L’alimentation pendant l’allaitement

L’alimentation pendant l’allaitement

by in Accueil, Allaitement, Vis ma vis de Bébé 18 décembre 2018

L'alimentation pendant l'allaitement a toujours été source de débats ! Qui ne s'est pas entendue dire : Hey attention, tu manges pour deux ! Cette exclamation/directive/conseil est-elle juste ? Faut-il la prendre à la lettre ?

Alors tout est question d’interprétation. Si tu penses automatiquement en entendant cette réplique qu’il t’est autorisé à te goinfrer, tu as tout faux….désolée !
Effectivement, l’alimentation pendant l’allaitement est très important car deux personnes sont concernées : Maman et bébé.
Mais pas en terme de quantité ! Mais en qualité !
Garde bien en tête que si tu t’alimente bien, c’est à dire équilibré et sain, le lait que tu vas donner à ton enfant n’en sera que meilleur ! Et c’est dans ce sens là qu’il faut voir les choses. Alors stop au gavage !!!

Maintenant, nous allons voir, concrètement, quelle est l’alimentation de la mère qui allaite :

C’est assez simple en fait, la mère qui allaite doit manger varié, équilibré et sain, comme tout le monde tu me diras. Si on te parle de régime spécial allaitement oublie (sauf prescription et contrainte médicale bien évidement)
Tu devras manger de tout les groupes alimentaires quotidiennement :
– Légumes et fruits frais et de saison dans la mesure du possible. A consommer crus ou cuits
– Les céréales (complètes de préférences) : blé, riz, maïs, orge, épeautre, avoine…
Sous diverses formes : graines, semoules, farines, pâtes et pain…
– Les protéines animales et végétales : Produits laitiers, œufs, viandes, poissons, lentilles, haricots…
– Les graisses en petites quantités

En suivant ce type d’alimentation tes besoins en vitamines, minéraux…seront comblés :

Le fer : Il sera apporté par les viandes, les œufs, les légumineuses mais aussi les céréales
Le calcium : par les légumes, les produits laitiers
Tu choisiras de varier tes plats pour ne pas de lasser. La seule règle est : pas d’excès !

Les acides gras essentiels dont les oméga 3: Par les huiles (noix, olives, colza) mais aussi par les poissons (harengs, sardines, maquereau…)

Les vitamines et oligo-éléments seront apportés par les fruits et légumes

Et la boisson dans tout ça !

N’oublies surtout pas de t’hydrater. L’eau c’est parfait !
1,5 à 2litres sont les quantités généralement recommandées, moi je te conseille d’écouter ton corps, ta soif.
Évite tout de même thé, café et boisson gazeuses à cause de leurs excitabilité.,

Aliments interdits ?

Il n’y en a pas, sauf ceux que, toi même tu ne supportes pas.
Comme vu plus haut, la règle c’est la quantité :
Par exemple un excès de choux ou de fruits provoquera des diarrhées à bébé.

Lire + : Tu trouveras un dossier exceptionnellement complet sur l’alimentation pendant l’allaitement et l’allaitement en général sur le site de la Leche League

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ebook gratuit - Les plantes qui soulagent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook Les plantes qui soulagent les maux du quotidien

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :