Syndrome de Fatigue Chronique & Naturopathie

Syndrome de Fatigue Chronique & Naturopathie

by in Accueil, Blog, Naturopathie, Santé naturelle 6 janvier 2020

Syndrome de Fatigue Chronique & Naturopathie : causes, symptômes,SOS Naturo

Le syndrome de fatigue chronique est une maladie qui touche plus de 2 millions de personnes. Appelée aussi encéphalomyélite myalgique, elle est répertoriée parmi les maladies neurologiques par l’OMS.
Le syndrome de fatigue chronique se caractérise par une grande fatigue invalidante qui dure depuis plus de 6 mois et qui affecte tout le corps. Ses symptômes sont très similaires à ceux de la fibromyalgie. D’ailleurs les deux sont souvent confondues et le diagnostic des deux est difficile et long à poser.

Les symptômes du syndrome

Les symptômes sont très variable d’une personne à une autre. Ils peuvent être plus ou moins invasifs sur le quotidien des personnes atteintes en fonction de leur expérience de vie, de leur capacité de résister à la fatigue, de leur état psycho-émotionel.
Le symptôme majeur est une fatigue constante et non soulagée par le repos, le sommeil. A ce celui-ci s’ajoute, tout comme pour la fibromyalgie, des symptômes, troubles satellites :
– Troubles de la mémoire courte, de la concentration
– Anxiété, stress chronique
– Douleurs musculaires, articulaires sans signes d’inflammation
– Douleurs abdominales, nausées
– Céphalées et migraines
– Troubles du sommeil : insomnie et sommeil non réparateur
– Mal de gorge
– Étourdissement
– Palpitation sans présence de maladie cardiaque connue
– Symptômes pseudo-grippaux récurrents 

Télécharge gratuitement mon livret :
« Fatigue Chronique Naturopathie »

Les causes & facteurs déclenchant de la fatigue chronique

Les causes, ici aussi, sont également nombreuses et variables selon les personnes :
(A lire les causes de la fibromyalgie)
– Une infection virale, bactérienne chronique ou aiguë (même ancienne surtout si elle a mal été gérée)
– Maladie auto-immune
– Une vaccination récente
– Une exposition aux métaux lourds ou produits toxiques (comme les pesticides)
– Un traumatisme physique ou psychique
– Un dérèglement du système immunitaire
– Dérèglement du système hormonal, de la thyroïde
– Suractivité du foie, de l’estomac, des surrénales
– Surmenage
– Surpoids et obésité

En cas de dérèglement du système immunitaire, la personne, atteinte du syndrome de fatigue chronique, est en encore plus sensible et vulnérable aux infections.

Syndrome de Fatigue Chronique et Naturopathie

En naturopathie, nous cherchons toujours et en priorité à intervenir sur la cause profonde des troubles et non sur les symptômes.
En agissant sur le terrain, en considérant le corps et l’esprit comme une entité unie et indissociable, le/la naturopathe va corriger les dérèglements internes responsable de ces troubles, et nettoyer l’organisme afin de lever les leviers d’auto guérison que chacune/chacun possèdent en lui.
Ainsi, en naturopathie, la fatigue chronique est due à
l’encrassement de l’organisme, de mauvaises habitudes de vie.
Cet encrassage est causé par
une alimentation déséquilibrée, à du stress chronique non contrôle, à un état d’esprit encombré, à une fatigue psychique, à la sédentarité, à un non respect de notre rythme microbiologique naturel.
Des corrections sont donc à mettre en place pour rééquilibrer le terrain et avoir une meilleur qualité de vie, pour arriver à bout de ce syndrome de fatigue chronique.

1 – L’alimentation
Encore et toujours, cette bonne bouffe qui nous donne du plaisir mais qui est souvent responsable de l’encrassement de l’organisme. Un changement alimentaire est bénéfique tant sur le plan physique que psychique.
La consigne de base est, sans surprise, avoir une alimentation saine, bio et/ou de qualité, équilibrée, variée…
– Éviter les aliments gras, sucrés et transformés
– Éviter les excitants : café, thé (sauf thé vert), alcool, tabac…
– Diminuer vois supprimer la consommation de gluten et de lactose (pour faire le point sur d’éventuelle intolérance)
– Privilégier les céréales complètes
– Prendre des repas légers et s’accorder une vraie collation.
– Privilégier les bonnes graisses (huiles de lin, coco, olives, poissons gras, fruits oléagineux…)
– Favoriser l’apport de vitamine D, B12,B16 et C
– Apporter un complément en oligo-éléments et minéraux

Avoir une bonne hygiène alimentaire c’est aussi, manger à table, dans le calme, sans regarder la TV, ou smartphone…
C’est également bien mâcher, mastiquer, c’est prendre du plaisir à table !

2 – Activités physiques
Pratiquer une activité physique régulière contribue à améliorer significativement la fatigue. Mais aussi par l’oxygénation apportée à l’organisme, par les étirements doux, bouger permet de diminuer également la douleur.

3 – Respiration
Effectuer des exercices de respiration complète (
lire ici) permet de s’oxygéner, de se ressourcer, de se recentrer sur soi-même et permet de regagner en vitalité et diminuer la sensation de fatigue constante.

