[Enfants] 15 astuces pour leur apprendre à bien manger

[Enfants] 15 astuces pour leur apprendre à bien manger

by in Accueil, Blog, Diététique, Santé naturelle, Santé naturelle 30 janvier 2019

Apprendre à bien manger : tout un programme. L'école de la vie est la meilleure institution ! Tous ce que ton enfant va apprendre de toi, de la vie sera ancrée au plus profond de son être.

Nous n’avons de cesse de dire, lire…qu’il faut avoir une alimentation, saine, équilibrée et variée. Que penses-tu d’initier ton enfant dès son plus jeune âge à cette méthode healthy (santé) ?

Tu rêves que ton enfant mange sainement pour que sa santé soit préservée, pour qu’il puisse grandir sans soucis ? Et bien tout est question d’éducation. Un enfant apprend par mimétisme, tous ce que tu fais, il va le faire !
Montre lui le bon exemple, apprends lui les bonnes habitudes alimentaires, apprends lui à aimer ce qu’il mange, apprends lui à être conscient de cette alimentation santé, respecte ses opinions, ses goûts…

Si des mauvaises habitudes ont déjà été installées malgré sont jeune âge, l’enfant aura un appétit très capricieux et les aliments sains ne sauront le satisfaire !
La lutte, pour lui apprendre à bien manger, peut être de longue haleine mais ne doit surtout pas se transformer en guerre.

Dans cet article, je te propose quelques pistes pour apprendre à ton enfant à avoir une alimentation saine, à manger équilibré et lui permettre de grandir dans cette dynamique pour qu’il puisse avoir les bonnes habitudes, les bons réflexes pour que plus tard, dans sa vie , manger sain, équilibré et varié soit une évidence..

 

vegetable-skewer-3317055_1920

1 – Apprendre, c’est expliquer !

Apprendre à bien manger à un enfant c’est passer par l’étape explication : prends le temps de lui expliquer l’importance pour la santé de bien s’alimenter, apprends lui, en douceur, progressivement, des notions de nutritionnelles :
Les protéines se trouvent dans les viandes mais pas que il y en a aussi dans les lentilles, les haricots…Elles sont essentielles pour bien grandir…
Les glucides donnent de l’énergie et que ceux qui proviennent de céréales complètes sont mille fois meilleurs que les pains, sucres blancs….raffinés
Les fruits et légumes apportent des vitamines et de minéraux qui eux nous aident à être plus fort que les maladies, et sont essentielles au fonctionnement du système nerveux.

2 – L’impliqué dans la liste de course, dans le choix des aliments aux magasins et en cuisine.

– Fais une liste des aliments sains qu’il aime
– Appelle le pour faire la liste des courses avec toi, et fais lui ajouter les aliments listés plus haut, soit très diplomate, l’idée doit venir de Lui.
– Au marché, magasin, implique le également dans le choix des légumes, des fruits…
– Enfin à la maison, l’initiation continue, il range avec toi les courses et cerise sur le gâteau il va participer à l’élaboration du menu et des plats : avec ton aide bien évidemment, laisse le éplucher les légumes, assaisonner les plats…
– Laisse le t’aider à mettre la table
Le fait que l’enfant se sente impliqué, ça fait de lui quelqu’un d’important et de responsable du moins dans son esprit d’enfant, tu verras qu’il gouttera forcément à ce qu’il a acheté, cuisiné, et insistera même pour que tout le monde en fasse autant.

3 – Apprends toi même à faire des plats équilibrer.

– Comme nous l’avons vu plus haut dans l’article, pour apprendre à bien manger à un enfant, il faut que tu sois irréprochable. Tu es le modèle de ton enfant, tout ce que tu fais, il l’enregistre !
– Élabore des plats équilibrés, vise sur la diversité, la qualité…
– N’achète plus de plats industriels : prends le temps de cuisiner pour ceux que tu aimes (et pour toi aussi, ça te fera pas de mal)
– Dans cette phase d’apprentissage et pour qu’il puisse goûter à un maximum d’aliments, installe une routine de plat : 1 légume : 1 jour et 1 fruit : 1 jour
Une source de glucides provenant de grain entiers : pain, pâte, riz.
1 protéine : 1 jour : volaille, viande rouge, poisson, protéine végétales.
N’oublie pas les bons gras présent dans les huiles végétales bio pressées à froid.

4 – Stop à la mal-bouffe
Tu es responsable de ce que mange ton enfant, la règle est simple pas de malbouffe à la maison, les enfants ne pourront pas en manger !
– Arrête d’acheter des plats industriels, des sucreries, des desserts blindés de sucres
– Garde le fruit, dans la mesure du possible, pour la collation, de ton enfant
– Habitue le à prendre des noix (amandes, noix, noisettes…) pour le goûter, achète les avec leur coque et dé-coque les avec ton enfant, il appréciera plus ce qu’il mange (et c’est meilleur).

  • Lorsque exceptionnellement tu pâtisse, fais le participer également en lui éduquant la notion de plaisir : on peut se faire plaisir de temps en temps ça fait du bien et ça évite d’être frustrer.


5- On mange à table et à l’heure !
– Éduque aussi ton enfant dans ce sens. On ne picore pas entre deux jeux, on se met à table pour manger, c’est un moment privilégier que l’on partage avec les gens qu’on aime, fais lui apprécier ce moment.
– Il faut aussi qu’il apprenne qu’il faut prendre le temps de manger, de bien mastiquer pour bien digérer.
– Sers toi en premier pour que ton enfant puisse voir la quantité de chaque aliment que tu vas mettre dans ton assiette et laisse le se servir tout seul, veille juste à ce qu’il prenne de tout mais n’interviens pas sur la quantité.
– N’hésite pas à lui proposer une collation avec une nouveauté à découvrir de temps en temps pourquoi pas (toujours un aliment/produit sain)
– Enfin on respecte notre rythme biologique, on mange à peu près, à heure fixe : on est pas à 5 minutes près mais on reste régulier !
– Et aussi, il est hors de question de sauter un repas, même et surtout le petit dèj.

6 – Ruse pour lui faire découvrir des aliments qu’il n’aime pas ou ne connaît pas

Avec ta liste des aliments que ton enfant aime (voir plus haut), tu vas user de stratégies lui faire goûter des goût qu’il n’aime pas ou qu’il n’ose pas goûter. Par exemple :
– S’il aime les concombres, profite d’une salade pour y ajouter de la laitue, du fenouil, des tomates, carottes…
– Cache les aliments qu’il n’aime pas en dessous des aliments qu’il apprécie.
– Fais lui des soupes en ajoutant des aliments qu’ils n’aiment pas à ceux qu’il accepte. Si à la fin du repas, tu le questionnes qu’il te dis qu’il a aimé alors avoue lui avec tact qu’il y avait tel ou tel aliment et fais lui remarquer qu’en fin de compte il a aimé.
– Hache les légumes finement pour qu’ils passent inaperçus, ajoutes des fruits dans des yaourts…
– Ne lui propose pas plusieurs plats. Un seul, pas de choix donc l’enfant est devant le fait accompli
– Dresse son assiette de façon drôle et ludique.
– …

7 – Pas de chantage à la nourriture et on ne force pas à finir l’assiette.
Non, on ne fait pas manger son enfant en lui faisant du chantage :
« tu manges tes légumes ou pas de dessert » – « Si tu veux sortir de table, tu finis ton assiette, ou tu termine tes légumes »
Apprendre à bien manger ne se fait pas sous la pression, il faut que le repas doit être un moment de plaisir donc pas d’agressivité, persévérance mais pas d’agressivité !
N’hésite pas à le féliciter pour l’effort qu’il a fait même s’il a juste goûter, pour lui c’est énorme !

Maintenant, quelques idées pour varier tes plats

8 – La bouillie d’avoine 
Oui je sais l’idée de la bouillie ne donne pas envie, même pour nous, adultes. Mais ton enfant en tirera les profits et bienfaits :
Pour que cette bouille attire ton enfant, ajoute du cacao, des fruits, des noix, du miel…

9 – Pas de céréales transformées le matin
Remplace les par des céréales et des grains entiers riche en fibres.

10 – Goûter gourmand et sain.
Utilise de la farine de blé complet, de sarrasin, de poids chiche pour préparer crêpes, pancakes, gaufres ou autre bons petits plaisirs.

11 – Petit dèj. Sain, appétissante, et qui cale
Le granola : des oléagineux (noix amandes…), des flocons d’avoine, des graines de chia, sésames…., du miel ou du sirop d’agave, de l’huile de coco ( donne moi ta recette de granola en commentaire)
Ajoute au granola des fruits, des baies, un yogourt, du lait d’amande….

12 – Pas de pain blanc
Habitue ton enfant au pain complet, même pour tes sandwichs maison (yes ! Un sandwich healthy bien évidemment)

13 – La pizza saine
Si tu n’as pas la main lourde sur le fromage, la pizza peut-être un repas équilibré pour ton enfant. Comment ? Mon Dieu une pizza saine !!!!
Oui, veille juste à mettre sur ta pizza une garniture saine (oignon, poivron, épinard, champignons…). Et si en plus ta pâte est faite de farine complète, t’es la championne !!!

14 – Mélange les légumes aux pâtes
Si tu le peux comme dit plus haut, choisis des pâtes à base de blé complet. Ajoute des légumes (que à la sauce ou que tu auras fais sauter. Augmente progressivement la quantité de légumes et diminue les pâtes.

15 – Les légumes rôtis, c’est le top !
Ils sont faciles à digérer par les enfants et c’est tellement bon !
Coupes tes légumes comme des frites (courgettes, patates douce, carottes, betteraves…) et enfourne les dans un four chaud avec juste un peu d’huile d’olive et du sel, mmmmm

Pour finir, je te conseille vivement d’être à l’écoute de ton enfant et de collaborer avec lui. C’est le secret pour apprendre à bien manger et à intégrer ses apprentissages. Il te faudra être patiente mais ça en vaut la peine ; ces bonnes habitudes alimentaires suivront ton enfant tout le long de sa vie et il t’en remerciera…

A toi ! Partage avec nous tes astuces pour apprendre à ton enfant à bien manger, RDV en commentaire.

Livres conseillés (lien d’affiliation)

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

2 Comments
  1. Un plaisir que venir sur se site lire de tel article, merci.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ebook gratuit - Les plantes qui soignent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook Les plantes qui soignent les maux du quotidien

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :