Blog – Full Width

13 Aliments Anti Fatigue

by 25 octobre 2021

Aliments anti fatigue : le rééquilibrage alimentaire doit être le premier réflexe en cas de fatigue extrême, chronique….

Le fonctionnement de ton organisme dépend directement de ton alimentation et la meilleure façon de tirer le meilleur parti de ton alimentation est de t’assurer que ce que tu lui donnes est bon pour lui et au bon moment !

As-tu déjà remarqué à quel point tu te sens léthargique/fatiguée après un gros déjeuner ou un dîner ? 
C’est parce que ton corps utilise son énergie pour digérer ce gros repas au lieu d’alimenter le reste de votre corps.
Le moyen le plus simple d’éviter le coma post-repas est de manger équilibré à portion modérée avec une ou deux collations (en fonction de ton activité et de ton rythme).

Voici une liste (non exhaustive) d’aliments anti fatigue qu’il faut impérativement privilégier

Alimentation anti fatigue : conseils de base

1. Aliments non transformés
Un cheeseburger et des frites peuvent être très réconfortants pendant que tu le manges, sa valeur nutritionnelle est faible. Les aliments transformés, tels que certains aliments emballés ou en conserve, les bonbons, les plats en boîte et les viandes précuites sont généralement pleins d’agents de conservation, d’additifs, de sodium, de gras trans et d’ingrédients artificiels qui peuvent te fatiguer.
Il faut alors privilégier des aliments non transformés, bruts qui eux sont parfaitement assimilables par l’organisme et demandent moins d’énergie pour la digestion donc moins de fatigue !

2. Fruits et légumes frais et de saison
Plus tes aliments sont frais, plus ils contiennent de nutriments. Contrairement aux aliments transformés qui peuvent être dépourvus de nutriments pour une durée de conservation plus longue, les aliments frais contiennent généralement des nutriments plus élevés. 
Manger des fruits et légumes de saison signifie qu’ils mûrissent naturellement. Les fruits et légumes locaux, provenant de circuits courts ont également une meilleur qualité et donc ils sont meilleurs pour l’organisme. Les fruits et légumes de saison sont les meilleurs aliments anti fatigue.

3. Boissons sans caféine
La caféine est acceptable avec modération et il a même été démontré qu’elle a des effets bénéfiques sur la santé. 
Bien qu’elle fournisse un coup de pouce à court terme, elle ne fournit pas réellement d’énergie au corps.
Les premières gorgées peuvent nous donner une impulsion positive, mais si nous ne fournissons pas à notre corps une bonne nutrition et des repas et des collations équilibrés, nous finirons par nous épuiser.
Si tu dois avoir ta dose, opte pour du café noir (ou du thé) non sucré et pas plus de 2 par jour.
 Les sodas et les boissons énergisants sont pleins de sucres raffinés et d’ingrédients artificiels qui au contraire nous épuisent et peuvent entraîner d’autres problèmes de santé en cas de surconsommation.

4. Protéines maigres
Les viandes rouges marbrées de graisse ajoutent des graisses saturées à ton alimentation.
 Les viandes plus maigres, comme le poulet, la dinde et le poisson, fournissent toujours des protéines de qualité, mais contiennent moins de graisses saturées. 
Les poissons riches en acides gras oméga-3, comme le saumon et le thon, peuvent ajouter des graisses bénéfiques et saines pour le cœur et pour ta santé en général.

5. Grains entiers et glucides complexes
Tout comme les aliments transformés, les glucides raffinés comme les sucres et la farine blanche ajoutent peu de nutriments mais demandent beaucoup d’énergie pour les assimiler, les stocker et les brûler. 
Choisir des aliments à grains entiers et des glucides complexes garantit que l’organisme tire pleinement parti de la coque du grain qui ajoute des fibres à notre alimentation. En consommant ce type de glucides, la fatigue n’est plus due à l’assimilation des sucres raffinés. Les céréales entières non raffinées sont aliments anti fatigue puissants !

6. Noix et graines
Les noix et les graines sont parmi les meilleurs aliments pour vaincre la fatigue et lutter contre la faim. Ajouter des noix et des graines dans notre alimentation peut fournir des nutriments sains et de l’énergie.
Essaye les amandes, les noix du Brésil, les noix de cajou, les noisettes, les noix de pécan, les noix, les graines de tournesol et les graines de citrouille…
 Il est recommandé de manger des oléagineux et des graines crus et non salés. Pour une collation saine en milieu de l’après midi, c’est juste parfait par exemple.

7. Eau
L’eau, la seule boisson vitale à l’organisme.
Boire de l’eau est essentiel pour un bon fonctionnement de l’organisme. Bien que l’eau ne fournisse pas d’énergie sous forme de calories, elle aide à faciliter les processus énergétiques dans le corps, ce qui est en soi un regain d’énergie.
Bois de l’eau tout au long de la journée et essaye d’échanger les sodas, le café et d’autres boissons contre un verre d’eau. 
Ce simple changement peut faire une grande différence et tu te sentiras tellement mieux !

8. Vitamines et suppléments
Si ton alimentation est pauvre, déséquilibré, et que tu sens que tu es en carence, tu peux demander dans un premier temps un bilan à ton médecin traitant qui saura ainsi en fonction des résultats, te conseiller les vitamines, minéraux, oligo éléments que tu dois rajouter à ton alimentation. Tu peux également te faire accompagner par un nutritionniste. Une consultation chez ton naturopathe te permettras également d’avoir les bons conseils pour toi et uniquement pour toi !


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Voici 13 aliments anti fatigue à privilégier :

1 – Les bananes :
Les bananes regorgent de potassium, de fibres, de vitamines et de la quantité parfaite de glucides qui vous fournissent un gros coup de pouce en énergie naturelle.

2. L’Avoine
Un grand bol de flocons d’avoine regorge de fibres même d’un peu de protéines . Choisis du flocon d’avoine neutre et pur (sans sucres ajoutés ou autres additifs…). Mélange le à des baies, des oléagineux, du lait végétal et let’s go pour une journée au taquet !

3. Les Graines de chia
Un aliment anti fatigue par excellence puisqu’il agit sur la durée : les graines de chia sont sont une source d’énergie prolongée grâce à la teneur en glucides, aux graisses saines et aux fibres.
Deux cuillères à soupe de chia fournissent environ 24 grammes de glucides et 4,8 grammes d’oméga-3, qui sont bons pour le cœur et anti-inflammatoires.
Au quotidien, ajoute quelques cuillères à soupe de graines de chia avec ton smoothie du matin ou ajoute une cuillère à ton yaourt végétal ou ta compote de l’après-midi.

4. Les agrumes 
On associe souvent la fatigue à une carence en vitamine C, celle ci permet par ailleurs une meilleure assimilation du fer. 
On va donc miser sur les agrumes, sources de vitamine C par excellence.
Une orange chaque matin te donnera une dose de vitamine C . 
Tu pourras alterner avec un pamplemousse ou des clémentines, voire même un citron pressé le matin au réveil. 
Il faut privilégier les agrumes entiers plutôt que pressés, car sous forme de jus, les fibres des agrumes sont brisées.
Si tu redoute l’acidité, change par le kiwi, idéal également pour sa teneur en vitamine C (92,7mg/100g, soit 2 fois plus qu’une orange par exemple). 1 kiwi par jour t’apportera la dose quotidienne nécessaire et suffisante de vitamine C. 

5. Les poissons gras 
Riches en vitamine D, la « vitamine du soleil », les poissons gras combleront le manque d’exposition au soleil, principale source de synthétisation de la vitamine D par l’organisme. Une carence de vitamine D favorise la fatigue et la dépression.
Saumon, sardines, maquereau ou encore hareng, ces poissons ont aussi l’avantage d’être riches en oméga 3, essentiels à l’organisme. Tu trouveras de la vitamine D également dans le foie de morue, le foie de veau, le lait et les yaourts entiers.

6. Les légumes verts à feuille 
Les légumes verts à feuille sont une excellente source de vitamine B9 (acide folique). La vitamine B9, essentielle pour les femmes enceintes notamment, participe au bon fonctionnement du système immunitaire.
 Une carence en vitamine B9 peut provoquer une forme d’anémie, se traduisant notamment par une sensation de grande fatigue.
Réputés pour leur teneur en fer, les épinards sont en réalité riches en magnésium et sources de vitamine B9. N’hésite pas à en consommer très régulièrement durant l’hiver, tout comme le brocoli, les choux de Bruxelles ou encore la chicorée, la mâche ou la roquette.

7. Les fruits de mer
Ces aliments ont la particularité d’être très riches en sels minéraux et en fer, et l’on sait qu’une carence en fer est source de fatigue. Fais le plein de fruits de mer pendant l’hiver, notamment les crevettes, les huîtres, les bulots et les bigorneaux.

8. Le chocolat et les fruits secs 
Le manque de magnésium peut entraîner une grande fatigue. Et bonne nouvelle, le chocolat en est une excellente source ! À condition toutefois de privilégier le chocolat noir à forte teneur en cacao…
Les fruits secs sont eux aussi très riches en magnésium, alors n’hésite pas à remplacer les biscuits apéritifs trop gras et trop salés par des amandes ou des noisettes.

9. Les baies de goji
Venue d’Asie, cette petite baie rouge-orangé est utilisée en Chine depuis des siècles pour purifier le sang, le foie, les reins et chasser la fatigue. Elle serait par ailleurs très riche en vitamines et antioxydants.
Les baies de goji sont la plupart du temps utilisées séchées, mais elles peuvent également être consommées fraîches ou en jus de fruit. En cas de fatigue passagère ou chronique, il est conseillé de consommer chaque jour une quinzaine de fruits séchés, mais uniquement sur avis médical en raison des contre-indications pour certaines catégories de personnes(femmes enceintes et allaitantes, enfants de mois de 7 ans, allergies…). 

10. La spiruline
Cette micro-algue d’eau douce, qui se développe en général dans les eaux chaudes (environ 37°C), est un excellent anti-fatigue, en aidant l’organisme à reconstituer les réserves en minéraux. Elle est commercialisée sous forme de complément alimentaire, en comprimés, en poudre ou en paillettes.
La spiruline est non seulement riche en protéines de bonne qualité, mais également en acides aminés essentiels, en fer, en chlorophylle, en pigments caroténoïdes (bêtacarotène) et en phycocyanine, qui lui donne sa couleur bleutée. Elle apporte par ailleurs des vitamines du groupe B, sauf la B12.

11. Les graines de courge
Riches en protéines (environ 20%), en magnésium et en fer, les graines de courge participeront en automne et en hiver à combler les carences et aideront à lutter contre la fatigue et l’anémie.
Les graines de courge se consomment facilement : grillées en apéritif, ajoutées aux salades, aux yaourts ou au granola-maison du matin, tu pourras aussi les rajouter dans ton pain et gâteaux. Choisis-les plutôt natures, décortiquées et non salées. 
Une poignée par jour, soit environ 10 grammes, suffira à apporter leurs bienfaits à l’organisme. 

12. Le ginseng
Reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires, cette plante riche en minéraux, en acides aminés essentiels et en vitamines est également particulièrement recommandée pour les personnes affaiblies ou en convalescence, grâce à son action de renforcement du système immunitaire. 
Commercialisé sous diverses formes, tu pourras choisir d’utiliser le ginseng en gélules, en poudre, en extrait liquide ou encore en infusion.

13. Le guarana
Le guarana, cette plante venue de la forêt amazonienne, connue pour sa teneur en Guaranine et dont les graines contiennent 2 à 7% de caféine, aurait des vertus tonifiantes qui seraient 4 fois plus fortes que le café. Elle est spécialement recommandée pour les fatigues passagères.


La santé est dans l’assiette : aliments anti fatigue

En cas de fatigue non expliquée et surtout qui dure dans le temps, ne reste pas inactive/f : consulte sans attendre ton médecin puis ton naturopathe.


Prendre un RDV de Bilan avec moi

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Tarte aux fruits d’automne

by 19 octobre 2021

Tarte aux fruits d’automne : pomme, poires, raisins, noisette ….

Délicieuse tarte d’automne, pour des goûters sains, gourmands et réconfortants. Recette simple et rapide ! #enjoy

Pour 6 personnes

1 pâte feuilletée
2 poires
1 pomme
1 poignée de raisins secs
1 poignée de noisettes décortiquées
4 c. à soupe de compote de pommes maison de préférence
2 c. à soupe de gelée de coing

Préchauffer le four th.6 (180°C).
Tremper les raisins secs dans un bol d’eau tiède et les laisser gonfler.
Étaler la pâte feuilletée ou la dérouler dans un moule à tarte.
Recouvrir de compote de pommes.
Peler et ôter les trognons des poires et de la pomme, les couper en fines lamelles.
Répartir les fruits sur la tarte.
Hacher grossièrement les noisettes à l’aide d’un pilon, puis les parsemer sur la tarte.
Ajouter maintenant les raisins parfaitement égouttés.
Enfin, napper le tout de gelée de coing.

Faites cuire 20 à 30 minutes en surveillant.

Et puis c’est tout ! Bonne ap. !

 ☺les noisettes peuvent être remplacées par des amandes, des noix…
 ♥ J’aime déguster cette tarte encore chaude mmmmm




DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

Salade de choux de Bruxelles au parmesan

by 12 octobre 2021

Depuis une dizaine d’ années, les choux de Bruxelles sont devenus populaires Il y a diverses façons de les préparer, rôtir, griller, frire, l’une de nos façons préférées de manger des choux de Bruxelles est crue !

Faire une salade de choux de Bruxelles semble improbable, mais cela ne nécessite pas beaucoup de préparation et c’est étonnement bon ! 
Mélange d’amandes grillées, de copeaux de parmesan et de graines de grenade, c’est un accompagnement savoureux et sain. Cette salade de choux de Bruxelles saura donner un coup de chic à ta table !

Pour 6 personnes

  5 cuillères à soupe d’ Huile d’olive vierge extra
  5 cuillères à soupe jus de citron
  1/2 cuillère à soupe persil fraîchement haché
  Sel
  Poivre noir fraîchement moulu
  1 kg de Choux de Bruxelles, coupés en deux et tranchés finement
  1 cuillère à soupe  amandes grillées hachées
  1 cuillère à soupe  graines de grenade
  Parmesan râpé, pour servir

Dans un bol moyen, fouetter l’huile d’olive, le jus de citron, le persil, 2 cuillères à café de sel et 1 cuillère à café de poivre jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Ajouter les choux de Bruxelles et mélanger jusqu’à ce qu’ils soient complètement enrobés.
Laisser reposer, en remuant de temps en temps, pendant au moins 20 minutes et jusqu’à 4 heures avant de servir.

Incorporer les amandes et les graines de grenade et garnir de copeaux de parmesan avant de servir ta salade de choux de Bruxelles

 ☺ Si tu n’aime pas les choux de Bruxelles crus, fais les revenir 5 min dans de l’huile d’olive


DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Perte de Cheveux : La naturopathie à la rescousse

by 11 octobre 2021

Perte de cheveux : C’est l’automne, les feuilles tombent et….tes cheveux aussi !

Pas de panique, c’est un phénomène tout à fait naturel, une personne bien portante, sans problème particulier perdra 50 à 100 cheveux par jours sans forcément sans rendre compte ! Mais il est tout de même important d’y être attentive, d’autant plus si la perte de cheveux est importante.
A noter que surtout pour la femme, la perte de cheveux impact souvent l’estime de soi !

A lire dans cet article : les causes de la perte de cheveux et l’approche naturopathique pour accompagner cette période de chute capillaire (que ce soit en automne ou pas).

Perte de cheveux ou calvitie ?

Déjà, il faut faire la différence entre entre chute de cheveux et calvitie :
la perte de cheveux reste tout à fait normal, le cheveu en fin de vie tombe et se renouvelle à un rythme qui varie selon l’individu : on parle de cycle de croissance des cheveux.
Mais lorsque la perte de cheveux est trop importante et que cette chute est plus rapide que la pousse des cheveux en croissance, on parle alors de calvitie ou d’alopécie.
Ce phénomène peut amener à un dégarnissement partiel ou total.
L’origine provient souvent d’un phénomène de modification hormonale programmé dans les gènes, on parle alors de calvitie androgénique.
La calvitie androgénique touche une majorité d’hommes dont la proportion augmente avec l’âge .
En ce qui concerne la chute de cheveux chez la femme, elle est plutôt rare et révèle souvent des raisons différentes de celle des hommes (maladie auto-immunitaire, stress, grossesse)

Les causes de la chute de cheveux

Comme dit plus haut c’est tout d’abord un phénomène naturel : A l’image des feuilles d’arbre en automne, Les cheveux en fin de cycle de vie tombent pour laisser la place aux nouveaux !
Quand la chute de cheveux est plus rapide que la repousse alors il faut chercher un autre cause comme :

I – Une carence nutritionnelle
Les carences en nutriments essentiels peuvent entraîner la chute des cheveux. Demander un bilan à son médecin pour évaluer évaluer les niveaux de nutriments permettra de déterminer les ajustements à apporter au régime alimentaire et à la supplémentation. 
De plus, une malnutrition protéique entraînera une perte de cheveux.

Les carences responsables de la chute de cheveux les plus courantes sont :
Vitamine A
Vitamine D
Zinc
Le fer
Acides gras essentiels

2.  L’Hypothyroïdie
La perte de cheveux peut être l’un des premiers symptômes de l’hypothyroïdie. 
L’hypothyroïdie survient lorsque la glande thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones thyroïdiennes pour satisfaire les besoins du corps.

3. L’ intolérance au gluten
La réponse immunitaire à la consommation de gluten, une protéine présente dans le blé, l’orge et le seigle… peut être souvent très violente et causer également une perte de cheveux :
Avec le temps, cette réponse endommage la muqueuse de l’intestin grêle et empêche l’absorption de certains nutriments clés (malabsorption). 
Les dommages de la muqueuse intestinale peuvent souvent entraîner une perte de poids, des nausées, de la diarrhée, de la fatigue et des ballonnements , et peuvent entraîner d’autres complications graves.

4 – Les perturbations hormonales
Un excès d’androgènes, les hormones mâles, peut provoqué une chute de cheveux plus ou moins importante. Cet excès peut se produire en cas de SOPK (syndrome des ovaires polykystiques) ou autour de la ménopause.
Après un accouchement, le chamboulement hormonal peut également entraîner une perte de cheveux.

5 – Le stress :
Différentes hormones sont libérées dans le sang et engendrent une inflammation. Le cycle de vie du cheveu est accéléré et tombe plus vite.
Le stress agit également sur les les glandes surrénales qui vont augmenter la production des androgènes et, de ce fait, perturber le fonctionnement du follicule.
Il aussi responsable de certaines carences : surconsommation des minéraux, oligoéléments, vitamines, antioxydants.

6 – Résistance à l’insuline
La perte de cheveux peut également être causée par une altération du métabolisme du glucose. 
La résistance à l’insuline diminue les nutriments vitaux apportés aux cheveux.
Par manque de ces nutriments, les cheveux ne peuvent plus pousser, se développer et se renouveler normalement. Surtout si les crises d’hyperglycémie sont fréquentes.

7. Perte de cheveux causée par la prise de certains médicaments
Les médicaments pharmaceutiques sont connus pour provoquer la chute des cheveux.
Certains des plus courants sont :
Antibiotiques
Antidépresseurs
Antiépileptiques
Médicaments cardiovasculaires
Anticoagulants

8 – Les soins
Les shampoings, après-shampoings, produits, lissants, démêlants, fixant et les colorations/décolorations intoxiquent et polluent les cheveux mais aussi le cuir chevelu.
Des soins cosmétiques mal exécutés ou trop souvent répétés provoquent parfois des dégâts plus ou moins graves. Les cheveux peuvent devenir cassants et tomber.

9 – Le tabac 
Par son effet très oxydant, le tabac abîme sévèrement le follicule pileux. Le cheveux est alors fragilisé est sont cycle de « vie » est alors plus cours : il tombe beaucoup plus tôt que prévu.


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Solution et approche naturopathique concernant la perte des cheveux

Comme tu le sais maintenant, en naturopathie, nous cherchons avant tout à identifier la cause de la perte de cheveux d’un point de vue holistique et scientifique. 
Lorsque la cause profonde de cette chute de cheveux est identifiée, le naturopathe pourra mettre en place un programme personnalisé pour rééquilibrer le terrain et diminuer, stopper et prévenir la chute de cheveux.

En cas de d’alopécie ou calvitie sévère, nous parlerons d’affection capillaire où le système immunitaire attaque les follicules pileux, provoquant une perte de cheveux par plaques.
 Il peut y avoir beaucoup de raisons possibles qui pourraient causer la perte de cheveux excessive, comme l’hormonothérapie substitutive, les stéroïdes et les médicaments contre l’acné, pour n’en nommer que quelques-unes. 

Donc, si tu souffre d’alopécie et que tu cherche des moyens pour y remédier, n’hésite pas à prendre RDV pour établir un bilan naturopathique qui débouchera sur un programme personnalisé pour te permettre d’accompagner cet étape de ta vie naturellement.


Prendre un RDV de Bilan avec moi

Voici quelques solutions naturelles à mettre en place contre la perte de cheveux et accélérer la repousse:

II/ Naturopathie : solutions naturelles contre la perte de cheveux

1. Alimentation
Comme toujours nous commencerons par l’alimentation :
– Réduire la consommation d’aliments pro-inflammatoires (graisses saturées, produits laitiers et autres produits d’origine animale)
– Manger plus de légumes frais, de grains entiers, d’acides gras essentiels et, en particulier, des protéines (N’oublie pas les protéines végétales comme les noix, les légumineuses ,…).
– Consommer des aliments entiers, en particulier la peau extérieure des végétaux telles que concombres, poivrons rouges et verts et les jeunes pousses (d’épinards, de salade…) donnent de la force aux cheveux car ils sont riches en silice minérale. 
– Introduire les viandes maigres riches en fer qui sont importantes pour les personnes qui ont une carence en fer.

2. Exercices physiques
Les techniques de réduction du stress peuvent stimuler la circulation sanguine vers le cuir chevelu. Une activité physique régulière permet de lâcher prise et de réduire le stress.

3 – Massage
Le massage augmente également la circulation et réduit le stress. 

a – Masser le cuir chevelu avec des huiles essentielles de romarin, de sauge, de lavande, de thym et de bois de cèdre pourrait être bénéfique pour augmenter la circulation. 
Ajouter 3 à 4 gouttes de votre huile essentielle à 1 cuillère à soupe d’huile de jojoba ou de pépins de raisin et Masser le cuir chevelu tous les jours.

b. Ayurvéda
L’huile de Brahmi qui contient de l’huile de ricin sera appliquée sur le cuir chevelu régulièrement pour stimuler la croissance des cheveux. 
Les herbes ayurvédiques ashwagandha (ginseng indien) et amla (Groseillier de Ceylan ) stimulent également la croissance des cheveux.

Les plantes et produits naturels contre la perte de cheveux

Ci dessous 13 produits naturels qui aideront à stimuler le développement des cheveux et à renforcer les follicules pileux.

1 – L’huile de coco
Les nutriments comme la vitamine E, le fer et le K présents dans l’huile de noix de coco sont fantastiques pour traiter l’alopécie car ils stimulent la croissance et la repousse des cheveux. Masser simplement les cheveux et le cuir chevelu, laisser agir toute la nuit.

2 – – L’ huile essentielle de lavande
Masser le cuir chevelu et les cheveux avec de l’huile essentielle de lavande : elle favorise la croissance des cheveux et renforce les follicules pileux.

3 – L’ortie
La composition de l’ortie piquante est riche en vitamines et sels minéraux, elle permet de: fortifier la fibre capillaire, réguler la production de sébum, lutter contre les pellicules et la chute de cheveux, favoriser la croissance capillaire, contribue au maintient de l’élasticité de des cheveux.

4. Œufs
Les œufs contiennent du folate, de la biotine, de la vitamine A et de la vitamine D, qui sont non seulement excellents pour traiter l’alopécie, mais peuvent également être excellents pour favoriser la croissance des cheveux plus rapidement. Il hydrate en profondeur les cheveux de l’intérieur. 

5. Oignon
L’oignon contient du soufre qui stimule la croissance des cheveux et aide à lutter contre les radicaux libres, qui peuvent entraîner des dommages. De plus, il améliore la circulation du sang dans le cuir chevelu. 

6. Miel
Verser et masser du miel sur le cuir chevelu afin d’éliminer les impuretés qui pourraient obstruer les follicules pileux. De plus, il aide à renforcer les cheveux et à favoriser leurs croissance.

7. Fenugrec
La calvitie se produit principalement en raison de la synthèse de dihydrotestostérone, et le fenugrec est un puissant bloqueur de cette synthèse. Il favorise la croissance des cheveux et constitue un remède maison efficace pour les personnes souffrant d’alopécie androgénétique.

8. Thé vert
Le thé vert contient des antioxydants, des catéchines et des saponines et aide à stimuler les follicules pileux du cuir chevelu. Le thé vert a de nombreux avantages pour la santé et encourage également la croissance de nouveaux cheveux. De plus, il aide à éliminer les radicaux libres, responsables de la chute des cheveux. 

9. Gel d’ aloe vera
Le gel d’aloe vera augmente la circulation sanguine du cuir chevelu et réussit à traiter l’alopécie. Il agit comme un stimulant pour la croissance des cheveux. 
Masser le gel d’aloe vera sur les cheveux et le cuir chevelu. Laisser agir 20 minutes avant de le rincer. 

10. Ail
L’ail contient des minéraux essentiels tels que le soufre, le zinc et le calcium, qui favorisent la croissance des cheveux et aident à traiter l’alopécie. De plus, il améliore la circulation du sang du cuir chevelu, stimule la production de collagène et nettoie les follicules pileux.

11. Racine de réglisse
Les acides aminés et les polysaccharides contenus dans la racine de réglisse sont fantastiques pour traiter l’alopécie car ils aident le cuir chevelu à consommer plus de nutriments en ouvrant les pores, ce qui à son tour aide à nourrir les follicules pileux et à favoriser la croissance des cheveux. 

12. Hibiscus
C’est l’un des remèdes maison les plus étonnants pour traiter l’alopécie. La vitamine C contenue dans cette fleur stimule la production de collagène, responsable du développement des follicules pileux. 

13. Feuilles de curry (Kaloupilé)
Les nutriments essentiels présents dans les feuilles de curry (arbre d’inde : le karouvaipila) aident à prévenir la chute des cheveux, à stimuler la repousse des follicules pileux et à prévenir le vieillissement prématuré des cheveux.

III/. Prévention
Certains types de perte de cheveux peuvent être évités en réduisant l’ anxiété , en adoptant une alimentation saine et en utilisant des méthodes de coiffure et d’attaches raisonnables et, si possible, en évitant la prise de certains médicaments (n’hésite pas à parler de ton problème à ton médecin pour trouver une alternative, n’arrête jamais un traitement sans son avis). 
La perte de cheveux due aux infections fongiques peut être évitée en gardant les cheveux propres et en ne partageant jamais de chapeaux, de peignes ou de brosses avec différents hommes et femmes. 
Il est également important de choisir des shampoings doux sans sulfate, sans silicone ou des poudres végétales comme le hénné ou encore l’argile (ghassoul).


Prendre un RDV de Bilan avec moi


Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Recette de la Pumpkin pie – Tarte à la Citrouille

by 5 octobre 2021

Recette d’outre Atlantique, cette tarte originale qui est délicieuse avec son petit goût sucré, épicé et doux.

POUR LA PÂTE
1 cuillère à café et demi de poudre d’amande
3 cuillères à soupe de farine de noix de coco
1/4 c. levure chimique
1/4 c. sel
4 cuillères à soupe. beurre fondu
1 gros œuf battu


POUR LE REMPLISSAGE
425g de purée de citrouille
1 cuillère à soupe de. crème épaisse
1/2 c à café.  sucre complet
3  gros œufs, battus
1 cuillère à café cannelle moulue
1/2 cuillère à café. gingembre moulu
1/4 cuillère à café. muscade moulue
1/4 cuillère à café. clou de girofle moulu
1/4 cuillère à café. sel
1 cuillère à café. extrait de vanille
Crème fouettée, pour servir (facultatif)

1 – Préchauffer le four à 180°. Dans un grand bol, mélanger la poudre d’amande, la farine de noix de coco, la levure et le sel.
2 – Ajouter le beurre fondu et l’œuf
3 – Remuer jusqu’à formation d’une pâte homogène. 
4 – Presser la pâte uniformément dans un plat à tarte de 22cm, puis utiliser une fourchette pour percer des trous partout sur la surface.
5 – Cuire au four jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés, 10 minutes.   

6 – Dans un grand bol, fouetter ensemble la citrouille, la crème, la cassonade, les œufs, les épices et la vanille jusqu’à consistance lisse. 
7 – Verser le mélange de citrouille sur la pâte précuite. 
8 – Cuire au four jusqu’à ce que la garniture soit légèrement tremblante au centre et que la pâte soit dorée, entre 45 à 50 minutes. 
9 – Éteindre et ouvrir la porte du four. 
10 – Laisser refroidir la tarte au four pendant 1 heure, puis réfrigérer jusqu’au moment de servir. 
Servir avec de la crème fouettée ou pas.

 ♥ J’aime changé la farine de coco par de la farine de châtaigne




DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

8 bienfaits de l’huile de ricin

by 13 septembre 2021

Bienfaits de l’huile de ricin : L’huile de ricin est une huile végétale polyvalente que les civilisations utilisent depuis des milliers d’années.

L’huile de ricin est obtenue par l’extraction de l’huile des graines de la plante Ricinus communis .
C’est une plante originaire d’Afrique tropicale mais qui est aujourd’hui cultivée dans d’autres pays comme l’Inde ou encore le Brésil.
Ces graines, appelées graines de ricin, contiennent une enzyme toxique appelée ricine. Cependant, le processus de chauffage que subit l’huile de ricin la désactive, permettant à l’huile d’être utilisée en toute sécurité.

L’huile de ricin a un certain nombre d’utilisations médicinales, industrielles et pharmaceutiques/cosmétiques.
Il est couramment utilisé comme additif dans les aliments, les médicaments et les produits de soins de la peau, des cheveux, des ongles ainsi que comme composant de lubrifiant industriel et de carburant biodiesel.

Dans l’Égypte ancienne (d’ailleurs Cléopâtre l’utilisait déjà comme démaquillant dit-on), l’huile de ricin était brûlée comme combustible pour allumer les lampes, elle était également utilisée comme remède naturel pour traiter des maux comme l’irritation des yeux et même donnée aux femmes enceintes pour stimuler le travail 1.

Aujourd’hui, cette huile reste un traitement naturel populaire pour les affections courantes comme la constipation et les affections cutanées et est couramment utilisée dans les produits de beauté naturels.

Voici 8 bienfaits de l’huile de ricin ainsi que son utilisation.

Bien choisir une huile de ricin de première pression à froid, de qualité et bio

1. Un puissant laxatif

L’un des bienfaits de l’huile de ricin , l’utilisation médicinale les plus connues de cette huile est peut-être en tant que laxatif naturel .
Il est classé comme un laxatif stimulant, ce qui signifie qu’il augmente le mouvement des muscles qui poussent la matière dans les intestins, aidant ainsi à nettoyer les intestins naturellement.
Les laxatifs stimulants agissent rapidement et sont couramment utilisés pour soulager la constipation temporaire (non chronique).
Lorsqu’elle est consommée par voie orale, l’huile de ricin est décomposée dans l’intestin grêle, libérant de l’acide ricinoléique, le principal acide gras de l’huile de ricin. 
L’acide ricinoléique est alors absorbé par l’intestin, stimulant un fort effet laxatif *2

Attention, même si à petites doses elle reste inoffensive, à plus grande quantité l’huile de ricin peut provoquer des crampes abdominales, des nausées, des vomissements et de la diarrhée De plus, bien qu’elle puisse être utilisée pour soulager la constipation occasionnelle, l’huile de ricin n’est pas recommandée comme traitement pour les problèmes à long terme.
L’utilisation des plantes naturelles, comme pour tout produit actif, nécessite de la vigilance, demander toujours conseils à un professionnel.

2. Un hydratant naturel

L’huile de ricin est riche en acide ricinoléique, un acide gras monoinsaturé .
Ces types de graisses agissent comme des humectant et sont utilisés pour hydrater la peau*3. Elle atténue les rides, apaise les démangeaisons, efface les vergetures et les anciennes cicatrices, elle soulage également des crevasses et gerçures
L’huile de ricin est souvent utilisée dans les cosmétiques pour favoriser l’hydratation et est ajoutée à des produits comme les lotions, le maquillage et les nettoyants.
L’huile de ricin pure ou mélangée à d’autres huiles végétales, est utilisée par les ménages comme alternative naturelle aux hydratants et lotions du commerce, réduisant ainsi leur exposition aux additifs présents dans les cosmétiques industriels.
Peu coûteuse, elle peut être utilisée sur le visage et le corps, ici.

L’huile est épaisse, elle est donc fréquemment mélangée à d’autres huiles douces pour la peau comme l’huile d’ amande , d’olive et de noix de coco pour en faire un hydratant maison.
Démaquillant naturel : Appliquer directement sur un coton, cette huile nettoie la peau tout en douceur.
(Attention : faire un test d’allergie dans le creux du coude, certaines personnes peuvent avoir des réactions allergiques.)

3. Favorise la cicatrisation des plaies

L’application de cette huile sur les plaies crée un environnement humide qui favorise la cicatrisation et empêche les plaies de se dessécher.
L’huile de ricin stimule la croissance des tissus afin qu’une barrière puisse se former entre la plaie et l’environnement, diminuant ainsi le risque d’infection.
Elle réduit également la sécheresse et l’accumulation de cellules mortes de la peau qui peuvent retarder la cicatrisation des plaies *4.


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

4. Propriétés anti-inflammatoires puissantes

L’acide ricinoléique possède des propriétés anti-inflammatoires impressionnantes.
Des études ont montré que lorsque l’huile de ricin est appliquée localement, elle réduit l’inflammation et soulage la douleur.
Les qualités antidouleur et anti-inflammatoire de l’huile de ricin peuvent être particulièrement utiles aux personnes atteintes d’une maladie inflammatoire telle que la polyarthrite rhumatoïde ou le psoriasis. *5
L’application locale d’un gel contenant de l’acide ricinoléique entraîne une réduction significative de la douleur et de l’inflammation.
Outre le potentiel de l’huile de ricin à réduire l’inflammation, elle peut aider à soulager la peau sèche et irritée des personnes atteintes de psoriasis, grâce à ses propriétés hydratantes.

5. L’huile de ricin réduit l’acné

L’acné est une affection cutanée qui peut provoquer des points noirs, des boutons remplis de pus et de grosses bosses douloureuses sur le visage et le corps.
Elle est plus fréquente chez les adolescents et les jeunes adultes et peut avoir un impact négatif sur l’estime de soi.
Bien qu’il faille gérer le problème de l’intérieur (le but même de la naturopathie), l’huile de ricin a plusieurs qualités qui peuvent aider à réduire les symptômes locaux de l’acné grâce à ses propriétés anti-inflammatoires *6.
L’acné est également associée à un déséquilibre de certains types de bactéries normalement présentes sur la peau, notamment Staphylococcus aureus , l’huile de ricin a des propriétés antimicrobiennes qui peuvent aider à lutter contre la prolifération bactérienne lorsqu’elle est appliquée sur la peau.

6 – Aide à lutter contre les infections fongiques (champignons)
Le Candida albicans est un type de champignon naturellement présent dans la flore de nos muqueuses mais une prolifération excessive (candidose) peut engendrer entre autres des infections buccales (augmentation de la de la plaque dentaire, infection des gencives et infections du canal radiculaire )*7.
L’huile de ricin a des propriétés antifongiques et peut aider à combattre le Candida , en gardant la bouche saine.
Elle peut également aider (en trempant et brossant l’appareillage/prothèse avec une solution contenant de l’huile de ricin) à traiter la stomatite liée aux prothèses dentaires, une affection douloureuse que l’on pense être causée par une prolifération de Candida . C’est un problème courant chez les personnes âgées qui portent des prothèses dentaires.

7. Santé du cheveux et du cuir chevelu
Sûrement l’utilisation la plus populaire du ricin : il soigne les cheveux et le cuir chevelu et favorise la repousse.
Cheveux secs, gras, crépus…,cette huile est revitalisante et hydratante pour le cheveux
L’application régulière de graisses comme l’huile de ricin sur les cheveux aide à lubrifier la tige capillaire, augmentant la flexibilité et réduisant les risques de casse *8 , elle peut également diminuer l’apparition de pellicules.

Application : Mélanger l’huile de ricin  à de l’huile d’amande douce ou d’olive, masser le cuir chevelu, et envelopper la chevelure dans une serviette ou dans un bonnet de piscine.
Laisser reposer entre une et trois heures ou mieux encore toute la nuit. Rincer et procédé au shampoing (souvent 2 sont nécessaires).

8 – Provoque les contractions et donc l’accouchement
Attention : Le déclenchement d’un accouchement est une décision médicale prise pour la sécurité de la maman et du bébé, ne jamais provoquer soi même sans suivi médical un accouchement !

Les propriétés d’induction du travail de l’huile de ricin proviennent du fait qu’il s’agit d’un laxatif. Il provoque des spasmes dans les intestins ce qui stimule les intestins et le nerf vagal. Cela irrite l’utérus et peut le faire se contracter *9.


Sources et études
1 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23881775
2 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3384204/
3 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3141305/
4 https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/compound/castor_oil#section=Therapeutic-Uses
5 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1781768/
6 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3780801/
7 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4843396/
8 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4387693/
9 https://www.pnas.org/content/109/23/9179.full


Prendre un RDV de Bilan avec moi

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Subscribe to our newsletter

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin porttitor nisl nec ex consectetur, quis ornare sem molestie. Sed suscipit sollicitudin nulla tempor congue. Integer sed elementum odio.

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]
    %d bloggers like this: