Blog – Left Sidebar

Tagliatelles de carottes à la feta

by 24 mai 2022

Tagliatelles de carottes à la feta

Une recette, IG bas,  simple et efficace

  7 Carottes
  2 Gousses d’ail
  80 g de Feta 80 g
  1 botte Persil frais ou coriandre
  Huile d’olive
  Sel, poivre

-Eplucher les carottes et couper-les en tagliatelles avec un économe.
– Couper finement le persil et l’ail, après avoir épluché celui-ci.
-Mélanger-les aux tagliatelles et faire sauter dans un wok avec de l’huile d’olive, jusqu’à ce qu’elles soient fondantes.
-Emietter la feta et disperser-la sur les tagliatelles cuites dans les assiettes.
-Server de suite #yummy

tagliatelle carotte

 ☺Je ne suis pas fan de Feta alors je la remplace par de la ricotta.

tagliatelles carottes feta
tagliatelles carottes feta

DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

7 conseils pour rester motivé et avoir de l’énergie pendant le Ramadan

by 11 avril 2022

Ramadan : garder la motivation et de l’énergie pendant ce mois de jeûne.

En tout premier lieu avant même de penser aux bienfaits du jeûne sur la santé, nous devons avoir
l’intention de jeûner pour avoir la récompense qui en découle !
Pour rester motivé et se maintenir en forme pendant ce mois, il est important de faire les causes pour y arriver !

Rappel : Pour avoir de l’énergie et rester « open » pendant le mois de Ramadan, tu n’as pas à te sur alimenter, bien au contraire !
Lire ou relire : Ramadan & alimentation
Une suralimentation te rendra somnolente et sans énergie.
Travailler, continuer à avoir une activité journalière « normale » peut se révéler être un défi de tous les jours !  

Voici sept conseils pour rester motivé e pendant le Ramadan : cet article est pour toi que tu travailles ou non…

Garder la motivation et l’énergie pendant le Ramadan

1. Sois déterminée et focus sur tes objectifs
Garde en toi la Volonté de travailler avec enthousiasme et énergie. 
Le mois de Ramadan est un mois de travail sur soi : respect des obligations religieuses, maitrise de soi, de ses émotions, de la faim, des pensées négatives et tout cela demande de l’énergie.
Se canaliser, se recentrer permet justement, d’utiliser la bonne dose d’énergie pour se concentrer sur son travail, ses devoirs…
Cette première piste est très importante car avec l’aide de notre intention à jeûner elle va nous permettre de réellement faire les causes psychiques pour ne pas passer à côté de ce mois bénis !

2. Mange suffisamment au repas du matin, le shour
Manger suffisamment ne veut pas dire se goinfrer, mais vraiment avoir un repas complet pour tenir la journée, encore une fois je rappelle que c’est ce repas qui nous permettra de tenir la journée et une sur alimentation à se repas là nous rendra « paresseux » la journée ! Alors un repas oui mais on reste toujours dans la modération.
Lire ou relire : Ramadan & alimentation
Glucides, protéines et fibres permettront d’être rassasié plus longtemps sur la journée.

3. Attention au sommeil
 – La nuit : Quand tu t’es acquitté de tes obligations religieuses, ne lutte pas contre l’endormissement même si tu as l’habitude de dormir tard, n’oublie pas que tu vas te lever plus tôt pour le shour.

– Après le Shour et la prière du matin : Si tu peux te rendormir fais-le ! Il est important de refaire une pause dodo jusque 7-8h
Mais si au contraire tu ne peux pas, (école, travail…)il peut être préférable de ne pas te recoucher au risque d’être complètement léthargique par la suite.
 Il est alors préférable de lire, faire des évocations, faire de l’exercice ou d’autres activités énergisantes. 
– Si tu peux, fais une petite sieste, petite, tu ne dormiras pas toute l’après-midi !!!
N’oublies pas le mois de Ramadan est le mois de l’Adoration, plus tu seras reposé plus tu pourras t’appliquer à cette tâche avec sérénité et sincérité sans lutter, même pour les veillées nocturnes !


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Comment garder la motivation et l’énergie pendant le Ramadan​…

4. S’aménager du temps pour soi et pour les activités stimulantes
Nous l’avons vu plus haut si tu en à l’occasion fais une petite sieste, le temps de la pause de midi par exemple, prends le temps de te reposer même si tu ne dors pas.
Fais une marche, installe-toi sur un banc au parc, discute avec ta famille/tes collègues.
N’oublies pas ta lecture du Coran qui est très nourrissante ainsi que les moments d’évocations (dhikr)

5. Évite la caféine
La caféine, surtout si elle est consommée sans modération est une fausse stimulante, elle fait tout l’inverse, le coup de punch ressenti quelques heures après la consommation de caféines n’est qu’un leurre : elle ne fait que nous épuiser.
Evite donc la surconsommation de caféine qui peut également endommager l’estomac en plus de nous épuiser.

6. Prends soin de ta santé
Ton corps, ton organisme, ton esprit t’appartient et tu en es responsable : apprends à le connaître, apprends à interpréter les signaux (de douleurs, de fatigue…)
 N’oublie pas d’éviter les aliments malsains, les activités non productives, les personnes toxique et concentre-toi sur l’essentiel. Une bonne santé garanti un ramadan optimum sur tous les plans ! 

7. Observe les rituels d’adoration 
Une partie importante du Ramadan est la stricte observance des rituels de culte. Le fait de se concentrer, plus que les autres mois, sur la pratique religieuse, permet également de rester en forme et motiver la journée et la nuit.
Profite de ton mois ! 


Prendre un RDV de Bilan avec moi

garder la motivation au travail pendant le ramadan
energie et motivation ramadan

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Ramadan & Alimentation : Optimiser les bienfaits du jeûne

by 23 mars 2022

#ChallengeRamadan Faq : Comment gérer ses repas pour optimiser les bienfaits du jeûne

Comment s’alimenter pendant le mois de Ramadan pour profiter des bienfaits du jeûne ?
(journées longues au moment de la rédaction de cet article)
Inside : trame alimentaire type + idées menus en fin d’article

Ramadan & Alimentation : les bases

L’alimentation est un pilier en naturopathie. C’est une base de travail pour rééquilibrer l’organisme, gérer les différents troubles…
Pour des millions de musulmans, comme chaque année, le jeûne du mois de ramadan est un mois de prière, de recueillement, de partage…
Encore trop souvent le jeûne rime avec une abondance de nourriture au moment de rompre le jeûne !
A tort, les traditions et coutumes offrent des repas riches mais annulant ainsi tous les bienfaits du jeûne récoltés le journée !
Ces dernières années, de plus en plus de jeûneurs cherchent le moyen de réguler leurs alimentations pendant ce mois, conscients de l’importance de ce que l’on donne à notre organisme. Les bienfaits du jeûne sont de plus en plus démontrés et les jeûneurs profitent de ce mois bénis pour rééquilibrer leur organisme.
N’hésite pas à réserver une consultation spéciale Ramadan pour bénéficier de conseils personnalisés : ICI

Voici quelques conseils à appliquer pour optimiser ton jeûne :
A retenir :

– Ce que l’on mange le matin au moment du shour, c’est ce qui nous  permet de tenir la journée et non le repas du soir
– Le repas du soir va venir valider les bienfaits du jeûne de la journée et nous permettre de bien reposer l’organisme,  d’où l’importance de manger « correctement », à savoir équilibré et
 végétal au maximum
– Il faut prendre le temps de manger lentement, bien mastiquer,  ne pas se précipiter et déglutiner la nourriture, ni le soir, ni le matin…
– Bien s’hydrater le matin et le soir
– 0 fritures pendant le ramadan
– Aucune alimentation après le repas du soir, seulement des boissons (sans sucre) et fruits
– Faire ses courses le matin, quand on a pas encore faim pour éviter les craquages et les achats compulsifs
– Prendre le temps d’expliquer à l’entourage cette démarche alimentaire, les différents changements que tu vas effectuer pour ce mois bénis
Attention : pas de conflits, si tu as l’habitude d’une alimentation traditionnelle, il te suffira d’exploser ton assiette et de modifier les quantités des différentes classes d’aliments.


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Ramadan & Alimentation : Trame alimentaire type (journées longues)

Repas du matin SHOUR
Il doit être complet au maximum!
Céréales complètes (pain complet, pain aux noix, muesli maison, granola,bsisa, talbina…)
Protéines animales : viande (dans la chorba ou hrira par ex), œuf, légumineuses, fromage…
Lipides : huile d’olive, oléagineux (noix, amandes…) et dans le jaune d’oeuf…
Glucides : présent dans les céréales, fruits, légumes…
Boisson chaude sans sucre et hydratation ++++

Quelques exemples :
1 Café sans sucre
Tartines de pain complet au beurre ou crème d’amande, écrasé de fruits, houmous, guacamol…
Une petite portion de fromage ou fromage blanc ou œuf ou saumon ou thon ou viande
1 fruit
Eau +++
ou
1 thé sans sucre
1 fruit
Talbina* (porridge de farine d’orge) ou Bsisa* (mélange à base de blé et oléagineux)
Une petite portion de fromage ou fromage blanc ou œuf ou saumon ou thon ou viande et eau ++++
                                                                        * voir recette plus bas

Repas du soir FTOUR
Il doit être léger, végétal au maximum

Eau + 1à 3 dattes (1 est amplement suffisante)
Pause 10-15 min (prière, mettre la table…)

Soupe de légumes ou chorba/hrira (soupes épaisses) allégée (nous verrons plus bas comment s’adapter)
Petite pause (pense à manger lentement)

1 plat de légumes avec facultativement un petite portion de volaille blanche ou de poisson (la protéine animale est préférable le matin) et une ou deux cuillerée d’accompagnement (riz, pâte, semoule…)
Salade et crudités

En soirée : Boisson à volonté (pas de soda, ou jus ou boisson sucrées…) + fruits (de préférence à indice glycémique bas)
ET PUIS C’EST TOUT !

Inutile de te gaver le soir, ce n’est pas ce repas qui te permettras de tenir le lendemain, mais le repas du matin !

Pâtisserie, viennoiserie, préparations plaisir : 1 fois par semaine voir 15 jours…

Adapter son alimentation traditionnelle pendant le mois de Ramadan

Je suis consciente que cette trame type n’est pas adoptable par tout le monde.
Selon nos origines, nos traditions, notre culture alimentaire, il y a des must have pendant le ramadan qui sans eux ramadan n’est pas vraiment ramadan ☺

Même si toi, tu es consciente de l’intérêt de ce que nous venons de voir ensemble, ton entourage peut ne pas être d’accord, à toi de t’adapter au maximum :

– Soupes épaisses avec viande (chorba & hrira par ex)  : Diminuer la viande, l’alléger, la rendre plus liquide, y intégrer des légumes si possible.
Alterner 2 jours de soupe épaisse, 2 jours de soupe, velouté de légumes
Tu peux aussi envisager de te préparer ta soupe de légumes pour toi et chacun sa soupe ☺

– La fameuse brick :  mettre du thon ou du poisson à la place de la viande, on la passe au four, on varie les recettes en y intégrant des légumes (pas d’accompagnement si on mange une brick)

– Batbout & pain farci : utiliser une farine complète, faire une farce de légumes

– Tajine : excellent si cuisson douce et lente avec légumes ++++ et volaille blanche ou poisson

– Couscous : prévoir une grande portion de légume et se servir seulement 2-3 cuillères de semoule

– Pâte : prévoir une assiette de légumes cuits/crus et se servir 2/3 cuillères de pâtes

– et ainsi de suite…

– Attention aux préparations à base de pâte non levée, il faudra les limiter.

Pour conclure : Fais toi plaisir de temps en temps
Reste modérée et raisonnable
Adapte toi au maximum

Idée menu Ramadan (ramadan & alimentation)

Shour :
1 Pain complet + beurre d’amande
Fromage blanc
Boisson chaude sans sucre
Fruit

2 Energy ball
soupe épaisse de la veille
Boisson Chaude sans sucre

3 Bsisa ou talbina
un œuf
Boisson chaude sans sucre
Fruit

4 Felefel + sauce fromage blanc concombre
Fruit
Boisson chaude

5 Musli maison ou granola
Lait végétal
Fromage
Boisson chaude + fruit

6 Pancake à la banane
Oeuf
Boisson chaude

Iftar :
1 Eau + datte
Soupe de légume du soleil
Légumes vert + facultativement blanc de poulet et riz complet (2/3 cuillères)
Salade & crudité

2 Eau + datte
Soupe épaisse (hrira ou chorba)
Poêlée de légumes
Salade

3 Eau + datte
Bouillon de légumes
Plat de légumes
Brick au thon
Salade

4 Eau + Datte
Velouté de légumes
Taboulé de quinoa (En garder pour le shour)
Salade

5 Eau + datte
Soupe épaisse aux  lentilles
Batbout farcis légumes/poulet

6 Eau + datte
Soupe poireau / poisson
Salade de pâte aux légumes (la part de légumes est plus importante que les pâtes)  Salade

Bon Ramadan à tous et à toutes….
N’hésite pas à partager tes menus en commentaire





Prendre un RDV de Bilan avec moi

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Privilégier la qualité est non la quantité

by 3 février 2022

Qualité/quantité la balance penche mais de quel côté ?

En naturopathie, nous utilisons plusieurs outils pour rééquilibrer l’organisme, apaiser les tensions de la sphère psy tout cela dans le but de toujours avoir une bonne hygiène de vie !

De quoi parle-t-on ?
Alors là tout de suite je suis sûr que tu penses alimentation !
Alors effectivement, l’alimentation est en cause encore et toujours, mais pas que, la qualité est recherchée sur tous les terrains de notre vie.

La qualité de notre alimentation

Bien joué ! Tu as visé juste, comme toujours nous commencerons à parler de ce que nous avalons.
Il est important de toujours rechercher la qualité des produits que nous allons consommer.
Souvent et à tort, la quantité des aliments que l’on met dans nos assiettes, est synonyme de force et santé.
Par contre la qualité, elle, c’est ce qui va nous garantir d’avoir une bonne hygiène alimentaire, apporter des nutriments sains et de qualité à notre corps et ainsi garantir son bon fonctionnement.

Les notions d’hygiène alimentaire, de rééquilibrage alimentaire passent tout d’abord par le choix de la qualité !
Alors à ce sujet, le bio nous est présenter comme un gage de qualité. Bien évidemment c’est hélas souvent discutable. A toi de chercher les produits qui t’inspirent la qualité même s’ils n’ont pas le label BIO.
Lire + : Que signifie avoir une alimentation saine et équilibrée ?   et  Alimentation santé : 6 conseils pour bien commencer

Comme je l’ai dis plus, pour avoir une bonne hygiène de vie, il ne faut surtout pas se contenter d’avoir une bonne alimentation !
La qualité des compléments alimentaires que nous sommes amenés à consommer de temps à autre et tout aussi importante que la qualité de l’alimentation. La quantité des produits naturels que nous achetons n’est encore là pas forcément synonyme de qualité et de bienfaits sur la santé et le bien-être.


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

Il faudra également s’appliquer à avoir :
Un sommeil de qualité : un bon sommeil réparateur est vital pour notre bien-être physique et psychique. Pour cela, veille à te préparer à bien dormir, à faire tout ce qu’il faut pour que quand toi tu dors, ton organisme lui s’attèle à ses tâches de réparation, de régénération, d’assimilation…

Lire + : Sommeil & Naturopathie 2 – Mieux dormir grâce à la naturopathie
 Essaye de manger plus léger le soir, des aliments plus facilement assimilables, qui ne demandent pas beaucoup d’énergie pour être d’énergie.
 Le soir, laisse ton cerveau s’apaiser, comprendre qu’il est bientôt temps de se mettre en veille et d’aller au dodo ! Pour cela, évite les débats vifs, les films ou autres jeux d’attractions qui existent le cerveau par les images rapides et couleurs vives… Il est également aussi utile de tamiser la lumière le soir venu, trop de lumière perturbe le cerveau : c’est le jour ou la nuit !

– Une activité physique qualitative :  encore une fois, la qualité est à privilégier ! En fonction de tes besoins, choisis une activité qui te correspond ! Il vaut mieux faire peu mais bien !

– Du temps pour soi : Optimise le temps que tu te consacre pour qu’il soit qualitatif. Quand tu choisis de t’accorder du temps, fais-le pleinement, coupe-toi de tout le reste de tes activités : une chose après l’autre, prends-le-toi pour toi et après retourne à tes occupations ou alors finis ce que tu as entrepris et ensuite, une fois tes affaires réglées, prends ce temps pour toi et profites-en !

– Du temps avec les autres : là aussi le temps que tu passes avec tes proches, tes ami e s, est important ! Il faut impérativement qu’il soit de qualité !
Il vaut mieux moins se voir et profiter pleinement de ses moments que de se voir fréquemment et ne pas apprécier ses instants partagés avec les autres.

– Il faut également rechercher la qualité dans les relations que l’on a ! Notre époque si moderne nous fait croire que plus nous avons de connaissances, d’amis, un nombre de followers énorme…
Crois moi tu n’en as pas besoin de tant que ça ! Restreint ton cercle d’amis à des personnes proches dans le sens où elle te connaisse, vous êtes là les unes pour les autres, des personnes qui, même si vous ne vous voyez pas souvent, sont un réel soutien au quotidien, la qualité des liens est à privilégier sur la quantité !

Bref la qualité est un outil santé que tu dois chercher à chaque instant ! A chaque moment et pas seulement dans l’alimentation ! La quantité n’est qu’une notion variable et relative. Elle ne t’apportera pas le bien-être dont tu as besoin




Prendre un RDV de Bilan avec moi

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

7 recettes de jus d’hiver

by 2 février 2022

7 Recettes de jus d’hiver / de légumes boosters d’énergie

Le froid, la pluie, le vent, la neige, la grisaille, les journée courte nous affaiblissent mentalement mais également physiquement.

Les jus d’hiver et de légumes permettent d’apporter de l’énergie mais également de nombreux bienfaits sur la santé : de bons nutriments, des oligo-éléments, des vitamines, des antioxydants…
Fais toi plaisir avec ces jus et redonnes toi un bon coup de peps.

Prends le soin de choisir des produits de qualité bio ou pas mais en tous cas de qualité !
Epluches, pèles, mets tous à l’extracteur ! Tu peux modifier la texture de ton jus comme tu le souhaites, ajoutes-y de l’eau (ou du lait végétal pour un effet smoothie, perso, je préfère allonger la texture avec de l’eau tout simplement).

Recette 1
4 Feuilles de chou vert (ou chou kale)
1 poire
2 branches de céleri
½ citron
1 petit morceau de gingembre

Ce jus permet de booster l’immunité et de se débarrasser naturellement des toxines.

Recette 2
1 orange
2 carottes
½ betterave
½ citron
1 petit morceau de gingembre

Ce jus santé contient beaucoup de vitamine C, il est à consommer le matin et il te donnera de l’énergie pour toute la journée !

Recette 3
1 Pomme
1 Betterave
2 Carottes
5 Branche de persil
1 petite gousse d’ail épluché

Recette 4
1 Poire
1 Pomme
1 Petite betterave
½ bulbes de fenouil
4 Branche de céleri
½ Laitue romaine
2.5cm de racines de gingembre frais

Les jus 3 – 4 permettent d’éliminer les toxines et les métaux lourds qui empoisonnent notre organisme tout en douceur sans le fatiguer.
A boire le matin pendant 10 jours

Recette 5
¼ D’ananas
½ Branche céleri
1/8 De concombre
1 Petite poignée de feuilles d’épinards
1 Tranche de citron vert
2 Pommes
¼ D’avocat mûr

Riche en potassium, en vitamine C et en fer, ce jus d’hiver permet de détoxiner l’intestin et de stimuler le système immunitaire.
Il permet également de faciliter la reconstruction cellulaire et réduit la tension artérielle.

Recette 6
60 ml de jus d’orange
60 ml de jus de pomme
4 gouttes de réduction de gingembre
2 gouttes de réduction de cannelle
1 cuillère à café de jus de citron
1/2 cuillère à café de miel
Poivre

Ce jus stimule l’immunité

Recette 7
2 oranges
6 feuilles de basilic frais
Un filet de miel (facultatif)

L’orange et le basilic font de ce jus une boisson revitalisante.



 ☺La pâte peut être préparée le soir.
 ☺Mélanger tous les ingrédients au blender pour une pâte très légère.

♥ J’aime ajouté une pincée de cannelle dans la préparation


DietiNaturo© : programme en ligne de rééquilibrage alimentaire version Naturo


Manuel de rééquilibrage alimentaire version Naturo

Fatigue chronique : 10 carences nutritionnelles en cause

by 25 janvier 2022

Fatigue chronique : les causes nutritionnelles

Tu viens de te réveiller et tu es déjà fatigué e…. ?
Tu es fatigué e sans vraiment pouvoir l’expliquer ?
Tu souffres peut-être de fatigue chronique !

Mais quelle peut être la cause de cette fatigue chronique. Dans cet article je te donne des pistes à creuser pour comprendre ta fatigue.
Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles nous pouvons ressentir fatigue. Celle-ci peut être causée par des facteurs liés au mode de vie, des problèmes médicaux et des carences nutritionnelles.

Les causes courantes de la fatigue

1- La fatigue liée à notre hygiène de vie
 Une mauvaise hygiène alimentaire
 Un manque de sommeil
 Le manque d’exercice physique
 Boire trop de café, surtout en fin d’après-midi.
 Trop d’efforts physiques et le surmenage
 Le stress
 La consommation de drogue et d’alcool

2- La fatigue liée à notre état de santé
Les maladies auto-immunes
L’Anémie
Les Déséquilibres hormonaux ( comme l’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie et la fatigue surrénalienne).
Les troubles du sommeil comme l’insomnie
Le cancer
Le diabète
La fibromyalgie
Maladies pulmonaires et respiratoires chroniques
Troubles cardio-vasculaires
La dépression et anxiété
Les maladies du foie
Les pathologies des reins
…*
* Il ne s’agit en aucun cas d’une liste exhaustive des causes de fatigues chroniques dues à notre état de santé.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les carences nutritionnelles qui peuvent être la cause d’une fatigue chronique.

  • Si tu as une mauvaise hygiène alimentaire, tu pourras corriger une partie du problème en équilibrant ton alimentation et en ayant une alimentation riche et variée.
    A lire : Que signifie avoir une alimentation saine et équilibrée ?
  • N’hésite pas à solliciter ton médecin pour permettre de réaliser des examens qui mettront en évidence les carences dont tu souffres.

Prends RDV avec moi pour faire le point sur ton hygiène de vie :


Prendre un RDV de Bilan avec moi

Les carences nutritionnelles en cause d’une fatigue chronique

Étonnamment, même les personnes qui vivent bien et qui ne manquent pas de nourriture peuvent tout de même souffrir de carences nutritionnelles. 
Cela peut être dû au fait qu’ils ne mangent pas certains aliments (régime ou mode alimentaire restrictif) ou parce qu’ils ont des problèmes de d’assimilation des nutriments (ton médecin est ton allié !).
Une alimentation déséquilibrée peut également en être la cause : Malheureusement, de nos jours, les gens mangent principalement des aliments riches en calories, pleins de mauvaises graisses et de sucre et dépourvus de micronutriments.
Cependant même avec une alimentation équilibrée, il est tout de même possible d’être carencé : Cela est dû à l’appauvrissement et la pollution des sols !

Il est toujours bon d’exclure les carences en minéraux et en vitamines tout en recherchant la cause profonde de la fatigue.

Le manque de certains nutriments peut être la cause principale de la fatigue chronique : les vitamines et les minéraux jouent un rôle clé dans la production d’énergie et dans le fonctionnement du métabolisme. Une fatigue chronique non expliquée par des problèmes de santé majeurs ou par une mauvaise hygiène de vie générale doit t’alerter quant à une éventuelle carence nutritionnelle.


Inscris toi ici et reçois gratuitement mon ebook : Fatigue Chronique et Naturopathie

livretgratuitnaturopathie-fatiguechronique10

1 – La carence en fer
L’anémie ferriprive est l’une des causes les plus fréquentes de fatigue chronique. Le fer est nécessaire à la création des globules rouges.
Lorsqu’il n’y a pas assez de fer, les globules rouges sont minuscules et même déformés et ne sont pas capables de fabriquer suffisamment d’hémoglobine pour transporter l’oxygène nécessaire à l’énergie.
Cela conduit à une sensation de fatigue excessive et à un essoufflement, un teint d’un aspect pâle/gris. Parmi les signes d’une carence en fer, on retrouve également l’enfoncement des ongles en prenant une forme de pelle, les cheveux peuvent devenir tombant et ternes.

Attention tout de même à l’auto complémentation, trop de fer est dangereux, avant toute complémentation, il est impératif de penser « alimentation » : lentilles, épinards, viandes rouges, abats, haricots, avoine…
 Le fer le plus biodisponible (hème) est celui contenu dans la viande. Celui des légumes n’est pas si biodisponible. Mais tu peux augmenter l’absorption en combinant la consommation avec la vitamine C. Alors, mange des oranges ou d’autres aliments riches en vitamine C.

2 – la carence en Magnésium
Le magnésium est l’un des minéraux les plus importants pour le bon fonctionnement du corps humain.
 Le magnésium participe à plus de 300 réactions métaboliques dont la production d’énergie. 
A lire : [Focus] Magnésium : bienfaits, sources, carences…
Un apport en magnésium insuffisant peut également entraîner des dommages excessifs aux mitochondries, le centre de production d’énergie des cellules. 
Et finalement, une inflammation de bas grade et un stress oxydatif se créent tout en entraînant une fatigue chronique.
De plus, le magnésium est nécessaire pour réguler l’action de l’insuline et l’absorption du glucose. Une faible teneur en magnésium est présente chez de nombreuses personnes diabétiques, probablement en raison d’un faible apport, ainsi que d’une perte excessive dans l’urine.

Plusieurs aliments sont riches en magnésium, mais n’hésites pas à consulter pour t’aider à te complémenter avec la meilleure forme de magnésium.

3- La carence en Potassium
Une carence en potassium peut entraîner une sensation de fatigue.
Le potassium est très important dans la fonction musculaire et nerveuse du corps. Le cœur est un muscle et a donc besoin de potassium en juste quantité pour fonctionner correctement.

Des niveaux bas ou trop élevés peuvent causer des problèmes de rythme cardiaque. Et si le cœur ne bat pas bien, alors on sera fatigué.
Mais ne te supplémente jamais en potassium sans l’avis d’un médecin.

Manger des aliments riches en potassium comme les bananes, les oranges, les épinards, les patates douces et autres peut vous aider à atteindre l’apport quotidien requis.
Une carence en potassium peut survenir en raison de maladies comme les vomissements, la diarrhée, une mauvaise fonction rénale, l’utilisation de diurétiques et même l’exercice (transpiration) tout comme le fait de boire trop d’alcool.

4 – Le manque de vitamine D
La vitamine D a de vastes fonctions dans le corps humain. Non seulement la vitamine D régule la masse osseuse, l’équilibre hormonal et la santé immunitaire, mais une carence est également liée aux douleurs et à la fatigue.
La vitamine D est essentielle à nos défenses immunitaires et, si elle est déficiente, nos défenses sont fragilisées et nous serons sujets plus souvent aux infections et autres maladies même saisonnières et entraîne naturellement de la fatigue. 
La carence en vitamines a également été associée à certains problèmes de santé hormonaux et à des maladies auto-immunes, principales sources de fatigue chronique.
A lire La vitamine D : son rôle, sources d’apport, carences…

5 – La carence en vitamine B12
La vitamine B12 est cruciale pour le fonctionnement du cerveau et du système nerveux et une carence peut entraîner une anémie et une fatigue excessive.
La vitamine B12 est essentielle à la création de globules rouges et au maintien de la santé du cerveau . De faibles niveaux de b12 provoquent une faiblesse, un manque d’équilibre, un engourdissement et des picotements dans les bras et les jambes, une anémie pernicieuse (la maladie de Biermer).
La carence en vitamine b12 peut être courante chez les végétaliens et les végétariens, car les principales sources de vitamine b12 sont les viandes comme le bœuf, le poulet et les fruits de mer.

La raison de la carence est que le corps n’est pas capable de l’absorber ou un apport insuffisant, n’hésite pas en parler à ton médecin.
La meilleure façon d’obtenir des niveaux optimaux est de manger une variété de produits d’origine animale.
De plus, il est préférable de prendre de la B12 avec d’autres vitamines B et du magnésium pour une bonne absorption et une utilisation optimale par l’organisme.

6 – Les Vitamines B complexes
D’autres vitamines B jouent un rôle important dans la production et l’utilisation de l’énergie car elles agissent comme cofacteurs dans la production et le métabolisme de l’énergie. 
Les autres vitamines B comprennent B1 (thiamine) B3 Niacine, B5 et B 9.

La vitamine B1 est essentielle dans le métabolisme des glucides et participe à une étape clé de ce processus dans le métabolisme du pyruvate (source) .

La thiamine est également nécessaire au bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux. La carence en thiamine est rare mais peut survenir en cas d’alcoolisme et de maladie de Crohn.

La vitamine B3 (niacine) participe à la synthèse énergétique, la vitamine B6 est nécessaire à la fonction nerveuse et la vitamine B9 (folate) est nécessaire à la fonction cérébrale, à la production de globules rouges et à la synthèse de l’ADN. 
Elle est très importante pendant la grossesse pour prévenir les malformations du tube neural chez les bébés.

Les autres vitamines B comprennent la choline, la biotine et l’inositol, qui ont toutes des fonctions qui contribuent à la santé et à l’énergie.

Les poissons comme le saumon, les viandes maigres et les abats, les légumes-feuilles, les légumineuses, les œufs, le lait et la volaille sont d’excellentes sources de vitamines B.

7 – le manque d’antioxydants
Les antioxydants sont nécessaires pour combattre les effets des radicaux libres, le stress oxydatif et réduire l’inflammation. 
Des niveaux élevés d’inflammation peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé qui finissent par entraîner une fatigue chronique, des tissus et des organes endommagés et défaillant, et provoquer de nombreux déséquilibres qui déstabilisent la santé.
Il est donc important de manger des aliments riches en vitamine C, E, A pour réduire l’inflammation : beaucoup de ces antioxydants peuvent être trouvés dans des aliments comme les patates douces, les agrumes, les légumes-feuilles, les noix et les graines, les carottes, etc. 
Mais si tu prends des médicaments contre le cholestérol, il est peut-être utile de se complémenter en COQ 10, renseigne toi auprès de ton médecin.

8- La carence en Calcium
La carence en calcium affecte les muscles et la santé des os. 
Une carence sévère peut provoquer des troubles du rythme cardiaque et des crampes musculaires voire une tétanie.
Il est indispensable en de corriger cette carence en utilisant des aliments comme les légumes verts à feuilles, les yaourts, les haricots, les fruits de mer, les oléagineux et les légumineuses…

9 – Déséquilibre des Oméga3 et Oméga 6
Il est important de réduire la quantité d’oméga 6 que nous consommons et d’augmenter les oméga 3.
Le corps a besoin d’acides gras oméga 3 pour de nombreuses fonctions, y compris l’énergie. Mais beaucoup de gens consomment trop d’acides gras oméga 6. 
Le déséquilibre des oméga 3 et oméga 6 entraîne des problèmes d’inflammation et de stress oxydatif.
 L’oxydation des oméga 3 se produit également en raison d’une consommation insuffisante d’antioxydants qui conduit alors au centre énergétique de la cellule, au dysfonctionnement des mitochondries et à la fatigue chronique.

En outre, une carence en acides gras oméga3 a été associée à des problèmes de santé mentale, notamment la dépression et l’anxiété. 
Les oméga 3 ont également des effets antidépresseurs. Ils influencent la chimie du cerveau, réduisent l’inflammation et améliorent la fonction cérébrale et cognitive.

Pour augmenter les oméga 3 il faut privilégier les poissons gras, les fruits de mer, les noix et graines.
Et diminuer les oméga 6 provenant des mauvaises huiles ou les huiles végétales (à remplacer par des huiles de noix ou de graines)

10 – Le manque de bons glucides
Beaucoup de gens pensent que les glucides sont mauvais pour nous. 
Mais la vérité est que les glucides sont nécessaires pour l’énergie, en particulier par le cerveau qui en est le plus gros consommateur.
Et bien sûr, si le corps et le cerveau ne reçoivent pas assez de sucre (qui est un carburant pour nous), il en résultera de la fatigue. 
Bien que le corps puisse obtenir de l’énergie à partir des graisses et des protéines, il y a beaucoup plus de dépenses énergétiques à faire, ce qui peut entraîner de la fatigue. Les bons glucides sont là pour parer à ce besoin d’énergie.
Bien sûre, nous privilégierons les bons glucides présents dans les fruits et légumes mais aussi dans les produits céréaliers.

Conclusion
La fatigue, si elle n’est pas expliquée par une cause médicale ou par l’hygiène de vie que l’on mène et surtout si elle devient chronique, doit être prise en charge sérieusement et rapidement.
Il ne faut pas laisser les choses s’installer, un bilan sanguin chez ton médecin te permettra de mettre en lumière d’éventuelles carences.
Une consultation naturopathique, elle, sera a envisager pour :
1 – faire le point sur les déséquilibres et ton hygiène de vie
2- t’apprendre à t’alimenter de façon à combler ces carences et à avoir les bons compléments en soutien de ton alimentation. N’attends pas prends RDV dès maintenant :


Prendre un RDV de Bilan avec moi


fatigue chronique naturopathie

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Subscribe to our newsletter

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin porttitor nisl nec ex consectetur.

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]
    %d blogueurs aiment cette page :