Fibromyalgie : les facteurs déclenchant

Fibromyalgie : les facteurs déclenchant

by in Accueil, Blog, Naturopathie 25 novembre 2019

Fibromyalgie : les facteurs déclenchant

En fibromyalgie, les facteurs déclenchant sont tout aussi important que la cause.
Le lien entre le deux est très étroit et la confusion est souvent grande, pourtant même si, la cause est découverte chez une personne atteinte de fibromyalgie, si le facteur déclenchant n’est pas à son tour cerné et maîtrisé, le soulagement de la fibromyalgie ne sera que temporaire.

Pour rappel, en naturopathie, le fait de solutionner la cause profonde d’un trouble permet d’aboutir à un résultat qui va durer sur le temps. Le symptôme est considéré, en naturopathie, comme un signal d’alarme à ne pas étouffer mais comme un outil de travail. Le facteur déclenchant de la fibromyalgie est considéré comme cause profonde à solutionner en priorité.

Cause et facteurs déclenchant, quelle différence ?

Nous avons parlé des causes qui peuvent amener l’organisme à aboutir à une fibromyalgie :
– Trouble neurologique (hypersensibilité à la douleur et baisse de certains neurotransmetteurs responsables de troubles de l’humeur, du stress, de la fatigue, du manque de sommeil qui eux même entraînent à eux seuls des symptômes)
– Problème infectieux
– Maladies immunitaires
– Troubles métaboliques
– … (voir article précédent ICI)
Les facteurs déclenchant vont être ce qui va déclencher ces troubles et ces dérèglements qui aboutissent à la fibromyalgie, c’est ce qui va déclencher la cause et bien souvent si ses facteurs ne sont pas pris en charge vont aggraver les symptômes.
Cela est de plus en plus admis et vérifié pour la cause neurologique, cause qui je le rappel, arrive en premier dans l’explication de l’apparition de la fibromyalgie.

Les facteurs déclenchant :

I/ Traumatismes physiques ou psychiques
Dans la plupart dès cas de fibromyalgie, le facteur déclenchant de la fibromyalgie, qui va donc, provoquer l’hypersensibilité à la douleur et tout ce qui s’en suit, un choc traumatique physique ou psychique est en cause.

Il y a différente cause de traumatismes à identifier au cas par cas :
– un accident de voiture
– une chute
– une collision par exemple durant un sport (foot, rugby…)
– une choc post opératoire tant sur le plan physique que psychologique
Mais aussi
– Stress professionnel, burn out
– Choc émotionnel : deuil, séparation, harcèlement, maltraitance, conflit…
– Dépression non traitée
La douleur, dans le cas de traumatisme psychique, serait un moyen d’expression émotionnelle : la somatisation
Quant on parle de somatisation, il s’agit bien d’une douleur réelle que l’esprit provoque pour tirer la sonnette d’alarme (d’où l’importance de ne jamais juger une personne qui dit souffrir !)

II / Encrassage de l’organisme
– Mauvaise hygiène de vie, alimentaire
– Stress chronique – angoisse – anxiété
– déséquilibre métabolique
– Surpoids
– Sédentarité
– Carences
– Intestins poreux – intolérances alimentaires
– Intoxication aux matériaux lourds : mercure (poisson ou amalgames dentaires*…), plomb, aluminium, nickel…
– Intoxication aux polluants : pesticides, additifs alimentaires, solvants de peinture…

III / Les causes qui peuvent être aussi facteurs déclenchant
– Maladies auto-immune
– Infections virales ou bactériennes non traitées


IV / Les problèmes bucco-dentaires*
– Infections bucco-dentaires non traitées ou mal soignées (staphylocoque doré, par ex.)
– Présence de métaux lourds (plombages…)
– Les métaux présents dans la bouche : couronne, pivots, appareils…
– Cicatrices mal résorbées
– Extractions dentaires non compensée (ou mal compensées)
– Problème d’articulations, déséquilibre de la mâchoire

* La piste dentaire est très sérieusement étudiée et doit être prise en compte pour un bon suivi de la fibromyalgie (plombages mais aussi infections non soignées).
Toute personne atteinte de fibromyalgie ou même de fatigue chronique doit impérativement faire un bilan complet de la bouche

Le début de la prise en charge de la fibromyalgie

Une fois que la/les cause (s) et le/les facteur (s) déclenchant ciblés, il faut impérativement agir dessus :
Un bilan chez le médecin est nécessaire pour faire le point sur
– Les éventuelles pathologies en stand-by : Maladies auto-immunes, infections non traitées ou mal traitées, problèmes de bouche, carences, présences de matériaux lourds dans l’organisme…
– Sur les traumatismes physiques non pris en charge : chocs physiques, cicatrices mal guéries, …

Mais aussi, il est très important de faire le point sur la sphère psycho-émotionelle.
Nous le verrons à travers un prochain article, la santé psycho-émotionnelle est un facteur déclenchant mais aussi aggravant de la fibromyalgie.
Donc, toute personne fibromyalgique, si elle a subis un choc psychologique se faire aider afin de débloquer le subconscient mais aussi pour accepter, avancer dans sa démarche de guérison.
Un traumatisme psychique non soulagé, non maîtrise, fait vivre un état de stress chronique, de nervosité constante, d’angoisse d’anxiété ce qui encrasse également l’organisme.

Voilà donc la première étape, en naturopathie, pour une prise en charge globale et efficace de la fibromyalgie.

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ebook gratuit - Les plantes qui soulagent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook Les plantes qui soulagent les maux du quotidien

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :