles abondantes, la goutte et lutte contre la fatigue, soulage les maux de tête.

Les feuilles et la racine de l’ortie fournissent une grande variété de nutriments, dont ( 1 ):

  • Vitamines: Vitamines A, C et K, ainsi que plusieurs vitamines B

  • Minéraux: calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium et sodium

  • Graisses: acide linoléique, acide linolénique, acide palmitique, acide stéarique et acide oléique

  • Acides aminés: tous les acides aminés essentiels

  • Polyphénols: Kaempferol, quercétine, acide caféique, coumarines et autres flavonoïdes

  • Pigments: bêta-carotène, lutéine, lutéoxanthine et autres caroténoïdes

L’ortie est donc une excellente source d’antioxydants pour notre organisme : Les antioxydants sont des molécules qui aident à défendre nos cellules contre les dommages causés par les radicaux libres. Les dommages causés par les radicaux libres sont liés au vieillissement, ainsi qu’au cancer et à d’autres maladies chronique (2)

Des études indiquent que l’extrait d’ortie peut augmenter les niveaux d’antioxydants sanguins (34).


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

L’ortie réduit l’inflammation
Elle peut aider à supprimer l’inflammation excessive et incontrôlée de l’organisme, ce qui à son tour pourrait aider à réduit les maladies inflammatoires, comme l’arthrite et les autres maladies inflammatoires.

L’inflammation est la façon dont notre corps se guérit et combat les infections. La réponse inflammatoire du corps fait donc partie du processus d’auto-guérison de l’organisme et est donc naturelle et ne doit pas être combattue dans n’importe qu’elle condition !
Cependant, l’inflammation chronique, qui une situation d’inflammation excessive et qui dure peut infliger des dommages importants (5).
L’ortie est une plante qui permet de réduire l’inflammation.

L’ortie diminue la douleur
En plus de ses vertus anti-inflammatoire, l’ortie, grâce aux composés chimiques que contiennent les petits poils sur les feuilles, qui agissent comme analgésiques, permet de diminuer la douleur due à l’arthrite, l’arthrose, la fibromyalgie, l’endométriose…

L’ortie piquante aide à gérer les allergies saisonnières
L’ortie est une aide naturelle populaire pour les allergies saisonnières . 
Les allergies provoquant de l’inflammation dans l’organisme, l’ortie permet, comme vu plus haut, réduit l’inflammation et donc les symptômes des allergies saisonnières.

Les allergies saisonnières surviennent lorsqu’une substance telle que le pollen déclenche la production d’histamine par l’organisme.
 L’histamine est la cause des symptômes caractéristiques des allergies, tels que l’inflammation, les démangeaisons et l’ urticaire .Selon certaines recherches, l’ortie peut perturber (6) le processus d’allergie en inhibant la production d’histamine du corps et l’inflammation associée.

L’ortie & les problèmes de peau
Dépurative du sang, elle est employée pour soulager toutes les affections de peau : acné, psoriasis, eczéma

Diminution de l’hyperplasie bénigne de la prostate
La prostate est une petite glande qui fait partie du système reproducteur masculin. Elle se trouve sous la vessie et entoure l’urètre. L’urètre est une structure mince en forme de tube à travers laquelle le sperme et l’urine quittent le corps.
On parle d’hyperplasie lorsque cette glande grossit ce qui exerce une pression sur l’urètre et provoque des problèmes urinaires et de fertilité (entre autre).

L’ortie peut aider à ralentir la croissance de la prostate chez les personnes atteintes d’HBP en affectant les niveaux d’hormones ou en interagissant avec les cellules de la prostate.
Certaines études ont montré que l’ortie peut réduire les symptômes de l’HBP. 
Dans une étude de 2013 (7), les chercheurs ont donné aux gens des orties ou un placebo pendant 8 semaines. Ils ont constaté une réduction significative des symptômes chez les personnes en prenant, mais pas chez celles prenant le placebo.

Ortiepiquante

Sous quelle forme la consommer pour profiter de ses vertus médicinales ?

Dans les champs, près, forêts, bordure de jardins…, elle pousse souvent dans des sols humides
Assure toi que ce soit bien de l’ortie si tu fait ta récolte tout e seul e !
Dans le commerce, nous retrouvons l’ortie piquante sous plusieurs formes (attention toujours privilégier le bio) :

Effets secondaires

L’ortie est une herbe sûre et à consommer en quantités modérées. 
Cependant, les effets secondaires peuvent se faire sentir:
– problèmes d’estomac
– problèmes urinaires
– transpiration
– urticaire ou éruptions cutanées
– diarrhée

Il est toujours important de consulter un médecin avant d’utiliser un remède à base de plantes surtout en cas de prise de médicaments.

Interactions médicamenteuses possibles
L’ortie peut également interagir avec certains médicaments, notamment:
* Anticoagulants

* Traitements pour l’hypertension artérielle

* Médicaments contre les maladies cardiaques

* Médicaments contre le diabète


Prendre un RDV de Bilan avec moi

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Subscribe to our newsletter

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin porttitor nisl nec ex consectetur, quis ornare sem molestie. Sed suscipit sollicitudin nulla tempor congue. Integer sed elementum odio.

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]
    %d blogueurs aiment cette page :