Fibromyalgie : Mieux comprendre les causes

Fibromyalgie : Mieux comprendre les causes

by in Accueil, Blog, Naturopathie 25 novembre 2019

Fibromyalgie, la cause de la cause est en cause...

Les causes de la fibromyalgie ainsi que les facteurs déclenchant ont déjà été abordé, dans d’autres articles sur mon blog. J’ai souhaité à travers ces deux-ci approfondir un peu plus le sujet, de manière toujours accessible, mais il m’a semblé important de creuser un peu plus tellement la fibromyalgie est complexe et aussi parce que c’est un thème qui me tient à cœur. J’espère ainsi sensibiliser un peu plus à cette maladie chronique et de permettre aux personnes atteintes d’envisager la vie autrement qu’en souffrant…

En naturopathie, il est essentiel de comprendre les dérèglements de l’organisme qui causent les souffrances pour pouvoir agir en profondeur et sur du long terme. C’est pour cela que la naturopathie accorde une énorme importance au terrain de l’individu car, en modifiant le terrain, les symptômes se résorbent d’eux-même : l’organisme possède un incroyable pouvoir d’auto guérison :
Mais pour activer cette faculté, il faut lui donner les clés pour y arriver, éliminer les sources de dérèglements, sources de déchets…
C’est pour cela que pour bien évoluer et envisager d’aller mieux il faut comprendre le mécanisme de la maladie.

La fibromyalgie est d’autant plus concerné par cette règle car c’est une maladie aux multiples symptômes et nécessite une prise en charge pluridisciplinaire.

Pour comprendre le processus de la fibromyalgie, nous allons donc nous attarder, en essayant de faire simple, sur la compréhension du fonctionnement de la maladie mais aussi sur ce qui peut la déclencher !

Plusieurs causes envisagées, certaines soutenues par la recherche, d’autres écartées par les récentes études :

1 – Neurologique – Sensitive – centrale             4 – Auto-immune
2 – Infectieuse                                                         5 – Métabolique
3 – Inflammatoire                                                    6 – Héréditaire

Ces causes peuvent être isolées ou pas, elles peuvent en déclencher d’autres…, la fibromyalgie est vraiment une maladie complexe.

1 – La cause neurologique et sensitive :

A / Un dérèglement, un déséquilibre du système nerveux autonome et de la production des neurotransmetteurs cérébraux. Ce déséquilibre entraîne une hypersensibilité à la douleur.
Cette hypersensibilité provoque une activation anormale des terminaisons nerveuses situées dans les muscles, ce qui accentuent fortement la sensation de douleur, douleur réellement présente mais qu’une personne non atteinte de fibromyalgie, ne ressentirait pas ou à peine. Cette douleur est amplifié chez un/une fibromyalgique.

De plus, des études1 ont démontrés le rapport entre l’intensité de la douleur ressenties et les taux élevés de l’aspartate et du glutamate : 2 neurotransmetteurs stimulateurs de la douleur.

Une autre étude2 démontre qu’un déficit de la sérotonine et de la noradrénaline (2 neurotransmetteurs) favorisent cette hypersensibilité à la douleur. La diminution de la sérotonine serait en cause de la dépression et des troubles de sommeil très fréquents chez les personnes atteintes de fibromyalgie.

Enfin,une hyperactivité sympathique et un trouble de la régulation du champs hypothalamus-hypophyse-surrénales expliquent3 l ‘état de stress chronique. Ce dérèglement provoque également des dérèglement hormonaux qui expliquent que les fibromyalgiques ne puissent pas gérer leurs stress et les émotions.

Ces dérèglements neurologiques j provoque une baisse du seuil de tolérance à la douleur, qui conduit à un état douloureux général et chronique.

B / La cause centrale rejoint la cause sensitive et neurologique
Mais ici, le stress et les insomnies chronique seraient le point de départ de la maladie et engendrerait la cause neurologique, donc le dérèglement de la perception à la douleur.
La fatigue physique et émotionnelle induisent une baisse de la sérotonine et de la noradrenaline ( neurotransmetteurs). Cette baisse provoque la dépression et baisse le seuil de tolérance à la douleur. L’état de stress chronique de la personne atteinte de fibromyalgie entre très souvent expliqué par ce dérèglement.

2 / La cause infectieuse

Souvent, la fibromyalgie s’installe suite à la maladie de Lyme, d’une infection par brucellose, suite à une  mononucléose infectieuse ou une infection à cytomégalovirus. D’autres études américaines parlent elles, d’infection de parvovirus, d’entérovirus…, de bactéries de type chlamydia, yersinia, candidose…
Il est donc important de demander un bilan complet à votre médecin, pour éloigner la cause infectieuse ou pour procéder au protocole de soin nécessaire.

3 / La cause inflammatoire

Cette cause a été écartée après un longue période où les chercheurs ont supposé que la fibromyalgie est un état secondaire d’une inflammation chronique. Les nouvelles données et analyses montrent que, sur les examens effectués sur les fibromyalgiques, il n’y avait pas d’inflammation à proprement parler.
Plus tard il est état de micro inflammation, qui en naturopathie, s’explique par une mauvaise hygiène de vie, par l’encrassage de l’organisme. Ces micro inflammations entraînant quant à elles des symptômes significatifs de la fibromyalgie : nous pouvons donc parler d’un facteur déclenchant.

4 / La piste auto-immune
La fibromyalgie est fréquemment repérée chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes : Lupus Érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde, pelvispondylites ou encore le syndrome de Gougerot-Sjögren
4

5 / La piste métabolique
Cette piste est très confuse. Souvent identifier comme cause, les dérèglements métaboliques (surpoids, diabète, hypertension, hypercholestérolémie) apparaissent également comme facteurs déclenchant.
Pour soutenir la cause métabolique, il est fréquent que que la réduction du poids et la régularisation du cholestérol et de la tension mettent fin aux symptômes de la fibromyalgie.

6 / La piste héréditaire
Cette cause est rarement reconnue et est souvent contestée. Quoiqu’il en soit la fibromyalgie se déclencherait chez des personnes ayant des troubles de l’humeur et dont les parents auraient les mêmes troubles…

Comme vous pouvez le constatez, plusieurs causes sont possibles et étudiées pour comprendre la fibromyalgie.
Bien que la piste neurologique (hypersensibilité à la douleur avec une certaine hypoxie et une baisse de la sérotonine et de la noradrénaline, 2 neurotransmetteurs) soit la plus privilégiée, les autres pistes/causes sont à explorer avec sérieux et à éliminer du tableau pour évoluer positivement vers le mieux-être et permettre au fibromyalgique de retrouver un mieux-être, d’autant que le traitement de ces causes améliorent voire dissipent la fibromyalgie.
D’ailleurs, il est à noter, que toutes ces causes peuvent être le facteur déclenchant du trouble neurologique.

Nous venons de voir les causes de la fibromyalgie, voyons maintenant les facteurs déclenchant…

1 : Arthriris and rheumatisme, mars 2008 – Quotidien de médecin 06/18
2 : Serotonin levels, painthreshold and fibromyalgia symptoms in the general population – 1997
3 : Quotidien du médecin 12/2007 – Pain 2006
4 : Quotidien du médecin 06/06 – Abstract de rhumatologie 02/08

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ebook gratuit - Les plantes qui soulagent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook Les plantes qui soulagent les maux du quotidien

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :