Gastro-entérite : la naturopathie à la rescousse

Gastro-entérite : la naturopathie à la rescousse

by in Accueil, Blog, Naturopathie, Santé naturelle 8 janvier 2020

Gastro entérite : des solutions naturelles pour prévenir et soulager

La gastro-entérite est une maladie très redoutée en cette période de l’année. Et ça y est , elle est bien là !
Appelé également grippe intestinale, peut être dangereuse pour les personnes âgées, les enfants en bas âge, et les personnes ayant une immunité déjà affaiblie : maladie chronique, fin de grippe, rhume…
La prévention est donc de mise !

Qu'est ce que la Gastro-entérite ?

La gastro c’est une inflammation de l’ensemble du tube digestif, comprenant estomac et intestins. Cette inflammation provoque différents symptômes plus déplaisant les uns que les autres :
Le plus souvent
– Diarrhées
– Vomissements
– Douleurs et crampes abdominales

D’autres symptômes peuvent également se manifester :
– Nausées
– Fièvre
– Douleurs musculaires
– Frissons
– Déshydratation
– Perte d’appétit

La gastro de type virale est la plus fréquente, elle est provoquée par différent type de virus comme le rotavirus, astrovirus ou encore l’adénovirus entérique.
Les formes sévères de gastro-entérite sont très souvent observées chez les personnes fragiles(les enfants très jeunes et les personnes âgées, sont à surveiller de très près.).
Même si pour la plupart des personnes , la gastro ne dure que quelques jours, une consultation médicale n’est pas forcément nécessaire, toutefois si les symptômes persiste, RDV chez votre médecin qui pourra vérifier si le problème n’est pas plutôt d’origine bactérienne (salmonelle, colibacilles par exemple)

La prévention avant tout !

En naturopathie, la prévention est une priorité. En période d’épidémie, des gestes simples peuvent vous permettre de passer à côté de la gastro ou d’en limiter les effets :
– Laver vous les mains régulièrement à l’eau et au savon : avant de manger ou de préparer à manger, après être passé aux toilettes, si vous avez été en contact avec une personne malade
– Éviter au maximum le contact avec les personnes déjà atteintes par la gastro-entérite : éviter le contact physique direct mais également éviter de boire ou manger après elle, éloigner votre brosse à dent de la sienne, ainsi que votre linge de maison (serviettes…)
– Laver soigneusement vos fruits et légumes
– Avoir une alimentation, saine et équilibrée, bio ou de qualité.
– Se supplémenter en vitamine D et C pour renforcer le système d’auto-défense de l’organisme (demander conseil à un professionnel)
– En période d’épidémie, aérez bien votre intérieur et dans la mesure du possible assainissez l’air à l’aide d’huiles essentielles en diffusion
Ma synergie préférée pour assainir l’air:
20 gouttes d’HE bio de pamplemousse
20 gouttes d’HE Bio de ravintsara
20 gouttes d’HE bio d’eucalyptus globulus
20 gouttes d’HE bio de citron

huile essentielles gastro

Attention l’utilisation des huiles essentielles n’est pas sans risque : ne jamais diffuser cette synergie d’huiles essentielles en présence de femmes enceintes ou allaitantes, en présence d’enfant de moins de 6 ans. Un avis médical est à demander en cas de personne asthmatiques et épileptiques.

Autres conseils et pas des moindres : renforcer son immunité et sa résistance aux virus et bactéries.
– Le
bourgeon de cassis est indiqué pour renforcer notre résistance à la gastro mais aussi à toutes les maladies hivernales car il va renforcer l’organisme en profondeur et l’aider à résister aux agresseurs grâce à ses propriétés antibactériennes et antivirales
15 à 30 gouttes le matin (pour les enfants 1à 2 gouttes de poids, 5 pour les femmes enceintes)

– L’extrait de pépins de pamplemousse est aussi utilisée pour son action antibiotique naturel qui va venir également soutenir l’organisme et le protéger des « mauvaises » bactéries, en laissant libre les bactéries essentielles à notre flore intestinale.
15 gouttes 3 fois par jours à diluer dans un verre d’eau (pour les enfants, à partir de 3 ans, 2 gouttes pour 10kg de poids 3 fois par jour)
– L’allaitement maternel est sans aucun doute la meilleure des préventions pour votre enfant cotre la gastro-entérite et tout autre infection.

Télécharge GRATUITEMENT le livret
« Fatigue Chronique & Naturopathie »

La gastro-entérite est là ? Que faire ?

La gastro-entérite est là ? Que faire ?
Pas de panique, prenez la gastro par son bon côté (si je peux le dire ainsi). Les pics épidémiques s’installent souvent dès la rentrée de janvier, après les fêtes. Non pas parce que ce que vous avez mangé était de mauvaise qualité (pas forcément du moins) mais plutôt cas notre organisme est surchargé de toxines : alimentation trop riche, trop abondantes, alcool pour certains et autres substances nocives pour l’organisme.
Cette surcharge nous fragilise et ouvre la porte à la maladie ou plutôt aux maladies. Nous avons donc besoin de se détoxiner.
Les symptômes majeurs sont les vomissements et la diarrhée.
Laissez vous donc vous vider de ces déchets, virus et bactéries : cela ne dure que quelques jours et ça fait un bon ménage à l’intérieur.
Il est donc inutile de prendre (même ça serait contre productif) des médicaments de type anti-vomitif ou anti-diarrhétique. Bien sûr si les symptômes durent plus de 3 jours, prenez l’avis de votre médecin pour ne pas vous déshydrater. De plus, notez que les antibiotiques n’ont aucun effet sur les virus.
– Hydratez vous souvent : le risque principal en cas de gastro est la déshydratation. Soyez vigilants si vous êtres responsable d’enfants en bas âge ou personnes âgées : proposez leur de boire régulièrement.
– Reposez-vous, dormez si vous en ressentez le besoin, réduisez vos activités aux maximum et restez allongés de préférence.

– Pour ce qui de l’alimentation :
Mangez en petites quantités pour ne pas avoir de crampes ou douleurs intestinales
Mangez du riz, des pommes de terres, des bananes, poissons et viandes maigres (comme le poulet), des carottes cuites
>>> Privilégiez une bonne mono diète de riz blanc ou carotte.
Évitez les produits laitiers (les bannir même pour une guérison plus rapide), les fruits et légumes acides (ainsi que jus), les légumes verts, les légumineuses, les fritures et aliments gras, les plats épicés et les aliments trop riches en sucre…

– Les plantes en soutien

Le bourgeon de Cassis est aussi très utile en cas d’affections aigües prendre 15 gouttes toutes les 2 heures.
L’
échinacée est une plante adaptogène et possède des propriétés anti-virales, en cas de gastro-entérite, elle viendra soutenir et renforcer l’organisme mais aussi elle permettra d’aider à l’élimination du virus
(lire ici : l’échinacée pourpre, la plante de l’hiver)

Elle peut être prise en gélule ou en extrait liquide.
Le gingembre frais en tisane pour diminuer les vomissements, mais comme dit plus haut laisser faire dame nature, ne faites pas stopper les vomissements et la diarrhée.
La mélisse contre les spasmes douloureux, tout comme la menthe, le fenouil, la verveine, la camomille : en tisane

– La propolis permettra également de lutter contre la gastro et renforcera l’immunité.

– Le lait d’argile verte : très efficace pour absorber déchets, virus et microbes, le lait d’argile permet également de renforcer les défenses intestinales
1 cuillère à soupe d’argiles verte bio dans un verre d’eau, mélangez avec une cuillère en bois.
Laissez reposer plusieurs heures. Boire uniquement la partie translucide (le dépôt d’argile doit rester au fond du vert).
Le lait d’argile peut également être utilisé à titre préventif

– Les huiles essentielles
L’huile essentielle bio de
menthe poivrée sera indiquée pour soulagée les nausées et vomissements : 1 goutte sur un comprimé neutre ou un peu de miel
L’huile essentielle bio de
basilic pour calmer les spasmes, une goutte sur un comprimé neutre maximum 2 fois par jour.
L’huile essentielle bio de
cannelle écorce, une goutte, combinée à 3 gouttes d’huile essentielle bio de niaouli, 2 gouttes d’HE bio de citron, 1 goutte d’HE bio d’origan pour diminuer les diarrhée tout en tuant les germes responsables de la gastro (je rappelle qu’il ne faut pas lutter contre la diarrhée, surtout les premiers jours, car elle permet de purger l’organisme. 2 gouttes du mélange sur un comprimé neutre 3 fois par jour

L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodines, toujours demander l’avis d’un professionnel. Ne pas donner aux enfants ni aux femmes enceintes ou allaitantes.

Il existe des capsules de synergie toute prête pour aider à retrouver un confort et un équilibre intestinal, en pharmacie ou parapharmacie, notamment les capsules de Pranarôm « santé intestinale »

Bien aérer son intérieur et assainissez l’air en diffusant la synergie d’huiles essentielles citées plus haut.

– Quant vous sentez une amélioration, que vous ne vomissez plus, n’avez plus de diarrhée, faites une cure de
pré+probiotique, pour restaurer la flore intestinale.

Pour finir, quant votre pic de gastro est passé, et que vous allez mieux, recommencez à vous alimenter tout en douceur mais privilégiez tout de même le riz, les carottes et les fruits et légumes en général.

Conclusion
La gastro-entérite est très gênante et affaiblissante, même si pour les enfants et les personnes âgées, elle doit être suivie de très près, pour la plupart de la population, elle est sans risque et ne dure que quelques jours.
Cette maladie est
contagieuse, en cas d’épidémie, il convient de se protéger et de prévenir la maladie en se protégeant (voir consignes plus haut) et en protégeant ses proches. N’oubliez pas suite à une gastro, on peut rester contagieux encore une semaine ou plus.
Reposez vous, hydratez vous et ayez une hygiène de vie saine pour être vite rétabli.
Si votre diarrhée (et vomissements) ont duré trop longtemps et que vous êtes trop affaiblie, n’hésitez pas à faire le point avec votre médecin sur d’éventuelles
carences en sel et minéraux.
Consultez votre médecin si les symptômes ne s’estompent pas au bout de 3 jours.


Une consultation chez une/un naturopathe, en prévention de la période hivernale, vous permettra de faire le point et de vous renforcer pour faire bloc face aux infection, virus, bactéries…de l’hiver
A lire : 5 astuces pour préparer l’hiver avec la naturopathie

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

About Sana Bel Hassin Ouali
Naturopathe spécialisée Fondatrice et gérante du site sanaturopatheenligne.fr Créatrice des programmes FibroCoaching© & DietiNaturo© Diététique - Réflexologie - Massages bien-être - Fibromyalgie - SFC - Endométriose >>> Qui suis-je ? <<<

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Ebook gratuit - Les plantes qui soulagent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook "Fatigue chronique & Naturopathie" Des outils concrets et des vraies pistes à explorer pour avoir une meilleure qualité de vie

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :