S’organiser pour un allaitement durable

S’organiser pour un allaitement durable

by in Accueil, Allaitement, Vis ma vis de Bébé 18 décembre 2018

5 règles d'or à suivre pour apprendre à s'organiser pour un allaitement durable dans le temps.

Tu viens de sortir de la maternité et te voilà confronter à ton quotidien avec un petit bonus. Ce beau cadeau de la vie, qui pleure, qui s’agite et qui demande beaucoup d’attention !
Et oui, à la maternité, tu étais dans ta bulle avec ton bébé, tu ne t’occupais que de lui, mais maintenant que tu es rentrée, tu dois gérer la maison, le manger, les autres enfants si tu en as et aussi ton homme ! En effet, il lui faut beaucoup d’attention à ce gentil papa.
Voici quelques conseils qui te permettront de jongler entre ton rôle de maman, de ménagère, d’épouse, de working-girl….

Règle numéro 1 : Les premières semaines : PAS D’ORGANISATION !

Oui Oui je t’assure ! Ne te prends pas la tête à tout vouloir gérer en temps et en heure. Déjà parce que tu as besoin de repose : ton corps a été éprouvé par la grossesse, l’accouchement, la mise en route de l’allaitement…Alors si tu peux ne changer que les couches de bébé et l’allaiter au moins les premières semaines, ça sera tout bénéf.
N’oublie pas ! Comme je te l’ai dis dans l’article précédent : L’allaitement des premiers jours, la meilleure stratégie pour un allaitement réussit, c’est d’allaiter bébé la demande. Ça t’éviteras de l’énervement, du stress et un burn out qui arrivera au galop.
Alors opte pour le minimum syndical : ne cherche pas à t’imposer un rythme qui sera forcément chambouler à chaque pleur de ton bébé.
Délègue les taches ménagères à monsieur, papi, mami, tonton et tata seront sollicité pour emmener tes premiers enfants à l’école, au sport…

Règle numéro 2 : Reste MOTIVEE

Et pour rester motivée, il faut que la décision d’allaiter soi tienne sinon tu ne tiendras pas sur la durée. Si tu es convaincue du bienfait de l’allaitement naturel, apprends à surmonter ta fatigue en te mettant pas la pression. Fais toi aidé pour toutes les autres choses du quotidien pour canaliser ton énergie sur l’allaitement de bébé.
Les douleurs dues à la montée de lait ne doivent pas te faire arrêter l’allaitement (sauf avis médical bien évidemment). Apprends à les gérer en ayant les bons gestes et en n’hésitant pas à te faire aider : les maternités sont en général, toujours à l’écoute des mamans, même lorsque celle ci rentre à la maison, ou, fais toi suivre par une sage femme : Ne reste pas seule dans ta douleur qui je le répète normal vu le débit de lait qui monte les premiers jours.

Règle numéro 3 : Prends du temps pour toi

Et cette règle dépend du résultat de la première : Si tu te consacre à bébé, entre deux tétées, tu pourras dormir ou du moins te reposer, sortir prendre l’air, faire les magasins (bon j’avoue vite fait!). Prends RDV chez ta coiffeuse, prends un bain, ne rien faire du tout…enfin bref Be COOL !

Règle numéro 4 : Ne laisse pas les « autres » gérer ton allaitement !

L’entourage est bien sympa mais souvent il arrive à te mettre une pression de dingue !
– Il pleure allaite le !
– Mais ça fait pas une heure que tu l’a allaité, laisse le donc pleurer !
– Tu ne devrais pas le prendre avec toi la nuit !
[ D’ailleurs, à ce propos, moi je dis VIVE LE CODODO, mais on en reparlera dans un autre article].
– Allaite le trois mois ça suffit !
– Tu arrêtes déjà d’allaiter !
STOPPPPP, tu es la seule responsable de l’allaitement de ton ptit bébé. Tu es la seule juge de quand l’allaiter ? Tout les combien de temps ? Si l’allaitement a assez durer ou pas. Ne laisse pas les bon conseillés te miner et te mettre la pression, c’est un bon moyen de te dégoutter de l’allaitement.
L’allaitement est un acte personnelle et dois rester naturel, qui répond donc a un besoin naturel…
N’hésite pas à dire GENTILLEMENT : c’est bon je gère…(en gros ficher moi la paix ! ) ….Be Zen !

Règle numéro 5 : Tire ton lait pour pouvoir retourner travailler ou vaquer à tes occupations

Voilà maintenant, des semaines sont passées, l’allaitement est bien en place, bébé prends du poids, il dort plus et mieux…
Tu ressens le besoin de sortir (plus longtemps), de reprendre le travail ? Pas de problème, tu peux aisément allaiter bébé juste avant de sortir et tirer ton lait pour la prochaine tétée. Oui le lait maternelle se tire, se réfrigère, se congèle…
A l’aide d’un tire lait mécanique ou électrique, tire ton lait que tu confieras à la personne qui gardera bébé.
Même s’il est évident que donner le lait directement au sein est le meilleur moyen d’en tirer tous les bienfaits, on peut conservé le lait maternelle à température ambiante pendant 4h (24h dans une glacière, sac isotherme à 15°), au frigo pendant 8 jours à 4° et au congélateur pendant 6 mois.
Pour le lait décongelé, à température ambiante, il faudra consommé le lait dans l’heure, au frigo dans les 24h, il ne faut surtout pas le recongeler bien-sûr !
Tu vois tu peux retourner travailler tranquillement, te promener, aller au restaurant… sans que ton allaitement soit interrompu !

Tu vois s’organiser pour un allaitement durable n’est pas compliqué, il suffit d’avoir la volonté et la motivation nécessaire !

Et toi, qu’en est-il de ton allaitement, comment gère tu ? Partage avec nous ton expérience en commentaire !

Livres conseillés ****liens d'affiliation

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

2 Comments
  1. Pour ma part, mon premier allaitement a été catastrophique. Je tenais vraiment à allaiter exclusivement mon bébé, à la maternité les sages femmes m’ont bien dit que j’avais les bons gestes, qu’il était bien positionné, j’ai même fait appel à une conseillère en lactation (la consultation à domicile étant très onéreuse ! ) qui m’a dit que le bébé était bien positionné, mais rien à faire, je n’avais pas suffisamment de lait, en dehors du fait que bébé ne prenait pas de poids, il avait vraiment faim. Je ne pouvait pas sortir car je donnais la tétée constamment, au bout de 3 mois je me suis résolue à lui donner du lait artificiel en complément, et 1 mois plus tard je n’avais plus de lait du tout.

    Aujourd’hui je suis enceinte de mon 2ème, et j’espère vraiment réussir mon allaitement, je me dis que je vais laisser les choses se faire naturellement, tout en essayant de me documenter pour essayer de comprendre quels erreurs j’ai pu commettre la première fois 🙂

    • Félicitations pour votre grossesse. La meilleure stratégie est comme vous l’avez dis de laisser les choses se faire naturellement, sans effort de votre part. Une préparation mentale peut-être pour justement ne pas se stresser au moment d’allaiter. Allaiter est un geste naturel. Vous verrez que d’un allaitement à un autre beaucoup de choses changent, on est moins « maladroite », plus patiente, plus à l’écoute de soi-même et de bébé… Paroles de maman
      (x4). Je vous souhaite une belle grossesse, un magnifiquement accouchement et un allaitement au top ! Bonne santé à vous et votre bébé…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ebook gratuit - Les plantes qui soignent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook Les plantes qui soignent les maux du quotidien

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :