Blog – Left Sidebar

6 questions que l’on se pose en hiver sur sa santé

by 4 janvier 2023

L’hiver est très souvent signe de faiblesse immunitaire et de fatigue, voici quelques pistes pour passer un hiver serein.

Pourquoi sommes-nous généralement tous plus fatigués en hiver ?

Première cause : la sédentarité !
En hiver, nous diminuons, voire arrêtons complètement toute activité physique : le froid en est souvent la cause mais la baisse de luminosité peut aussi l’expliquer.
La frilosité et le manque de motivation entraîne déjà une énorme baisse d’énergie.
La sédentarité impacte aussi notre sommeil, nous sommes alors plus fatigués qu’en temps normal !
Deuxième cause : l’alimentation
Les plats riches et consistants que nous consommons en hiver, alourdissent notre système digestif ce qui entraîne une fatigue saisonnière. 
Troisième cause : La carence en vitamine D
Le manque de soleil diminue nos réserves en vitamine D, vitamine qui est responsable de nos niveaux d’énergie mais aussi qui régule notre humeur.
Quatrième cause : Le froid et l’hiver en lui-même, il ne nous rend pas malade mais du fait de toute les causes citées plus haut, notre système immunitaire est affaiblit, nous sommes plus fatigués et plus fragiles…

Quels aliments privilégier en hiver ?

L’alimentation encore et toujours !
La manière dont tu vas t’alimenter en hiver (comme toujours d’ailleurs) va agir sur ta santé et te permettre d’être moins fatiguée…
 – Des légumes à chaque repas : crus ou cuits. De préférence de saison, bio et/ou de qualité.
Des jus de légumes au petit déjeuné et des fruits (de saison aussi de préférence) à distance des repas.
Privilégier une cuisson douce, vapeur idéalement, pour préserver les bons nutriments des produits.
Un apport en oméga 3 (poisson gras, oléagineux, huile de qualité, graine de chia, graines et huile de lin…)
– Une portion de protéines (qu’elle soit végétale ou animale)
– Bien s’hydrater tout le long de la journée

Quels aliments éviter ?

Pour limiter la fatigue et ne pas affaiblir le système immunitaire, on évite les aliments industriels et raffinés qui ne nous apportent rien (aliments morts, calories vides) à part trop de sucres ajoutés qui favorisent les coups de barre et grosses fatigues après les repas.

Comment reconnaitre un système immunitaire affaiblit ?

La fatigue, les envies de sucre, d’excitants sont signes d’un système immunitaire faible. Le fait de tomber souvent malade est aussi un indicateur d’une immunité en souffrance : on attrape tout ce qui passe, virus hivernaux, microbes, bactéries…


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Quelle hygiène de vie pour optimiser ses défenses immunitaires ?

– Adopter une alimentation variée et équilibrée et de qualité
– Avoir un sommeil de qualité
– Faire de vraies pauses pour éviter le surmenage 
– Gérer son stress et ses émotions
– Pratiquer une activité physique régulière 
– Eviter les polluants comme le tabac 
– Limiter les excitants comme le thé et le café.

Quels compléments alimentaires prendre en prévention ?

– L’échinacée permet de stimuler des cellules immunitaires et de moduler la réponse inflammatoire.  C’est une plante must have de l’hiver  (lire + sur l’échinacée ici)
– La vitamine C qui de renforcer le système immunitaire, lutter contre le stress oxydatif et avoir une bonne vitalité et énergie
– la vitamine D pour combler une éventuelle carence due au manque de soleil, la vitamine D est important pour notre système immunitaire
– Les probiotiques  pour rééquilibrer le microbiote et protéger la barrière intestinale et ainsi, renforcer nos défenses immunitaires
 le magnésium qui booste le système immunitaire : il intervient dans la fabrication de certains anticorps et a aussi un rôle anti-allergique et anti-inflammatoire, il réduit également la fatigue et régule l’humeur et le stress (lire + sur l’effet du magnésium ici)
 le zinc tout comme la vitamine C va renforcer le système immunitaire et limiter le stress oxydatif
le soufre qui est un détoxifiant notamment au niveau du foie et qui est utile contre les allergies bronchique : comme les allergies à l’humidité par ex et les affections cutanées comme l’eczéma. 


Prendre un RDV de Bilan avec moi



Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Huile essentielle d’eucalyptus radié : bienfaits, utilisations, précautions…

by 20 décembre 2022

Les bienfaits de l’huile essentielle d’eucalyptus radié

L’huile essentielle d’eucalyptus radiata est un must have des huiles essentielles de l’hiver, elle est incontournable pour soulager désencombrer les voies respiratoires et venir à bout plus rapidement des rhinites, rhinopharyngites, toux grasses…
Ses vertus fluidifiantes et expectorantes aident à lutter contre les maux de l’hiver et à booster l’immunité.
Zoom sur l’huile essentielle d’eucalyptus radié (attention à ne pas confondre avec l’eucalyptus citronné ou globulus)

L’eucalyptus radié

De la famille des myrtacées, l’eucalyptus radiata est connu depuis très longtemps, mais c’était surtout en Australie qu’il était le plus utilisé notamment par les aborigènes.
Ils utilisaient les feuilles d’eucalyptus radié en cataplasme pour soigner les plaies, mais les brulaient aussi pour faire fuir les moustiques.

Attention : l’utilisation des huiles essentielles (comme tout autre produit naturel), n’est jamais sans risque : toujours se renseigner sur les précautions d’emploi, les contre-indications et faire un test d’allergie dans le creux intérieur du coude avant emploi.

Les propriétés de l’huile essentielle d’eucalyptus radié

Sa cinéole et son alpha-terpinéol lui procurent des propriétés antibactériennes et antivirales.
Elle a également des vertus anti inflammatoire, antiseptique, anti-infectieuse, expectorante et décongestionnante nasale ainsi que mucolytique.
Elle permet de renforcer l’immunité, elle est stimulante et énergisante, elle permet de se recentrer et de se concentrer, l’huile essentielle d’eucalyptus radiata stimule la mémoire et comme vu plus haut c’est une excellente répulsive à insectes.
Plus douce que l’huile essentielle d’eucalyptus globulus, elle peut être utilisée chez les enfants. Voyons en détail comment l’utiliser.

Applications de l’huile essentielle d’eucalyptus radié :

Application cutanée Infections ORL et respiratoires (bronchite, otite, rhinite allergique, rhinopharyngite, sinusite…), infection virale (Covid,grippe…), ORL (mucosités, toux grasse), démangeaisons, fatigue, infection bactérienne.

Voie respiratoire (diffusion, inhalation, olfaction) : Infections ORL et respiratoires (bronchite, otite, rhinite allergique, rhinopharyngite, sinusite…), infection virale (grippe…), ORL (mucosités, toux grasse), fatigue physique et psychique, infection bactérienne, troubles de la concentration, infection bactérienne.

Voie interne (orale, rectale, vaginale) : Infection bactérienne, infections ORL et respiratoires, infection virale, toux grasse


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Utilisation de l’huile essentielle d’eucalyptus radié
  • En cas de rhinite, de rhume: En inhalation : déposer 3 gouttes sur un mouchoir en papier, à respirer autant de fois que souhaité. 
  • En cas de fatigue : 3 gouttes diluées dans une cuillérée d’huile végétale en massage sur le bas du dos ou en inhalation sur un mouchoir ou sur le poignet intérieur.
  • Infections virales (grippe, …) et bactériennes : en diffusion, en inhalation, ou en massage sur la colonne vertébrale (3 gouttes diluées dans une cuillérée d’huile végétale) et la plante des pieds
  • Infections ORL et respiratoires :  en diffusion, en inhalation ou en massage sur la colonne vertébrale, le haut du dos, le thorax et la plante des pieds 3 gouttes diluées dans une cuillérée d’huile végétale 
  • Nez bouché : en olfaction, en diffusion, en inhalation (3 à 4 gouttes dans un bol d’eau chaude).
  • Toux grasse : En diffusion, en inhalation ou en massage sur le haut du dos, la colonne vertébrale et la plante des pieds, 3 gouttes diluées dans une cuillérée d’huile végétale
  • En cas d’otite: Application cutanée : avec 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radiata, faire un massage derrière de lobe de l’oreille 3 fois par jour.
  • En cas de sinusite: En inhalation, pour adulte (non asthmatique) : à la surface d’un bol d’eau frémissante, ajouter 3 gouttes d’HE d’eucalyptus radiata, 2 gouttes d’HE de pin sylvestre et 1 goutte d’HE de menthe poivrée. Placer la tête au-dessus du bol et la recouvrir d’une serviette, respirer pendant 7 minutes.

→ Application cutanée : masser les sinus frontaux matin et soir avec 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radiata durant 3 à 4 jours.

  • En cas de toux chez les enfants de plus de 3 ans: Application cutanée : mélanger 1 ou 2 gouttes d’HE d’eucalyptus radiata dans 5 gouttes d’huile végétale. Lui masser le dos ou la plante des pieds, matin et soir.
  • Pour les peaux à acnés: Application cutanée : mélangez 1 goutte d’HE d’eucalyptus radiata pour 10 ml de savon liquide neutre.
    Laver le visage avec ce mélange en faisant attention à ne pas approcher les yeux.
  • Pour booster la mémoire (des étudiants, …): En diffusion : dans le diffuseur, mélanger de l’huile essentielle d’eucalyptus radiata avec de l’HE de menthe poivrée, de citronet de romarin.
  • En répulsif à insectes: En diffusion : à associer avec de l’HE de lavandin, de géranium et de menthe verte.

    ATTENTION :

  • Tenir hors de portée et vue des enfants.
  • Ne pas utiliser pure sur la peau.
  • L’usage de l’huile essentielle d’eucalyptus radiata est déconseillée chez l’enfant de moins de 3 ans, la femme enceinte ou allaitante et chez les personnes asthmatiques par voie aérienne.
  • Il est recommandé aux personnes à tendance allergique d’être particulièrement précautionneuses car l’huile essentielle d’eucalyptus radiata, comme toutes les HE, peut provoquer une allergie ou une intolérance cutanée.
  • En cas de synergie, il est obligatoire de prendre en compte les précautions de CHAQUE huile.
  • Si les signes du trouble ne disparaissent pas au bout de 48h, il est indispensable de consulter un médecin.





Prendre un RDV de Bilan avec moi

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Soupe au céleri-rave, poire et panais

by 14 décembre 2022

Excellente soupe de saison, gourmande et réconfortante !

Peu familier, le panais trouvera facilement sa place dans ta cuisine quotidienne. Il devient un compagnon naturel des pommes de terre, carottes, betteraves, navets.
Le panais est riche en minéraux (dont du magnésium) ainsi qu’en fibres alimentaires. Et les vitamines qu’il contient ne sont pas négligeables :  vitamine A, B, C et E, acide folique et de thiamine. 

2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
1 oignon moyen, haché
2 céleris moyens, pelés et coupés en cubes
1 gros panais, pelé et coupé en cubes
2 poires mûres, évidées et coupées en cubes
3 gousses d’ail, finement hachées
1 cuillère à café de thym séché, OU 1 cuillère à soupe de thym frais, finement haché
6 tasses de bouillon de légumes bio (et maison de préférence)
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
1 – 2 cuillères à café de sel
poivre noir

Faire chauffer l’huile d’olive dans une grande marmite à feu moyen.
Ajouter l’oignon et 1/2 cuillère à café de sel et faire sauter pendant 5 à 7 minutes.
Ajouter le céleri-rave, le panais, les poires, l’ail, le thym, le bouillon et le vinaigre de cidre.
Couvrir et laisser mijoter pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que tous les légumes soient tendres et prêts à être réduits en purée.
Mélanger à l’aide d’un mixeur plongeant ou transvaser dans un blender pour réduire en purée.

Servir chaud et déguster !

 ♥ J’aime ajouté des noisettes légèrement grillées au dessus en déco mais aussi pour le côté Yummy




DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

Coenzyme Q10 : fatigue chronique, fibromyalgie…

by 21 novembre 2022

Migraines, infertilité, fatigue chronique et fibromyalgie…, et si la CoQ10 était la solution ?

Au-delà de la production d’énergie, la CoQ10 est également un puissant antioxydant et un anti-inflammatoire doux. De plus, certaines études ont suggéré que la CoQ10 pourrait même être immunostimulante. Tous ces mécanismes d’action permettent à la CoQ10 d’agir sur notre terrain et palier à un large éventail de troubles de santé (Ne jamais arrêter un traitement médical sans l’avis du médecin prescripteur).

La coenzyme Q10, c’est quoi ?

La coenzyme Q10 (CoQ10), que l’on appelle aussi ubiquinone (ou ubiquinol sur les packagings), est un antioxydant naturel essentiel à la vie.
Elle a été découverte en 1957 par F. Crane en 1957. En 1958, le biochimiste Karl Folkers découvre la structure de la CoQ10 et découvre la nécessité de cette enzyme pour un bon fonctionnement du corps humain !

La coenzyme Q10 est nécessaire aux cellules pour qu’elles puissent produire de l’énergie :  Les mitochondries sont de petites centrales énergétiques. Si ces centrales ne produisent pas suffisamment d’énergie, on est fatiguée voir épuisée (cause de la fatigue chronique). Souvent, ce manque d’énergie entraine des douleurs musculaires qui sont donc aussi un signe d’épuisement des réserves en CoQ10.

Puisque le cœur est l’organe le plus actif de l’organisme, c’est lui qui produit et a le plus besoin de CoQ10 pour répondre à ses besoins métaboliques.
De plus, les personnes souffrant de maladie cardiaque ont besoin d’une quantité supérieure de CoQ10.

En cas de prise de complément, l’organisme transforme plus de 90 % de la CoQ10 en ubiquinol, la forme active de cette molécule. La CoQ10, ou ubiquinol, est très utilisée en naturopathie pour son large spectre d’application, Les cosmétiques et la médecine allopathique l’utilise également de plus en plus.

La carence en coenzyme Q10

En vieillissant, le taux de CoQ10 dans notre sang et nos cellules diminue. Cela est principalement dû à la réduction de sa production par notre organisme et de son absorption par notre système digestif.
Certains médicaments peuvent aussi réduire le taux de CoQ10. Le principal coupable est une classe de médicaments appelés « statines ». Les statines sont un groupe de médicaments abaissant le cholestérol.


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Les statines inhibent une enzyme appelée « HMG-CoA réductase ». L’inhibition de cette enzyme est cruciale pour réduire la quantité de cholestérol produite par l’organisme.
Cependant, elle réduit aussi la capacité de l’organisme à produire de la CoQ10.

Des études ont également montré que certains médicaments contre l’hypertension artérielle, en particulier la classe des bêta-bloquants, peuvent également réduire le taux de CoQ10.
D’après ces études, on pense que la réduction de la CoQ10 peut être une des raisons justifiant la fatigue provoquée par ces médicaments chez certains patients qui en prennent.

Quelques signes, troubles qui indiquent une possible carence en CoQ10
  • Les migraines et les maux de tête
  • Le syndrome de la fatigue chronique
  • La fibromyalgie
  • Les problèmes de mémoire
  • L’hypertension artérielle
  • L’insuffisance cardiaque congestive (ICC)
  • Les maladies métaboliques
  • Les rides
  • Les acouphènes

CoQ10, de la fibromyalgie à Parkinson

Des études ont montré que la CoQ10 peut aider et soutenir notre organisme, mais avant de commencer à prendre de la CoQ10, et si tu es sous traitement médical, n’hésites pas à consulter ton médecin pour avoir son avis sur la prise de CoQ10 : il est important de cibler la cause de ta fatigue ou tout autre trouble avant de prendre ce produit naturel : une consultation naturopathique te permettra de faire le point sur ton hygiène de vie et ton médecin sera à même de diagnostiquer les maladies dont tu pourrais souffrir.
Attention, il n’y a pas de miracle, la Co Q10 n’est efficace que dans le cadre d’une bonne hygiène de vie et alimentaire (n’hésite pas à prendre RDV avec moi pour faire le point)

La Coenzyme Q10, pour quels troubles ?

  1. Fatigue physique et mentale :
    La CoQ10 déclenche la production d’énergie dans chaque cellule de ton corps, elle est excellente pour venir a bout de la fatigue physique et mentale.
    Dans une étude publiée dans la revue Nutritional Neuroscience les scientifiques ont constaté qu’une supplémentation en CoQ10 est importante en cas de maladie entrainant de la fatigue chronique.

Posologie recommandée lors de cette étude : 200 mg de CoQ10 par jour en doses fractionnées.

2. Fibromyalgie :
La Coenzyme Q10 aident les personnes atteintes de fibromyalgie de deux manières : en déclenchant la production d’énergie et éventuellement en réduisant le stress des radicaux libres. 
Dans une étude publiée dans Antioxidants and Redox Signalling Journal, les patients prenant 300 mg de CoQ10 par jour pendant 40 jours ont ressenti une réduction de la douleur, de la fatigue générale et surtout matinale et de la sensibilité des articulations.

  1. Infertilité :
    Dans une étude publiée dans le Journal of Urology, des hommes souffrant d’infertilité inexpliquée ont reçu 200 mg de CoQ10 pendant 26 semaines contre un placebo. Le groupe CoQ10 a connu des améliorations dans la motilité des spermatozoïdes, le nombre de spermatozoïdes ainsi que la taille et la forme des spermatozoïdes, ce qui suggère que la CoQ10 profite aux hommes souffrant d’infertilité inexpliquée. 
  2. Maladie de Parkinson
    Toujours selon les études, des personnes souffrant de Parkinson et ayant reçu, sous observation médicale, de la CoQ10 présenteraient des nettes améliorations et permettrait de retarder la dégénérescence de la maladie.

5. Migraine et céphalée :
La migraine est soulagée par la CoQ10 associé à du magnésium. Elle agit également sur les tensions responsables des maux de tête, elle permet ainsi de prévenir les migraines.

6. Anti âge
La coQ10 est un puissant antioxydant, cependant avec l’âge, notre organisme en fabrique beaucoup moins, une supplémentation est donc nécessaire.
C’est pour cela que la q10 est très prisée par les cosmétiques pour les soins anti-âge. Le Q10 permet de lutter contre le vieillissement cutané (les rides), les pigmentations et la perte de fermeté.

Les aliments contenant de la CoQ10

  • Le poisson
  • Le bœuf
  • Le poulet
  • Le maquereau
  • Les sardines
  • Les brocolis
  • Le chou-fleur
  • Les légumineuses
  • Les cacahuètes
  • Le raisin
  • Les avocats

Cependant, la plupart des personnes souffrantes et nécessitant un apport supplémentaire en CoQ10 devraient prendre un complément.
Il est généralement compliqué d’optimiser son taux de CoQ10 avec l’alimentation uniquement.




Prendre un RDV de Bilan avec moi

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

8 recettes de jus anti fatigue

by 16 novembre 2022

Tu es fatiguée, voici une recette de jus  home made pour te donner un boost d’énergie. 

Consommés au moins le matin au petit déjeuné, il te donnera de l’énergie pour toute la journée !

(Extracteur ou mixeur ? Je te conseille de faire tantôt avec l’un, tantôt avec l’autre…)

Energy Balls au Reishi

by 9 novembre 2022

Energy Balls au reishi : le roi des champignons

Les Energy balls au reishi sont idéales pour faire le plein d’énergie,  sans sucre ajouté et sans gluten pour une collation healthy.

Pour environ 12 energy balls

100 g de noix, ou noisettes
140 g de dattes (sukari ou medjoul) dénoyautées,
2 cuillères à soupe de cacao sans sucre,
3 cuillères à café de Reishi en poudre bio,
1 cuillère à café d’extrait de vanille,
une pincée de sel.

Pour la déco
Noix de coco râpée,
Graines de lin brun,
Cacao sans sucre en poudre,
Graines de sésames

Mixer dans un robot les ingrédients jusqu’à former une pâte collante et malléable.

Placer la préparation dans un bol et la travailler pour la rendre homogène.

Prélever de la pâte à la main et former environs 12 boules (humidifier les mains si la pâte est trop collante).

Rouler les boules de pâte dans les graines de sésame, ou de lin, ou de cacao ou de noix de coco.
C’est Prêt !

☺Tu peux décliner la recette selon tes envies, remplace alors les noix ou noisettes par de la noix de pecan par exemple, les dattes par du miel ou du sirop d’agave… 
 ☺Les Energy balls au reishi se conserve 1 mois au réfrigérateur dans un récipient hermétique.


DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

Subscribe to our newsletter

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin porttitor nisl nec ex consectetur.

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]
    %d blogueurs aiment cette page :