Fibromyalgie : Quand les saisons, la météo y mettent du leur

Fibromyalgie : Quand les saisons, la météo y mettent du leur

by in Accueil, Blog, Naturopathie, Santé naturelle 25 octobre 2019

Fibromyalgie et saisons/météo 

Quant on est fibromyalgique, certaines saisons sont très redoutés.
Le changement de température, le taux d’humidité dans l’air mais aussi le pollen sont des facteurs perturbateurs pour les fibromyalgiques.

Vis ma vie de #Fibro
: Dans cet article au lieu de généraliser le thème, je vais vous parler de ma propre expérience avec les changements de saisons

L’automne :
C’est la saison que, personnellement je redoute le plus : Pourquoi ?
Même si, pour moi, aujourd’hui, la fibromyalgie est complètement maîtrisée, avec quelques petites crises en fonction de ce que je vis à l’instant T, physiquement je sens, tout de même, passer l’entrée en automne.
Les premiers vents froids, les premières pluies (surtout) ont toujours tendance à réveiller des micro douleurs, je ressens qu’en moi quelques chose se passe, comme si un mal-être voulait s’installer. Alors certes je ne laisse pas/plus les choses s’installer mais ça me demande beaucoup d’énergie mine de rien et ça me fatigue, ça me fragilise.
Mes symptômes automnales les plus handicapants quant j’étais en pleine fibro : je dirai sans hésiter les migraines, les douleurs articulaires et les brûlures sur la peau à différents endroits de mon corps. Alors migraine et/ou douleurs articulaires, vous me direz que les gens malades par exemple, de maladies rhumatismales ont généralement le même problème : l’automne réveille leurs douleurs. Oui, mais n’oubliez que la fibromyalgie, c’est une hypersensibilité aux douleurs. Donc on les ressent puissance 10. Une douleur estimée à 3-4 chez une personne non fibro, sera ressentie à 8-9 chez une fibro.

L’hiver :
Que le temps soit froid-sec ou froid-humide en hiver, c’est une saison également très douloureuse quant on est atteint de fibromyalgie que se soit physiquement ou psychologiquement.
En effet, le froid a tendance a rendre tout notre corps hyper douloureux, on dépasse très souvent les 10 de l’échelle d’évaluation de la douleur. Le froid rend notre corps raide ce qui amplifie la douleur et nous handicap énormément.

En hiver, il y avait des matins où je n’arrivais pas à me lever du tout tellement j’étais raides, à chaque mouvement j’avais l’impression que mes os allaient se casser. Quant il m’arrivait d’avoir la force de sortir, je ressentais le froid jusqu’au plus profond de mon corps, ça me faisait mal à l’intérieur de mes os, en plus de la faiblesse musculaire, j’avais l’impression d’être en kit, à chaque pas, je sentais que mes genoux allaient me lâcher que le bas de mon corps allais se détacher du haut tellement j’avais mal au bassin ! L’hiver c’était vraiment une cata…mais heureusement c’était avant.

Psychologiquement, l’hiver c’est un énorme chantier ! En plus du manque de luminosité qui a tendance déjà à influencer l’humeur, le bien-être et la santé mentale, le fait de ne pas pouvoir sortir, car trop de douleurs, empire notre situation. Tous les fibro que je connais s’accorderont à vous dire que la saison la plus pénible psycho-émotionnellement est bien l’hiver. Saut d’humeur, anxiété, fébrilité, dépression sont les symptômes hivernaux de la sphère psycho-émotionnelle qui empirent avec le froid.

Le printemps :
Alors même si j’ai toujours considéré le printemps (avant même la naturo.) comme une période de renouveau, de renaissance, mon état de santé était assez aléatoire. Ça pouvait aller super bien et à la moindre averse ou si les températures chutaient brusquement, je me retrouvais clouée au lit, incapable de faire quoi que ce soit ! La douleur au printemps pouvait passer largement de 2 à 8 en quelques heures seulement.
Quant je restais au soleil, j’avais l’impression que je séchais de l’intérieur, que mes os se réchauffaient, je me souvient du bien fou du contact avec les rayons de soleils.
Dans ce superbe tableau printanier, mes toutes nouvelles allergies, dont celle au pollen, venaient toutefois me gâcher des journées, qui souvent, s’annonçaient belles.

Psychologiquement, même si les douleurs étaient douloureuses et imprévisibles, j’allais mieux que les saisons automne/hiver, la chaleur des quelques rayons de soleil me rendait forte, moins fragile au niveau psy., j’étais de meilleur humeur, j’attendais été…

L’été :
L’été, c’était (ça l’est toujours) la best saison et ça l’est pour beaucoup de fibromyalgiques, la douleur et les symptômes sont toujours l mais on a beaucoup plus de répit. Il fait beau, c’est l’heure des vacances, les oiseaux chantent..l’été c’est une saison de Zenittude.
Oui ça c’est bien beau mais la fibro ne nous épargnent pas pour autant : les douleurs liées à la chaleur sont aussi très invalidantes, les gonflements, fourmillements dans les membres, des douleurs lancinantes dans le corps (et oui je le redit c’est the best saison, alors je vous laisse imaginer le reste de l’année). Quant il y a de l’humidité dans l’air, des averses, mes raideurs réapparaissaient, j’avais tout de même beaucoup moins de douleurs que le reste de l’année, je pouvais sortir, profiter de la vie…un peu…
Oui, sauf que j’ai (oui j’ai toujours) une sensibilité à l’eau froide/ambiante au niveau des pieds et ça c’est super compliqué à gérer quant on est au bord de la mer, ou à la piscine.

Fibromyalgie

Insta Naturo
Alors aujourd’hui je vais beaucoup mieux, ma fibro est sous contrôle (merci la naturopathie), je reste attentive aux changements de saisons et je me prépare à affronter l’hiver avec des méthodes naturo.
– Alimentation saine, variée et équilibré
– Activités physiques régulières
– renforcement du système immunitaire
– renforcement de la sphère psycho-émotionnelle (positive attitude, méditation…)

A lire – 5 astuces pour préparer l’hiver avec la naturopathie
N’hésitez pas à consulter une/un naturopathe avant les saisons automne/hiver pour qu’elle/il puisse vous aider à vous préparer tout en tenant compte de votre fibromyalgie.

Si vous êtes atteintes (s) de fibromyalgie et que vous souhaitez nous parler de l’évolution de votre fibro à travers les saisons, commentez en bas de cet articles !

Apprenez à maîtrisez votre fibromyalgie avec mon FibroCoaching©,cliquez ci-dessous pour en savoir plus sur cet accompagnement en ligne.

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ebook gratuit - Les plantes qui soulagent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook Les plantes qui soulagent les maux du quotidien

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :