Fatigue chronique : 10 carences nutritionnelles en cause

Fatigue chronique : 10 carences nutritionnelles en cause

by in Accueil, Blog 25 janvier 2022

Fatigue chronique : les causes nutritionnelles

Tu viens de te réveiller et tu es déjà fatigué e…. ?
Tu es fatigué e sans vraiment pouvoir l’expliquer ?
Tu souffres peut-être de fatigue chronique !

Mais quelle peut être la cause de cette fatigue chronique. Dans cet article je te donne des pistes à creuser pour comprendre ta fatigue.
Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles nous pouvons ressentir fatigue. Celle-ci peut être causée par des facteurs liés au mode de vie, des problèmes médicaux et des carences nutritionnelles.

Les causes courantes de la fatigue

1- La fatigue liée à notre hygiène de vie
 Une mauvaise hygiène alimentaire
 Un manque de sommeil
 Le manque d’exercice physique
 Boire trop de café, surtout en fin d’après-midi.
 Trop d’efforts physiques et le surmenage
 Le stress
 La consommation de drogue et d’alcool

2- La fatigue liée à notre état de santé
Les maladies auto-immunes
L’Anémie
Les Déséquilibres hormonaux ( comme l’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie et la fatigue surrénalienne).
Les troubles du sommeil comme l’insomnie
Le cancer
Le diabète
La fibromyalgie
Maladies pulmonaires et respiratoires chroniques
Troubles cardio-vasculaires
La dépression et anxiété
Les maladies du foie
Les pathologies des reins
…*
* Il ne s’agit en aucun cas d’une liste exhaustive des causes de fatigues chroniques dues à notre état de santé.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les carences nutritionnelles qui peuvent être la cause d’une fatigue chronique.

  • Si tu as une mauvaise hygiène alimentaire, tu pourras corriger une partie du problème en équilibrant ton alimentation et en ayant une alimentation riche et variée.
    A lire : Que signifie avoir une alimentation saine et équilibrée ?
  • N’hésite pas à solliciter ton médecin pour permettre de réaliser des examens qui mettront en évidence les carences dont tu souffres.

Prends RDV avec moi pour faire le point sur ton hygiène de vie :

Les carences nutritionnelles en cause d’une fatigue chronique

Étonnamment, même les personnes qui vivent bien et qui ne manquent pas de nourriture peuvent tout de même souffrir de carences nutritionnelles. 
Cela peut être dû au fait qu’ils ne mangent pas certains aliments (régime ou mode alimentaire restrictif) ou parce qu’ils ont des problèmes de d’assimilation des nutriments (ton médecin est ton allié !).
Une alimentation déséquilibrée peut également en être la cause : Malheureusement, de nos jours, les gens mangent principalement des aliments riches en calories, pleins de mauvaises graisses et de sucre et dépourvus de micronutriments.
Cependant même avec une alimentation équilibrée, il est tout de même possible d’être carencé : Cela est dû à l’appauvrissement et la pollution des sols !

Il est toujours bon d’exclure les carences en minéraux et en vitamines tout en recherchant la cause profonde de la fatigue.

Le manque de certains nutriments peut être la cause principale de la fatigue chronique : les vitamines et les minéraux jouent un rôle clé dans la production d’énergie et dans le fonctionnement du métabolisme. Une fatigue chronique non expliquée par des problèmes de santé majeurs ou par une mauvaise hygiène de vie générale doit t’alerter quant à une éventuelle carence nutritionnelle.

1 – La carence en fer
L’anémie ferriprive est l’une des causes les plus fréquentes de fatigue chronique. Le fer est nécessaire à la création des globules rouges.
Lorsqu’il n’y a pas assez de fer, les globules rouges sont minuscules et même déformés et ne sont pas capables de fabriquer suffisamment d’hémoglobine pour transporter l’oxygène nécessaire à l’énergie.
Cela conduit à une sensation de fatigue excessive et à un essoufflement, un teint d’un aspect pâle/gris. Parmi les signes d’une carence en fer, on retrouve également l’enfoncement des ongles en prenant une forme de pelle, les cheveux peuvent devenir tombant et ternes.

Attention tout de même à l’auto complémentation, trop de fer est dangereux, avant toute complémentation, il est impératif de penser « alimentation » : lentilles, épinards, viandes rouges, abats, haricots, avoine…
 Le fer le plus biodisponible (hème) est celui contenu dans la viande. Celui des légumes n’est pas si biodisponible. Mais tu peux augmenter l’absorption en combinant la consommation avec la vitamine C. Alors, mange des oranges ou d’autres aliments riches en vitamine C.

2 – la carence en Magnésium
Le magnésium est l’un des minéraux les plus importants pour le bon fonctionnement du corps humain.
 Le magnésium participe à plus de 300 réactions métaboliques dont la production d’énergie. 
A lire : [Focus] Magnésium : bienfaits, sources, carences…
Un apport en magnésium insuffisant peut également entraîner des dommages excessifs aux mitochondries, le centre de production d’énergie des cellules. 
Et finalement, une inflammation de bas grade et un stress oxydatif se créent tout en entraînant une fatigue chronique.
De plus, le magnésium est nécessaire pour réguler l’action de l’insuline et l’absorption du glucose. Une faible teneur en magnésium est présente chez de nombreuses personnes diabétiques, probablement en raison d’un faible apport, ainsi que d’une perte excessive dans l’urine.

Plusieurs aliments sont riches en magnésium, mais n’hésites pas à consulter pour t’aider à te complémenter avec la meilleure forme de magnésium.

3- La carence en Potassium
Une carence en potassium peut entraîner une sensation de fatigue.
Le potassium est très important dans la fonction musculaire et nerveuse du corps. Le cœur est un muscle et a donc besoin de potassium en juste quantité pour fonctionner correctement.

Des niveaux bas ou trop élevés peuvent causer des problèmes de rythme cardiaque. Et si le cœur ne bat pas bien, alors on sera fatigué.
Mais ne te supplémente jamais en potassium sans l’avis d’un médecin.

Manger des aliments riches en potassium comme les bananes, les oranges, les épinards, les patates douces et autres peut vous aider à atteindre l’apport quotidien requis.
Une carence en potassium peut survenir en raison de maladies comme les vomissements, la diarrhée, une mauvaise fonction rénale, l’utilisation de diurétiques et même l’exercice (transpiration) tout comme le fait de boire trop d’alcool.

4 – Le manque de vitamine D
La vitamine D a de vastes fonctions dans le corps humain. Non seulement la vitamine D régule la masse osseuse, l’équilibre hormonal et la santé immunitaire, mais une carence est également liée aux douleurs et à la fatigue.
La vitamine D est essentielle à nos défenses immunitaires et, si elle est déficiente, nos défenses sont fragilisées et nous serons sujets plus souvent aux infections et autres maladies même saisonnières et entraîne naturellement de la fatigue. 
La carence en vitamines a également été associée à certains problèmes de santé hormonaux et à des maladies auto-immunes, principales sources de fatigue chronique.
A lire La vitamine D : son rôle, sources d’apport, carences…

5 – La carence en vitamine B12
La vitamine B12 est cruciale pour le fonctionnement du cerveau et du système nerveux et une carence peut entraîner une anémie et une fatigue excessive.
La vitamine B12 est essentielle à la création de globules rouges et au maintien de la santé du cerveau . De faibles niveaux de b12 provoquent une faiblesse, un manque d’équilibre, un engourdissement et des picotements dans les bras et les jambes, une anémie pernicieuse (la maladie de Biermer).
La carence en vitamine b12 peut être courante chez les végétaliens et les végétariens, car les principales sources de vitamine b12 sont les viandes comme le bœuf, le poulet et les fruits de mer.

La raison de la carence est que le corps n’est pas capable de l’absorber ou un apport insuffisant, n’hésite pas en parler à ton médecin.
La meilleure façon d’obtenir des niveaux optimaux est de manger une variété de produits d’origine animale.
De plus, il est préférable de prendre de la B12 avec d’autres vitamines B et du magnésium pour une bonne absorption et une utilisation optimale par l’organisme.

6 – Les Vitamines B complexes
D’autres vitamines B jouent un rôle important dans la production et l’utilisation de l’énergie car elles agissent comme cofacteurs dans la production et le métabolisme de l’énergie. 
Les autres vitamines B comprennent B1 (thiamine) B3 Niacine, B5 et B 9.

La vitamine B1 est essentielle dans le métabolisme des glucides et participe à une étape clé de ce processus dans le métabolisme du pyruvate (source) .

La thiamine est également nécessaire au bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux. La carence en thiamine est rare mais peut survenir en cas d’alcoolisme et de maladie de Crohn.

La vitamine B3 (niacine) participe à la synthèse énergétique, la vitamine B6 est nécessaire à la fonction nerveuse et la vitamine B9 (folate) est nécessaire à la fonction cérébrale, à la production de globules rouges et à la synthèse de l’ADN. 
Elle est très importante pendant la grossesse pour prévenir les malformations du tube neural chez les bébés.

Les autres vitamines B comprennent la choline, la biotine et l’inositol, qui ont toutes des fonctions qui contribuent à la santé et à l’énergie.

Les poissons comme le saumon, les viandes maigres et les abats, les légumes-feuilles, les légumineuses, les œufs, le lait et la volaille sont d’excellentes sources de vitamines B.

7 – le manque d’antioxydants
Les antioxydants sont nécessaires pour combattre les effets des radicaux libres, le stress oxydatif et réduire l’inflammation. 
Des niveaux élevés d’inflammation peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé qui finissent par entraîner une fatigue chronique, des tissus et des organes endommagés et défaillant, et provoquer de nombreux déséquilibres qui déstabilisent la santé.
Il est donc important de manger des aliments riches en vitamine C, E, A pour réduire l’inflammation : beaucoup de ces antioxydants peuvent être trouvés dans des aliments comme les patates douces, les agrumes, les légumes-feuilles, les noix et les graines, les carottes, etc. 
Mais si tu prends des médicaments contre le cholestérol, il est peut-être utile de se complémenter en COQ 10, renseigne toi auprès de ton médecin.

8- La carence en Calcium
La carence en calcium affecte les muscles et la santé des os. 
Une carence sévère peut provoquer des troubles du rythme cardiaque et des crampes musculaires voire une tétanie.
Il est indispensable en de corriger cette carence en utilisant des aliments comme les légumes verts à feuilles, les yaourts, les haricots, les fruits de mer, les oléagineux et les légumineuses…

9 – Déséquilibre des Oméga3 et Oméga 6
Il est important de réduire la quantité d’oméga 6 que nous consommons et d’augmenter les oméga 3.
Le corps a besoin d’acides gras oméga 3 pour de nombreuses fonctions, y compris l’énergie. Mais beaucoup de gens consomment trop d’acides gras oméga 6. 
Le déséquilibre des oméga 3 et oméga 6 entraîne des problèmes d’inflammation et de stress oxydatif.
 L’oxydation des oméga 3 se produit également en raison d’une consommation insuffisante d’antioxydants qui conduit alors au centre énergétique de la cellule, au dysfonctionnement des mitochondries et à la fatigue chronique.

En outre, une carence en acides gras oméga3 a été associée à des problèmes de santé mentale, notamment la dépression et l’anxiété. 
Les oméga 3 ont également des effets antidépresseurs. Ils influencent la chimie du cerveau, réduisent l’inflammation et améliorent la fonction cérébrale et cognitive.

Pour augmenter les oméga 3 il faut privilégier les poissons gras, les fruits de mer, les noix et graines.
Et diminuer les oméga 6 provenant des mauvaises huiles ou les huiles végétales (à remplacer par des huiles de noix ou de graines)

10 – Le manque de bons glucides
Beaucoup de gens pensent que les glucides sont mauvais pour nous. 
Mais la vérité est que les glucides sont nécessaires pour l’énergie, en particulier par le cerveau qui en est le plus gros consommateur.
Et bien sûr, si le corps et le cerveau ne reçoivent pas assez de sucre (qui est un carburant pour nous), il en résultera de la fatigue. 
Bien que le corps puisse obtenir de l’énergie à partir des graisses et des protéines, il y a beaucoup plus de dépenses énergétiques à faire, ce qui peut entraîner de la fatigue. Les bons glucides sont là pour parer à ce besoin d’énergie.
Bien sûre, nous privilégierons les bons glucides présents dans les fruits et légumes mais aussi dans les produits céréaliers.

Conclusion
La fatigue, si elle n’est pas expliquée par une cause médicale ou par l’hygiène de vie que l’on mène et surtout si elle devient chronique, doit être prise en charge sérieusement et rapidement.
Il ne faut pas laisser les choses s’installer, un bilan sanguin chez ton médecin te permettra de mettre en lumière d’éventuelles carences.
Une consultation naturopathique, elle, sera a envisager pour :
1 – faire le point sur les déséquilibres et ton hygiène de vie
2- t’apprendre à t’alimenter de façon à combler ces carences et à avoir les bons compléments en soutien de ton alimentation. N’attends pas prends RDV dès maintenant :

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

About Sana Bel Hassin Ouali
Naturopathe spécialisée Fondatrice et gérante du site sanaturopatheenligne.fr Créatrice des programmes FibroCoaching© - DietiNaturo© - HealthyLife Optimizer© Diététique - Réflexologie - Massages bien-être - Fibromyalgie - SFC - Endométriose >>> Qui suis-je ? <<<

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :