Blog – Left Sidebar

2 recette de Jus spécial jeûne

by 20 avril 2021

Recettes de jus spécial jeûne

Le jeûne est un formidable outil santé quand il est effectuer avec justesse. Ce que nous donnons à notre organisme le matin (en début de jeûne) et à la rupture du jeûne va venir valider les effets du jeûne sur notre santé physique et psychique.

Voici deux jus qui permettre de soutenir l’effet détox, donner de l’énergie et reposer la sphère digestive…

Jus énergétique pour le matin (Shour)

Ce jus est idéal pour booster son organisme le matin grâce au gingembre et au citron et avoir un joli teint grâce aux propriétés de la carotte et de la betterave. Un cocktail de vitamines pour être en forme.

La betterave est une source d’antioxydants, de potassium, de fibres, de calcium de fer et de vitamines A et C. Elle favorise l’élimination des toxines, purifie le sang et permet ainsi d’avoir une plus jolie peau.

La carotte possède un puissant antioxydant, le bêta-carotène qui a également de nombreuses vertus pour la peau. Il favorise la cicatrisation, améliore la qualité de la peau et ralentit le vieillissement des cellules. C’est aussi une bonne source de vitamines, notamment en vitamine A et en vitamine C.

Le gingembre permet de lutter contre les nausées et a des effets anti-inflammatoires. Il est également un excellent coupe-faim et facilite la digestion des aliments.

Le citron est un super aliment riche en antioxydants et en vitamine C. Il nettoye l’organisme en profondeur et contribue à son bon fonctionnement. Il permet de booster les défenses immunitaires.

½ betterave (pleine saison mai à septembre et en primeur toute l’année)
4 carottes
1 citron
1 petit bout de gingembre

Laver et préparer les ingrédients et les passer à l’extracteur de jus.
A consommer rapidement de préférence.

Si tu trouve que ce jus est trop épais et fort en goût, n’hésite pas à le couper avec de l’eau ou de l’eau de coco.

Jus vert détox pour la rupture du jeûne (Ramadan ou pas)

Ce jus vert est idéal avant et/ou après un repas de rupture de jeûne ou après un excès ( à boire une ou deux heures après le repas) :
Un jus léger, rafraîchissant et faible en calories qui va favoriser la détox et le drainage

La pomme favorise l’effet de satiété. Elle est également un des fruits les moins caloriques.

Le fenouil diminue les troubles digestifs. Il apaise les maux de ventre et facilite la digestion. Il est très peu calorique et possède des vertus drainantes.

Le concombre possède également des vertus diurétiques et drainantes grâce à sa forte concentration en eau. Il permet de rafraîchir le corps et de l’hydrater. Le concombre est également très peu calorique. Il est riche en vitamines C et K ainsi qu’en minéraux.

L’eau de coco est riche en minéraux : potassium et en magnésium. Ce sont des minéraux intéressants contre la fatigue et le stress.

1 branche de fenouil
1/2 citron
1/2 pomme verte ou une entière
50cl d’eau de coco
1 Concombre

Laver et préparer les ingrédients et les passer à l’extracteur de jus.
A consommer rapidement de préférence.




DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

10 bienfaits du chardon-Marie

by 6 avril 2021

Les bienfaits du chardon-Marie

Plante du foie, en pleine période propice à la détox, tu en entends sûrement énormément parler !

Le chardon-marie, présentation :

C’est est une plante herbacée vivace de la famille des astéracées.
Le terme chardon désigne de nombreuses plantes épineuses.

Il pousse dans les pays méditerranéens et est utilisé pour ses propriétés médicinales notamment pour son action sur le foie.
 Les graines contiennent de la silymarine, un groupe de composés réputés avoir des effets antioxydants et anti-inflammatoires. Les fleurs sont également très prisées dans le monde de la phytothérapie.

10 bienfaits du chardon-Marie :

Comme tout produit actif (même naturel), il convient de demander l’avis d’un professionnel avant toute utilisation, en cas de traitement en cours ou de maladies chroniques…

1. Soutient la santé du foie
L’une de ses utilisations les plus courantes est de traiter les problèmes hépatiques. Il améliore les lésions hépatiques induites par l’alimentation. Son ingrédient actif, la silymarine, agit comme un antioxydant en réduisant la production de radicaux libres. Les scientifiques pensent que cela crée un effet détoxifiant, c’est pourquoi le chardon-Marie peut être bénéfique pour les problèmes du foie et de la vésicule.

2. Favorise la santé de la peau
L’huile de chardon-Marie peut être utilisée utilisée pour améliorer la santé de la peau.
Il peut aider à avoir une peau saine. Sur la peau, il contribue à soulager les boutons d’acnés inflammatoires ainsi que le psoriasis et l’eczéma.
Il a également été démontré que le chardon-Marie avait des effets antioxydants et anti-âge sur les cellules de la peau humaine (dans un environnement de laboratoire)

3. Réduit le cholestérol
Un taux de cholestérol élevé peut entraîner des problèmes de santé cardiaque et augmenter le risque d’ accident vasculaire cérébral .
Le chardon-Marie peut jouer un rôle important pour maintenir le taux de cholestérol bas.  


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

4. Soutient la perte de poids
La silymarine entraînerait une perte de poids (dans le cadre d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique)

5. Réduit la résistance à l’insuline
L’extrait de chardon-Marie a aidé à réduire la résistance à l’insuline chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

6. Améliore les symptômes de l’asthme allergique
Le principe actif  peut aider à réduire l’ inflammation . : La silymarine aidait à protéger contre l’inflammation des voies respiratoires et soulageant ainsi les personnes souffrant d’ asthme allergique .

7. Limite la propagation du cancer
Le chardon-Marie peut aider à arrêter la propagation de certains types de cancer : l’extrait de chardon-Marie inhiberait la croissance des cellules cancéreuses dans le cancer colorectal .

8. Soutient la santé des os
Le thé issus des feuilles de cette plante peut aider à prévenir la perte osseuse causée par un manque d’œstrogène, il permet de préserver la santé osseuse.

9. Améliore la fonction cognitive
Il augmente la résistance au stress oxydatif . Le stress oxydatif est une cause potentielle de la maladie d’Alzheimer .
De cette façon, cette plante détox peut aider à améliorer la cognition et à traiter les conditions dégénératives qui affectent l’esprit. 

10. Renforce le système immunitaire
Le chardon-Marie peut aider à renforcer la réponse immunitaire d’une personne et à lutter contre l’infection aigu et chronique. L’extrait de chardon-Marie a un effet positif sur la réponse immunitaire.


bienfait_chardon_marie

Comment utiliser le chardon-Marie
Il est disponible en supplément dans de nombreux magasins bio et en parapharmacie.
Il n’y a pas de dose standard, il est donc préférable de lire la posologie suggérée sur l’emballage.
Le chardon-Marie est également disponible sous forme d’infusion. Si vous buvez du thé au chardon-Marie, il est préférable de limiter la consommation à 6 tasses par jour.

Précautions d’emploi
Comme le chardon-Marie est un complément avec des principes actifs : Il est donc important d’acheter du chardon-Marie auprès de laboratoires certifiés et avec une traçabilité de produits.

Comme pour tout remède naturel, Demande conseils à ton médecin, pharmacien, naturopathie, phytothérapeute, avant d’utilisation du chardon-Marie.

Le chardon-Marie peut interagir avec certains médicaments. Ceci est particulièrement préoccupant si une personne reçoit déjà un traitement pour une maladie du foie.

Si tu es diabétique et étant donné que le chardon-Marie a le potentiel d’abaisser la glycémie, tu dois l’utiliser avec prudence.

Si tu as un cancer du sein, de l’utérus ou de l’ovaire, ou souffrez d’endométriose ou de fibromes utérins : le chardon-Marie a des propriétés œstrogéniques qui pourraient potentiellement affecter ces pathologies.

Tu es enceinte ou allaitante. Les experts ne peuvent pas dire avec certitude si le chardon-Marie est sans danger pour les futures mamans ou celles qui allaitent, dans le doute, il vaut mieux s’abstenir.


Prendre un RDV de Bilan avec moi

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

4 Recettes de jus détox

by 31 mars 2021

4 recettes de jus détox pour nettoyer son organisme et booster son énergie

Recette 1 – Détox +++++
Ce jus est non seulement délicieux mais également un outil détox très efficace, en cure de 2-3 jours ou après un repas copieux…

2 verres d’eau
1 citron, pressé
1/2 cuillère à café de curcuma moulu
1/4 cuillère à café de gingembre moulu
1/8 cuillère à café de poivre de Cayenne (facultatif)
1/8 cuillère à café de cannelle
1 cuillère à café de stévia ou 1 cuillère à soupe de miel ou de vrai sirop d’érable

Mélanger ensemble, l’eau, le jus de citron, le curcuma, le gingembre, le poivre de Cayenne (facultatif) et la cannelle. 
Ajoutez de la stévia, du miel ou du sirop d’érable au goût.  Utiliser un batteur, un mixer ou un blender pour un mélange homogène

Recette 2 – Jus vert détox Une cure de jus de légumes et fruits vert pour faire le plein de nutriments et booster la détoxication de l’organisme. Ce jus contribue également à donner de l’énergie, booster l’immunité et participe à la perte de poids.

2 Concombres
2 Pommes vertes (ou poires)
15 (feuilles de) Légumes à feuilles (épinards, choux kale, choux chinois,…)
2 Kiwi
Jus de citron vert (¼ de citron)
1 petit bout de Gingembre frais
½ Courgette
½ Céleri ou fenouil
2 branches de Persil

Nettoyer sous l’eau froide tous les fruits et légumes, conserver la peau car elle contient une grande quantité de vitamines et minéraux.
Couper vos fruits et légumes en morceaux. utiliser les fruits et légumes en entier (aussi les pépins).
Commencer par passer les feuilles d’épinards et le choux chinois et l’accompagner du concombre ou des pommes pour faciliter le passage dans l’extracteur.
Continuer à passer alternativement tous les fruits et légumes.
Transvaser le jus détox vert dans une grande bouteille en verre avec un couvercle et placer-la au frais pour au moins 1 heure.

Recette 3 – Jus détox du matin
Le plein de vitamines dès le petit déjeuner . Ce le jus Détox matin à base de fruits et de légumes verts va permettre d’éliminer les toxines présentes dans le système digestif et renforcer le système immunitaire et ainsi combattre la fatigue.

1/3 d’ananas
20 feuilles d’épinards
1/4 de concombre
2 branches de céleri
1 citron vert

Enlever la peau de l’ananas et la partie dure au cœur, puis le couper en morceaux. Lave les feuilles d’épinards.
Laver également le concombre puis le couper grossièrement.
Laver les branches de céleri et les couper en tronçon.
Couper le citron vert en deux puis le presser pour en extraire le jus, le réserver dans un bol.

Dans un extracteur de jus ou un blender, faire le jus :
Mettre les fruits et les légumes dedans puis ajouter le jus de citron vert.
Mixer 1 à 2 min sur vitesse normale jusqu’à obtenir un jus détox lisse et homogène.

Recette 4 – Jus détox à la betterave
A boire dès le petit-déjeuner et pendant plusieurs jours pour retrouver la forme. Riches en vitamines et en bêta carotène, ce jus détox a de nombreuses vertus : Détoxifier l’organisme, lutte contre la fatigue, regain d’énergie, renforcement des globules rouges ….
On peut y ajoute aussi un jus de citron, un légume détox indispensable pour parfaire sa cure !

2 carottes
2 betteraves cuites
1 pomme bio
1 citron jaune ou vert

Éplucher les carottes et les laver. Sécher les carottes et les couper en morceaux.
Retirer la peau des betteraves et les couper en morceaux.
Laver la pomme et la couper en quartier, enlever les pépins.
Couper un citron en deux, enlever les pépins puis le presser au dessus d’un bol pour en extraire le jus.

 ☺A boire en début de repas

 ☺Les jus détox se consomment de préférence très dès la préparation pour profiter pleinement de leurs nutriments et ils se conservent 48h au frigo pas plus.





DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

Connaître ses propres limites

by 25 mars 2021

Connaître ses propres limites permet de se définir en premier lieu soi-même en tant qu’individu, c’est aussi en connaissant et en imposant franchement nos limites, que nous faisons comprendre aux autres quelles sont nos limites, qu’elles soient physiques, émotionnelles, sociales, mentales et/ou spirituelles.

Afficher ses propres limites permet d’avoir une relation entière avec autrui : chacun sait à quoi s’en tenir et c’est aussi un signe d’engagement commun !

Connaître nos limites et les afficher permet de se sentir respecté et valorisé dans nos relations interpersonnels .

Nos frontières et nos limites sont similaires et pourtant différentes.
En tant qu’individus, nous pouvons être «limités» dans notre image de nous-même, nos capacités et notre comportement.
 Ces limites personnelles peuvent être modifiées avec la conscience de soi, l’éducation, l’intention et la répétition de nos actes, notre routine quotidienne
Nos limites sont , en général, des limites que nous nous fixons par choix plutôt que par d’anciennes habitudes et un conditionnement subconscient.

Nous pouvons établir de nouvelles limites avec nous-mêmes – par exemple, notre gestion du temps, nos habitudes alimentaires, notre style de vie mais aussi créer des limites avec les autres pour se définir, encadrer la relation avec autrui, imposer le respect, et faire savoir quelles sont nos attentes de cette dite relation.

Définir ses limites : quel choix pour quel raison ?
Nos limites peuvent être différentes selon les personnes.
Elles peuvent également être revues et modifiées, si nous décidons que nous voulons être plus flexibles ou plus rigides – en fonction du comportement de l’autre personne et des circonstances particulières et exceptionnelles de la vie.

Pourquoi avons-nous besoin de limites et avec qui?
Au fur et à mesure que nous apprenons à mieux nous connaître, nous devons affirmer ce qui nous convient et ou pas, ce que nous pouvons faire ou pas, ce que nous pouvons tolérer ou pas.


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Exemple :
Combien de temps sommes nous prêt ou capable de passer du temps avec quelqu’un en particulier, dans un endroit en particulier…
Combien d’argent sommes nous prêt à dépenser.
Quel effort sommes nous prêt à mettre dans un emploi, dans une activité personnelle (sport, loisirs…).
Quelles attentes ou demandes des autres que sommes nous prêt et/ou capable de/à satisfaire.

Nos limites affectent notre propre concept de nous-même, notre estime de soi, nos sentiments, notre niveau d’énergie et notre bonheur.
Elles garantissent également que nous répondons à nos propre besoins

Comment créons-nous et maintenons-nous nos limites?
Apprendre à se connaître, soi-même et connaître l’autre
Apprendre à faire la différence entre ces besoins réels et les superflus
Respecter ses limites intérieures
Entrer en communication bienveillante avec soi même et avec l’autre
Prendre conscience de la notion de sacrifice et oser se donner le meilleur à soi même
Changer ses croyances limitantes en travaillant sur soi, en se faisant accompagner
Être clair avec soi-même sur les limites que nous souhaitons mettre en place
Garder nos limites à l’esprit : ont-ils besoin d’être renforcés avec quelqu’un qui continue de les pousser, ou de s’adoucir avec quelqu’un qui a appris à avoir plus de respect pour nous?
S’exprimer clairement et avec assurance – et ne laisser aucun doute sur notre message. 

Conclusion
On peut avoir des sentiments mitigés quant à la création et à l’application de vos limites.
Peut-être de la culpabilité même de ne plus être le push-over /le souffre douleurs des gens – en particulier si les autres nous «culpabilisent» pour que nous revenions sur nos limites pour répondre à leurs besoins à eux sans poser nous rebeller.
Peut-être nous sentirons-nous mal à l’aise d’affirmer nos droits et nos choix.

Si tu n’apprends pas à connaître et définir tes propres limites, personne d’autre ne le fera à ta place!
Tu vivras alors dans un éternel mal-être, en lutte perpétuel entre ce que tu fais, supporte et justement ses limites que tu aimerais imposées. Ton esprit sera sans cesse torturé.
Il est tout aussi important de prendre conscience des limites des autres et de les respecter, ainsi que de leur droit de les avoir (leurs limites)- même si tu n’es pas d’accord avec eux, ou si elles t’irritent !








Prendre un RDV de Bilan avec moi

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Curry de pois chiches aux épinards

by 24 mars 2021

Curry de pois chiche aux épinards, carottes, brocolis et lait de coco

Une préparation facile et rapide, riche en protéines végétales, à déguster chaud, en sauce avec du riz, du quinoa, de la semoule…

Pour 3 personnes

1 bocal moyen (400 à 500ml) de pois chiches
300gr d’épinards frais équeuté
1 échalote
2 carottes
½ brocolis
1 belle cuillère à soupe de curry en poudre
2 pincée de gingembre en poudre
10 cl de lait de coco
1/2 citron vert
Sel, poivre

Rincer et égoutter les pois chiches.
Rincer les pousses d’épinards et les égoutter. Peler et émincer l’échalote, peler et couper les carottes en julienne ou en dés, détailler le brocolis.
Faire chauffer un wok avec une belle cuillère à soupe d’huile (de coco ou d’olive). Y faire revenir les morceaux d’échalote avec les carottes et le brocolis.
Saupoudrer de curry et gingembre, poêler 3 minutes à feu vif, mélanger.
Ajouter les pois chiches égouttés, les épinards.
Ajouter le lait de coco.
Rectifier l’assaisonnement en sel et poivre, ajouter si besoin un peu d’épices et poursuivre la cuisson 3 minutes.
Mélanger, ajouter le jus du citron vert et servir avec de u riz complet ou sauvage.

  ☺ J’aime rajouter une petite cuillère de pâte de curry vert dans la préparation

♥ Pour plus de gourmandise, on peut ajouter des abricots ou raisins secs 


DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

Les 5 émotions de base

by 23 mars 2021

Les émotions, les sentiments…

Reconnaître, comprendre les émotions et les exprimer
Les émotions, les sentiments…
Savons nous réellement les identifier pour pouvoir faire de la gestion d’émotions ?

Éviter nos sentiments ,se cacher derrière une série d’émojis ou même noyer une émotion par une autre encore plus forte n’est pas la solution, ces stratégies ne nous permettent pas d’avancer sereinement dans nos vies. 
Reconnaître et Comprendre les émotions que nous ressentons, en parler , savoir les gérer sont les clés qui ouvrent vers le bien-être 

Combien il y a-t-il d’émotions, de sentiments ?

Combien d’ émotions y a-t-il vraiment? Et comment pouvons-nous même commencer à comprendre tout cela? Les psychologues ont fait ce travail pour nous.
Le psychologue et chercheur Paul Ekman a interrogé plus de 100 scientifiques, rassemblant leurs contributions pour créer «l’Atlas des émotions»

Cela a été récemment mis à jour dans un outil en ligne pratique et divise les émotions en 5 catégories:

Plaisir
Tristesse
Peur
Colère
Dégoût

Émotion 1 – Le plaisir

Nous prospérons dans des états de joie, d’amour et de contentement, il n’est donc pas surprenant que l’émotion dont nous avons généralement le plus besoin soit le plaisir. Le plaisir est vécu dans des situations positives :
– Lors d’une activité plaisante pour nous, pour nos sens
– Lorsque nous sommes détendus, en situation de zénitude (à la plage par exemple, au resto…)
– Lors d’activités (professionnelles ou pas) qui nous apportent du plaisir, de la satisfaction personnelle.
Lorsque nous nous sentons en sécurité
Lors de moments conviviaux avec les personnes qu’on aime

Le plaisir s’exprime souvent physiquement et à travers les mots :
Le sourire ou le rire
– La posture est détendue
– Paroles optimistes et positives

Les façons de décrire le plaisir :
– Bonheur
– Amusement
– Fierté
– Excitation
– Satisfaction
– Compassion
– Joie
– Contentement
– Amour
– Soulagement
– Paix

Parce que le plaisir est souvent lié à la santé physique et mentale , il est important de faire le point avec soi même si nous avons l’impression que le bonheur nous fuit, que rien nous fait plaisir. 
Il faut se recentrer alors sur soit pour pointer les «obstacles au bonheur» et faire en sorte de passer ses obstacles pour éviter les problèmes de santé liés à ce manque de plaisir, de bonheur : la dépression, l’inflammation, une faible immunité, de la fatigue chronique…

Ce qui peut faire obstacle à la joie de vivre ce sont souvent d’autres émotions/sentiments liés à des émotions comme : le stress, l’inquiétude permanente/l’angoisse, l’anxiété, la solitude, le manque de concentration, ne pas vivre et apprécier le moment présent.

Émotion 2 – La tristesse

Nous nous sentons tous tristes par moment.  Souvent, la tristesse est déclenchée par quelque chose de spécifique, comme la perte, le rejet ou un événement, une déception…
 La tristesse peut également nous envahir de manière inattendue, sans aucune raison apparente.

La tristesse s’exprime souvent à travers:
– pleurs
– une posture affaissée
– voix basses
– Visage fermé et abattu

La tristesse peut être décrite avec des mots comme:
– malheureuse
– sombre
– affligée
– troublée
– misérable
– navrée
– solitaire
– désespérée
– désappointée
– perdue
– résignée

Il peut être difficile de gérer la tristesse, mais il y a des choses que vous pouvez faire pour vous en débarrasser:

Faire un acte de gentillesse. Faire un acte désintéresse, offrir ses services permet de surmonter la tristesse.
Sourire malgré tous, apaise la tristesse , faire quelque chose, une activité qui nous fait du bien, nous aide à remonter le moral lorsque nous nous sentons déprimés.

S’accorder l’espace pour pleurer. Le deuil est difficile, mais c’est un processus inévitable pour aller mieux.
Peu importe la raison pour laquelle on pleure : se donner le temps et la permission de pleurer de la manière qui nous convient le mieux, qui nous apaise le mieux est essentiel à la guérison. 
Parler de sa tristesse ou l’écrire sur un journal, permet également de soulager nos peines.

En parler Tendre la main aux amis et à la famille. peut aider en cas de désespoir, c’est valable pour nous aussi ! 
S’il n’est pas toujours facile de demander de l’aide (ou simplement une oreille attentive), Il faut se rappeler que les gens dans notre vie nous aiment et veulent que nous soyons heureux.

En discuter avec un professionnel . Si La tristesse ne disparaît pas ou ne empêche de vivre normalement, il est important d’en parler à voter médecin qui saura diriger son patient vers un patient pour suivre une thérapie qui permettra de trouver la cause profonde de la tristesse et ce qui fait que cette émotion ne nous quitte pas.


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Émotion 3 – La peur

Souvent on s’en cache, on l’ignore, on peut aussi se construire sur la peur si elle est maîtriser. Bien souvent nous nous appliquons à vaincre nos peurs…
La peur se manifeste lorsqu’une menace (grande ou petite) est perçue.

La peur peut varier en intensité, en fonction de la menace spécifique et de votre personnalité. Nous pouvons tous ressentir la peur un peu différemment et à différents niveaux, mais il n’y a pas de mauvaise façon de la vivre.

Comment s’exprime la peur en nous  ?
– Les yeux élargissement
– La respiration se fait superficielle et s’accélère ;
– Les battements du cœur augmentent ,
– On se fait petit, on se cache de ce dont on a peur…

Mettre des mots sur la peur

Les mots/adjectifs pour la décrire peuvent être :
– Nerveuse
– Anxieuse
– Terrifiée
– Stressée
– Paniquée
– Doute
– Inquiète
– Confuse
– Horrifiée
– Désespérée

Comment surmonter la peur? :

– Trouver une distraction. S’attarder sur notre peur, peut faire des ravages sur notre état mental. 
Plutôt que de laisser la peur nous consumer et de passer notre temps à ruminer, il faut chercher quelque chose pour nous détourner de notre peur. 
– Se recentrer
– Faire des actions en lien avec la spiritualité,
– Lire un livre,
– Aller courir
– Regarder un film amusant, doux,…

Rester rationnel ! Rester rationnel, permet d’évaluer la peur d’un œil critique, de prendre du recul.
Se demander : « puis-je faire quelque chose à ce sujet? Quel est le pire qui puisse arriver? Est-ce que [insérer la cause de la peur] pourrait vraiment me faire du mal? »
Aborder notre peur d’un point de vue rationnel peut aider à la rendre plus gérable, ce qui nous rend moins effrayés.

Affronter nos peurs :  Parfois, la meilleure façon de surmonter nos peurs est de les affronter. 
Plutôt que de nous cacher de ce qui nous fait peur (ce qui peut en fait aggraver les craintes), faisons face à ce qui nous épouvante, en toute sécurité, bien sûr! 
C’est normal de faire des pas de bébé avec cette approche.
*Peur de conduire après un accident ? C’est normal mais on affronte notre peur :  Essayer de prendre la voiture pour faire le tour du pâté de maisons, puis roule un peu plus loin chaque jour est une bonne stratégie !

Parler de nos peurs. Si tu n’arrives pas à surmonter tes peurs seule, fais appel à un thérapeute.

Émotion 4 – La colère

Alors que la colère peut évoquer des connotations négatives, c’est tout de même une émotion parfaitement normale. 
La colère monte généralement à la tête lorsque nous sommes confrontés à une situation injuste ou contrariante, ce qui peut, nous faire sentir sans défense ou menacés.

La colère peut être exprimée physiquement par:
Froncer les sourcils ou éblouir
– Se détourner de l’objet de notre colère ou se tenir fort contre lui
– Transpiration
– Le visage ou le corps rougit
– Crier ou «grogner»
– Avoir recours à des actions comme frapper, bousculer….

Les mots qui définissent la colère :
Lorsque nous nous sentons rempli de colère, nous pouvons être / ressentir:
– Frustrée
– Amer
– Vengeresse
– Agacée
– Contrariée
– Irritée
– Furieuse
– Trahie
– Furieuse
– Insultée
– Enervée

La colère peut nous pousser à prendre des actions négatives, comme la violence physique ou verbale. 
Plutôt que de réagir négativement, essayons toujours de gérer notre colère de manière positive et productive, comme:

Chercher une solution. La colère peut nous rendre aussi impuissants, mais regarder comment nous pouvons corriger ou améliorer la source de notre colère peut apporter des résultats positifs. 
Vous ne pensez à rien? Cherchez une autre perspective. Si d’autres sont impliqués, avoir une conversation respectueuse avec eux et obtenir leur point de vue sur la façon dont nous pouvons travailler ensemble pour trouver une solution dans le calme.
 Ou se tourner vers quelqu’un en qui vous avez confiance, de neutre à la situation, pour avoir un œil et un avis extérieur sur la situation.

S’éloigner. Souvent, lorsque nous sommes trop proches ou impliqués dans une situation, nous finissons par l’aggraver. 
En prenant un moment pour nous éloigner de la source de notre colère, nous pourrons l’aborder plus tard avec un esprit plus calme. 
Essayer de se promener, de se concentrer sur une activité plaisante. 
Une fois éloigné de ce qui cause notre colère, il faut prendre un moment pour analyser/réfléchir à ce qui nous a mis en colère et à ce que nous pouvons faire pour remédier à la situation.

Trouver des moyens constructifs d’exprimer sa colère. Beaucoup d’entre nous n’aiment pas les conflits, mais éviter ce qui nous dérange peut aggraver et aggraver les sentiments, ce qui peut non seulement avoir un impact sur nous-mêmes, mais aussi sur nos relations avec les autres. 
Chercher des moyens de communiquer sur ce qui nous met en tout en restant respectueux et calme. 
Aborder le conflit de cette manière constructive aidera à surmonter la colère plutôt qu’à la contourner.

Suivre une thérapie. Si la colère devient un problème ou est trop difficile à gérer, il faut envisager de travailler avec un thérapeute pour trouver des outils et des stratégies pour gérer cette colère et en trouver la source au besoin (souvent les personnes toujours en colère, n’en connaisse pas la cause.




Émotion 5 – Le dégoût

Le dégoût est souvent provoqué par des situations désagréables ou indésirables, en particulier celles que nous souhaitons à tous prix éviter.

Nos réactions face au dégoût :
Se détourner de ce qui nous dégoûte
– Éviter le contact visuel
– Se pincer le nez
– Nausée et/ou vomissement

Les mots pour exprimer le dégoût, ce que l’on peut ressentir:
– Ne pas aimer
– Inconfortable
– Perturbée
– nauséeuse
– Dégoût, écœurement
– Répugnance
– Aversion
– Offensée
– Horrifiée
– Refus, désapprouver

Les sentiments de dégoût peuvent devenir problématiques s’ils sont laissés à eux-mêmes. 
Cela peut vous amener à ne pas aimer les gens, les lieux ou les situations qui ne sont pas dangereuses. 
Le dégoût peut conduire au manque d’estime, d’amour de soi.

Comment dépasser le dégoût :
S’exposer lentement à ce qui dégoûte. Faire face progressivement à l’objet du dégoût peut aider à surmonter le sentiment. 
*Tu n’aime pas les insectes mais tu veux faire du camping? Commence par faire de courtes randonnées dans les bois ou campe d’abord dans ton propre jardin.

Être résilient : Les choses qui nous dégoûtent, nous mettent mal à l’aise, et ce n’est pas grave. 
Mais apprendre à comprendre les choses qui causent de l’inconfort peut nous aider à surmonter ce que nous ressentons à leur sujet. 

Se concentrer sur les personnes plutôt que sur leur comportement. Quand il s’agit des personnes que nous trouvons rebutantes, ce sont souvent leurs actions qui nous dégoûtent, pas la personne en elle-même : on évite alors leur compagnie et on est généralement facilement en colère contre eux. 
Au lieu de cela, analyse ce qui dans leur comportement provoque ton dégoût et essaye de trouver des moyens de le surmonter. 
* Ta meilleure amie fume comme une cheminée? Au lieu de faire des remarques sarcastiques, essaye de leur dire que tu es préoccupée par sa santé et que tu es là pour elle.

Conclusion sur les grandes émotions de base

Les émotions sont au cœur de tout ce que nous faisons et peuvent être définies en 5 émotions de base: plaisir, tristesse, peur, colère et dégoût.

Apprendre à comprendre et à articuler ces émotions fondamentales nous donne les outils nécessaires pour surmonter les défis, développer une meilleure santé émotionnelle et aider à interagir avec nous-mêmes et avec les autres.

Si tu trouve que tes émotions sont trop accablantes ou que tu es incapable de les gérer toi-même, parler à un thérapeute ou à un professionnel de la santé mentale peut t’aider.
 Ils peuvent travailler avec toi pour développer des stratégies pour surmonter ces émotions envahissantes.


Prendre un RDV de Bilan avec moi

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Subscribe to our newsletter

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin porttitor nisl nec ex consectetur.

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]
    %d blogueurs aiment cette page :