4 – S’aérer
Idéalement, il faut sortir tous les jours au grand air, faire le plein d’oxygène, d’ions négatifs permet de se requinquer et d’avoir plus d’énergie. Accordez vous le temps de faire vos activités physiques en extérieur, : une bonne marche, faire du vélo…

5 – Gestion du stress et des émotions
Le syndrome de fatigue chronique est souvent du à un stress chronique, qui lui même va encrasser l’organisme, et piéger la personne dans un état de fatigue psychique, d’angoisse, d’anxiété non comprise et non contrôlée.
Un suivi par une/un psychologue peut être nécessaire et vivement conseillé pour mettre en lumière vos blocages, pour visualiser vos traumatismes et les assimiler afin d’avancer et de reposer votre conscient et votre subconscient
– Des
exercices de sophrologie peuvent également vous permettre de lâcher prise et vous indiquer le chemin de la détente et du repos.
– Apprendre à
dire NON : ne plus se mettre la pression avec des choses que l’on ne veut pas ou que l’on ne peut pas faire. Libérez vous des pressions psychologiques
Déléguer le travail, remettre à plus tard : quant on est fatigué, il faut savoir s’arrêter, demander et accepter de l’aide, il faut se reposer…

6 – Améliorer son sommeil
S’endormir facilement et avoir un sommeil réparateur est censé être inné chez l’être humain, sauf que notre de mode de vie dit moderne ne va pas dans ce sens.
Une personne atteinte du syndrome de fatigue chronique a du mal à dormir. Le matin, elle a cette impression de ne pas reposer, d’avoir mal partout, d’être déjà fatiguée.
Pour venir à bout de la fatigue il faut veiller à prendre soin de notre sommeil.
Tous les conseils mentionnés plus haut, vont déjà permettre d’optimiser le sommeil et l’endormissement, mais d’autres consignes doivent être ajouter pour pouvoir retrouver un bon sommeil réparateur :
– Aller se coucher dès les premiers signes de fatigue, d’endormissement, ne pas lutter contre le sommeil
– Avoir un rituel de coucher : lecture, bain, exercices de respiration, yoga…
– Ne pas regarder la TV, utiliser smartphone, tablette au moins une bonne heure avant l’heure habituelle du coucher
– Ne pas avoir d’écran dans la chambre
– Bien aérer la chambre la journée
– Éloigner le réveil et la lampe de chevet du lit
– Se réveiller et se coucher à horaires régulières
– Manger léger le soir, idéalement, végétal uniquement et de préférence avant 20h (19h30 même c’est mieux).
– S’accorder une sieste après le déjeuner de 5 à 15 minutes.

7 – Massage bien-être
Les massages bien-être sont très bénéfiques dans l’accompagnement du syndrome de fatigue chronique.
Les massages permettent de se détendre en agissant en profondeur sur les tensions et blocages nerveux.

8 – Les plantes contre le syndrome de fatigue chronique
La phytothérapie permet de donner un coup de pouce à toutes les précédentes recommandations pour arriver à se relever et regagner en énergie et vitalité.
– Le ginseng : super plante anti-fatigue (
lire ici l’eleutherocoque : le ginseng de Sibérie). Le ginseng améliore les capacités physiques et mentales, favorise la détente, le repos et la convalescence.
Le ginseng est à utiliser sous forme de gélules, en poudre ou en décoction : une cure de 1 à 3 mois est souvent recommandée. (déconseillé aux femmes enceintes, aux enfants de moins de 12 ans, en cas de cancer hormono-dépendant et d’hypertension)
– Mais aussi le gingembre, la camomille, la valériane, le passiflore, le pavot de Californie, la menthe
– une consultation chez un/une naturopathe permettra de cibler vos problèmes par rapport à votre propre expérience de vie, et pourra vous conseiller de façon personnalisé les plantes adéquats à votre situation (elles sont nombreuses comme : le Kola, la rhodiole, l’angélique chinoise…)
– Les huiles essentielles sont également recommandées : Par exemple les huiles essentielles de Ravintsara, de thym, de pin sylvestre, de marjolaine des jardins en synergie pour masser les points énergétiques, favorisent la récupération, la détente et stimulent tout l’organisme (un autre article sera entièrement consacré aux huiles essentielles anti-fatigue,
inscrivez-vous, pour être averti)

9 – Les autres outils/techniques naturels pour lutter contre le syndrome de fatigue chronique
– L’acupuncture
– La chiropraxie
– L’hydrothérapie
– La méditation
– Le yoga…

N’hésitez pas à consulter un professionnel de la naturopathie pour établir un bilan et un programme personnalisé à votre situation. Cette consultation permettra de cibler vos propres causes de fatigue chronique.

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

About Sana Bel Hassin Ouali
Naturopathe spécialisée Fondatrice et gérante du site sanaturopatheenligne.fr Créatrice des programmes FibroCoaching© & DietiNaturo© Diététique - Réflexologie - Massages bien-être - Fibromyalgie - SFC - Endométriose >>> Qui suis-je ? <<<
2 Comments
  1. […] maladie. C’est également le cas pour le syndrome de fatigue chronique (SFC) lire : « Syndrome de fatigue chronique & Naturopathie » La fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique (SFC) sont deux maladies très semblables […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Ebook gratuit - Les plantes qui soulagent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook "Fatigue chronique & Naturopathie" Des outils concrets et des vraies pistes à explorer pour avoir une meilleure qualité de vie

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :