Gérer la gastro entérite chez les enfants

Gérer la gastro entérite chez les enfants

by in Accueil, Blog, Naturopathie, Santé naturelle, Santé naturelle, Vis ma vis de Bébé 8 janvier 2020

La gastro & les enfants : une attention particulière

Gastro & enfants : Vous venez de lire (ou pas) l’article : Gastro-entérite : la naturopathie à la rescousse
Les enfants demandent une attention particulière et une grande vigilance (tout comme les personnes âgées et les personnes dont l’immunité est fragile).
Dans cet article, je vous propose 5 conseils pour gérer la gastro chez les jeunes enfants.

Rappel : La gastro, c'est quoi ?

(lire ou relire Gastro-entérite : la naturopathie à la rescousse)

La gastro est une infection du tube digestif et des intestins qui est très souvent causée par un virus, comme le rotavirus, astrovirus ou encore l’adénovirus entérique (ou une bactérie de type Salmonelle, Escherichia coli par exemple).
Les symptômes les plus courant sont : des nausées et vomissements, des diarrhées qui peuvent durer plus de 10 jours, des douleurs et spasmes abdominaux, de la fièvre…

Pourquoi une attention particulière pour l'enfant ?

La gastro est une maladie très contagieuse. Chez l’enfant , elle est très courant et, le plus souvent, c’est le rotavirus qui en est responsable.
Les nourrissons de moins de 2 ans y sont très sensible, un pic de contagion est observé entre 6 et 12 mois.
Les douleurs abdominales sont très douloureuses et l’enfant est très fatigué, il ne joue plus, n’a plus d’appétit…
Mais le risque majeur, chez le jeune enfant, c’est la déshydratation avec une grosse perte donc en eau mais aussi en nutriments, sels et minéraux.

En tant que parents, on se doit d’être vigilent et de porter une attention toute particulière, tout en restant calme. Autant la Gastro peut être violente, autant des solutions naturelles existent pour prévenir, soulager votre bébé en cas de contamination et réduire la gravité de la diarrhée

Comment reconnaître un bébé déshydraté ?

Une déshydratation moyenne : Constatation d’une perte de poids de 7 à 10%. Les yeux et la fontanelle sont creux.
Les muqueuses de bébé sont sèches, moins d’urine et lorsque l’on pince la peau, le pli reste en place quelques instants.
Une déshydratation grave : perte de poids supérieure à 15%, conscience perturbée avec malaise et étourdissement. L’enfant est très faible, il dort beaucoup, gémit.
Il a une chute de tension, devient bleu, il a un pouls rapide et a des sueurs

La prévention, encore et toujours…
Comme nous l’avons vu, la gastro est courante chez les enfants, agir en prévention est donc la meilleur prévention pour préserver nos petits de cette maladie.
Note : L’allaitement maternel est un excellent remède de prévention pour votre bébé, si vous allaitez, continuez ! (lire : Dossier ; l’allaitement maternel, tout un art)
– Toute la famille se lave régulièrement les mains avec de l’eau et du savon, surtout après être aller aux toilettes et après manger
– Se laver les mains avant de vous occuper de votre bébé et après avoir changer sa couche
– Utilisation de couverts, vaisselles, linge de maison séparés
– Nettoyez régulièrement vos surfaces avec des solutions désinfectantes.
– En cas de présence de personnes atteintes par la gastro, isolez votre enfant pour éviter qu’il soit contaminer
– Inversement s’il est déjà contaminé, isolez le pour qu’il ne contamine personne. Ne le mettez pas en crèche/garderie…Gardez le à la maison jusqu’à ce qu’il soit rétablit et que le pic épidémique soit passé.
– Nettoyé immédiatement son vomi pour éviter la propagation du virus/bactéries.

En cas de déshydratation:
L’une des principales préoccupations des enfants atteints de gastro, en particulier les jeunes enfants ou les bébés, est le risque élevé de déshydratation. 
Avec des selles liquides et / ou des vomissements fréquent et une consommation réduite d’aliments et de boissons, la perte de liquides chez leurs petits corps est très rapide.

Soyez vigilants et recherchez les signes et les symptômes de déshydratation de votre enfant: (voir plus haut) :
Bouche et / ou langue sèche
Ne pas uriner ou a des couches sèches
Les yeux semblent enfoncés
Les mains et les pieds sont froids, ou leur corps peut même être légèrement en sueur
Semble plus somnolent que d’habitude
Agité, léthargique et / ou irritable

Stratégie d’hydratation :

– Donnez régulièrement, à votre enfant, des liquides : eau, tisanes (non sucrée)
– Continuez à allaiter votre bébé selon votre routine habituelle, ou fractionez s’il n’a pas la force de téter.
– Allez en pharmacie et acheter une
solution d’hydratation avec sel et minéraux.
Offrez à votre enfant un verre chaque fois qu’il vomit ou après chaque accès de diarrhée : même en petite gorgée. Si les vomissement sont fréquent proposez lui touts les quart d’heure : faites le boire à la petite cuillère s’il le faut.
Préparez des gelées apaisantes pour les intestins – la gelée contient une grande quantité d’eau et est apaisante et douce pour les intestins enflammées des enfants pendant la gastro :
Mélangez 1½ tasse d’eau ou de solution hydratante pour bébé avec ½ tasse de jus de fruits non sucré (pas de jus d’orange, idéalement de pomme, ça passe bien en général)
Ajoutez de la gélatine végétale et remuez jusqu’à dissolution
Versez le liquide dans une plaque à pâtisserie tapissée ou de petits moules et mettez au réfrigérateur pour prendre (faites prendre quelques heures).
Donnez à votre enfant de petits carrés ou un peu de gelée moulée plusieurs fois par jour
 
– Faites lui boire l’
eau de cuisson du riz blanc et carottes.

Côté alimentation :
La plupart des enfants n’auront pas d’appétit pendant leur gastro surtout en phase aiguë. Lorsqu’il commence à montrer de l’intérêt pour la nourriture, respectez ces quelques consignes, et réintroduisez l’alimentation en douceur.
– Proposez lui du riz blanc et des carottes cuites surtout s’il a encore des diarrhée (donnez lui l’eau de cuisson s’il ne veut toujours pas manger).
– Pas d’aliment gras ou trop sucrés, il en va de même pour les boisson, pas de jus encore moins de soda.
– Pas de produits laitiers, ils aggravent les symptômes de la gastro et entretiennent l’inflammation des intestins
– Idem pour le gluten, choisissez des céréales sans gluten
– Faites lui des soupes (pas d’épices)
– Faites lui boire un bouillon de carcasse de volaille (booster l’immunité et soulage l’inflammation)

Les plantes en soutien :
Voici une petite sélection de plantes douces que vous pouvez utiliser pour soulager bébé de la gastro : Faites lui des tisanes et proposez-lui d’en boire de temps en temps.
La camomille, la mélisse, le fenouil, la menthe la feuille de framboisier, la calendula, la racine de guimauve pour leurs propriétés apaisante et astringentes.
N’hésitez pas à vous adresser à votre pharmacien ou herboriste qui vous fera le mélange adéquat de ces herbes.
PS : la cannelle peut être utilisée à toute petite dose pour diminuer les diarrhées.


Après la gastro :
– Continuez la réhydratation
– Réintroduire une alimentation saine ou un allaitement régulier, allez y progressivement, proposez lui des aliments digests et cuits.
– Utiliser des probiotiques pour restaurer la flore intestinale
 (demandez conseil à un professionnel)
– Laissez votre enfant se reposer, il a besoin de récupérer, s’il ne veut pas jouer, laissez le. Gardez le dans un endroit calme.

Quand consulter le médecin ?
Quand la gastro est là mieux vaut toujours consulter son médecin (surtout quand les personnes âgées, enfants en bas âge, ou personnes fragile sont atteints). Quoi qu’il en soit et e
n règle générale, en suivant ces quelques recommandations, l’organisme d’un enfant gère assez bien la gastro entérite, et les symptômes diminuent à partir du 3ème jours , cependant n’hésitez pas à consulter si vous douter sur la santé ou le bien-être de votre enfant ou si les symptômes persistes au delà de 3-4 jours sans signes d’améliorations :
– Signes et symptômes de déshydratation (voir ci-dessus)
– Vomissements persistants
– Nombre et volume élevés de selles produites chaque jour (> 8 par jour)
– Douleurs abdominale intolérable
– S’ il y a du sang dans les selles

Conclusion :
Comme pour les adultes, les vomissements et la diarrhée permettent d’expulser hors de l’organisme les toxines, virus, bactéries. Il ne faut pas forcément lutter tout de suite contre ces symptômes donc. Toutefois, consultez un médecin permet de se rassurer, en tant que parents, ce n’est pas évident de voir son enfant dans cet état, d’avoir un avis médicale sur la conduite à tenir et surtout être sûr que l’enfant ne soit pas en déshydratation.
Stimuler l’immunité de votre enfant en amont, en prévention de la période hivernale, est très judicieux pour lui éviter bien des maladies.

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

About Sana Bel Hassin Ouali
Naturopathe spécialisée Fondatrice et gérante du site sanaturopatheenligne.fr Créatrice des programmes FibroCoaching© & DietiNaturo© Diététique - Réflexologie - Massages bien-être - Fibromyalgie - SFC - Endométriose >>> Qui suis-je ? <<<

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ebook gratuit - Les plantes qui soulagent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook "Fatigue chronique & Naturopathie" Des outils concrets et des vraies pistes à explorer pour avoir une meilleure qualité de vie

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :