Perte de Cheveux : La naturopathie à la rescousse

Perte de Cheveux : La naturopathie à la rescousse

by in Accueil, Beauté, Blog, Naturopathie, NaturoTools, Santé naturelle 11 octobre 2021

Perte de cheveux : C'est l'automne, les feuilles tombent et....tes cheveux aussi !

Pas de panique, c’est un phénomène tout à fait naturel, une personne bien portante, sans problème particulier perdra 50 à 100 cheveux par jours sans forcément sans rendre compte ! Mais il est tout de même important d’y être attentive, d’autant plus si la perte de cheveux est importante.
A noter que surtout pour la femme, la perte de cheveux impact souvent l’estime de soi !

A lire dans cet article : les causes de la perte de cheveux et l’approche naturopathique pour accompagner cette période de chute capillaire (que ce soit en automne ou pas).

Perte de cheveux ou calvitie ?

Déjà, il faut faire la différence entre entre chute de cheveux et calvitie :
la perte de cheveux reste tout à fait normal, le cheveu en fin de vie tombe et se renouvelle à un rythme qui varie selon l’individu : on parle de cycle de croissance des cheveux.
Mais lorsque la perte de cheveux est trop importante et que cette chute est plus rapide que la pousse des cheveux en croissance, on parle alors de calvitie ou d’alopécie.
Ce phénomène peut amener à un dégarnissement partiel ou total.
L’origine provient souvent d’un phénomène de modification hormonale programmé dans les gènes, on parle alors de calvitie androgénique.
La calvitie androgénique touche une majorité d’hommes dont la proportion augmente avec l’âge .
En ce qui concerne la chute de cheveux chez la femme, elle est plutôt rare et révèle souvent des raisons différentes de celle des hommes (maladie auto-immunitaire, stress, grossesse)

Les causes de la chute de cheveux

Comme dit plus haut c’est tout d’abord un phénomène naturel : A l’image des feuilles d’arbre en automne, Les cheveux en fin de cycle de vie tombent pour laisser la place aux nouveaux !
Quand la chute de cheveux est plus rapide que la repousse alors il faut chercher un autre cause comme :

I – Une carence nutritionnelle
Les carences en nutriments essentiels peuvent entraîner la chute des cheveux. Demander un bilan à son médecin pour évaluer évaluer les niveaux de nutriments permettra de déterminer les ajustements à apporter au régime alimentaire et à la supplémentation. 
De plus, une malnutrition protéique entraînera une perte de cheveux.

Les carences responsables de la chute de cheveux les plus courantes sont :
Vitamine A
Vitamine D
Zinc
Le fer
Acides gras essentiels

2.  L’Hypothyroïdie
La perte de cheveux peut être l’un des premiers symptômes de l’hypothyroïdie. 
L’hypothyroïdie survient lorsque la glande thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones thyroïdiennes pour satisfaire les besoins du corps.

3. L’ intolérance au gluten
La réponse immunitaire à la consommation de gluten, une protéine présente dans le blé, l’orge et le seigle… peut être souvent très violente et causer également une perte de cheveux :
Avec le temps, cette réponse endommage la muqueuse de l’intestin grêle et empêche l’absorption de certains nutriments clés (malabsorption). 
Les dommages de la muqueuse intestinale peuvent souvent entraîner une perte de poids, des nausées, de la diarrhée, de la fatigue et des ballonnements , et peuvent entraîner d’autres complications graves.

4 – Les perturbations hormonales
Un excès d’androgènes, les hormones mâles, peut provoqué une chute de cheveux plus ou moins importante. Cet excès peut se produire en cas de SOPK (syndrome des ovaires polykystiques) ou autour de la ménopause.
Après un accouchement, le chamboulement hormonal peut également entraîner une perte de cheveux.

5 – Le stress :
Différentes hormones sont libérées dans le sang et engendrent une inflammation. Le cycle de vie du cheveu est accéléré et tombe plus vite.
Le stress agit également sur les les glandes surrénales qui vont augmenter la production des androgènes et, de ce fait, perturber le fonctionnement du follicule.
Il aussi responsable de certaines carences : surconsommation des minéraux, oligoéléments, vitamines, antioxydants.

6 – Résistance à l’insuline
La perte de cheveux peut également être causée par une altération du métabolisme du glucose. 
La résistance à l’insuline diminue les nutriments vitaux apportés aux cheveux.
Par manque de ces nutriments, les cheveux ne peuvent plus pousser, se développer et se renouveler normalement. Surtout si les crises d’hyperglycémie sont fréquentes.

7. Perte de cheveux causée par la prise de certains médicaments
Les médicaments pharmaceutiques sont connus pour provoquer la chute des cheveux.
Certains des plus courants sont :
Antibiotiques
Antidépresseurs
Antiépileptiques
Médicaments cardiovasculaires
Anticoagulants

8 – Les soins
Les shampoings, après-shampoings, produits, lissants, démêlants, fixant et les colorations/décolorations intoxiquent et polluent les cheveux mais aussi le cuir chevelu.
Des soins cosmétiques mal exécutés ou trop souvent répétés provoquent parfois des dégâts plus ou moins graves. Les cheveux peuvent devenir cassants et tomber.

9 – Le tabac 
Par son effet très oxydant, le tabac abîme sévèrement le follicule pileux. Le cheveux est alors fragilisé est sont cycle de « vie » est alors plus cours : il tombe beaucoup plus tôt que prévu.

Solution et approche naturopathique concernant la perte des cheveux

Comme tu le sais maintenant, en naturopathie, nous cherchons avant tout à identifier la cause de la perte de cheveux d’un point de vue holistique et scientifique. 
Lorsque la cause profonde de cette chute de cheveux est identifiée, le naturopathe pourra mettre en place un programme personnalisé pour rééquilibrer le terrain et diminuer, stopper et prévenir la chute de cheveux.

En cas de d’alopécie ou calvitie sévère, nous parlerons d’affection capillaire où le système immunitaire attaque les follicules pileux, provoquant une perte de cheveux par plaques.
 Il peut y avoir beaucoup de raisons possibles qui pourraient causer la perte de cheveux excessive, comme l’hormonothérapie substitutive, les stéroïdes et les médicaments contre l’acné, pour n’en nommer que quelques-unes. 

Donc, si tu souffre d’alopécie et que tu cherche des moyens pour y remédier, n’hésite pas à prendre RDV pour établir un bilan naturopathique qui débouchera sur un programme personnalisé pour te permettre d’accompagner cet étape de ta vie naturellement.

Voici quelques solutions naturelles à mettre en place contre la perte de cheveux et accélérer la repousse:

II/ Naturopathie : solutions naturelles contre la perte de cheveux

1. Alimentation
Comme toujours nous commencerons par l’alimentation :
– Réduire la consommation d’aliments pro-inflammatoires (graisses saturées, produits laitiers et autres produits d’origine animale)
– Manger plus de légumes frais, de grains entiers, d’acides gras essentiels et, en particulier, des protéines (N’oublie pas les protéines végétales comme les noix, les légumineuses ,…).
– Consommer des aliments entiers, en particulier la peau extérieure des végétaux telles que concombres, poivrons rouges et verts et les jeunes pousses (d’épinards, de salade…) donnent de la force aux cheveux car ils sont riches en silice minérale. 
– Introduire les viandes maigres riches en fer qui sont importantes pour les personnes qui ont une carence en fer.

2. Exercices physiques
Les techniques de réduction du stress peuvent stimuler la circulation sanguine vers le cuir chevelu. Une activité physique régulière permet de lâcher prise et de réduire le stress.

3 – Massage
Le massage augmente également la circulation et réduit le stress. 

a – Masser le cuir chevelu avec des huiles essentielles de romarin, de sauge, de lavande, de thym et de bois de cèdre pourrait être bénéfique pour augmenter la circulation. 
Ajouter 3 à 4 gouttes de votre huile essentielle à 1 cuillère à soupe d’huile de jojoba ou de pépins de raisin et Masser le cuir chevelu tous les jours.

b. Ayurvéda
L’huile de Brahmi qui contient de l’huile de ricin sera appliquée sur le cuir chevelu régulièrement pour stimuler la croissance des cheveux. 
Les herbes ayurvédiques ashwagandha (ginseng indien) et amla (Groseillier de Ceylan ) stimulent également la croissance des cheveux.

Les plantes et produits naturels contre la perte de cheveux

Ci dessous 13 produits naturels qui aideront à stimuler le développement des cheveux et à renforcer les follicules pileux.

1 – L’huile de coco
Les nutriments comme la vitamine E, le fer et le K présents dans l’huile de noix de coco sont fantastiques pour traiter l’alopécie car ils stimulent la croissance et la repousse des cheveux. Masser simplement les cheveux et le cuir chevelu, laisser agir toute la nuit.

2 – – L’ huile essentielle de lavande
Masser le cuir chevelu et les cheveux avec de l’huile essentielle de lavande : elle favorise la croissance des cheveux et renforce les follicules pileux.

3 – L’ortie
La composition de l’ortie piquante est riche en vitamines et sels minéraux, elle permet de: fortifier la fibre capillaire, réguler la production de sébum, lutter contre les pellicules et la chute de cheveux, favoriser la croissance capillaire, contribue au maintient de l’élasticité de des cheveux.

4. Œufs
Les œufs contiennent du folate, de la biotine, de la vitamine A et de la vitamine D, qui sont non seulement excellents pour traiter l’alopécie, mais peuvent également être excellents pour favoriser la croissance des cheveux plus rapidement. Il hydrate en profondeur les cheveux de l’intérieur. 

5. Oignon
L’oignon contient du soufre qui stimule la croissance des cheveux et aide à lutter contre les radicaux libres, qui peuvent entraîner des dommages. De plus, il améliore la circulation du sang dans le cuir chevelu. 

6. Miel
Verser et masser du miel sur le cuir chevelu afin d’éliminer les impuretés qui pourraient obstruer les follicules pileux. De plus, il aide à renforcer les cheveux et à favoriser leurs croissance.

7. Fenugrec
La calvitie se produit principalement en raison de la synthèse de dihydrotestostérone, et le fenugrec est un puissant bloqueur de cette synthèse. Il favorise la croissance des cheveux et constitue un remède maison efficace pour les personnes souffrant d’alopécie androgénétique.

8. Thé vert
Le thé vert contient des antioxydants, des catéchines et des saponines et aide à stimuler les follicules pileux du cuir chevelu. Le thé vert a de nombreux avantages pour la santé et encourage également la croissance de nouveaux cheveux. De plus, il aide à éliminer les radicaux libres, responsables de la chute des cheveux. 

9. Gel d’ aloe vera
Le gel d’aloe vera augmente la circulation sanguine du cuir chevelu et réussit à traiter l’alopécie. Il agit comme un stimulant pour la croissance des cheveux. 
Masser le gel d’aloe vera sur les cheveux et le cuir chevelu. Laisser agir 20 minutes avant de le rincer. 

10. Ail
L’ail contient des minéraux essentiels tels que le soufre, le zinc et le calcium, qui favorisent la croissance des cheveux et aident à traiter l’alopécie. De plus, il améliore la circulation du sang du cuir chevelu, stimule la production de collagène et nettoie les follicules pileux.

11. Racine de réglisse
Les acides aminés et les polysaccharides contenus dans la racine de réglisse sont fantastiques pour traiter l’alopécie car ils aident le cuir chevelu à consommer plus de nutriments en ouvrant les pores, ce qui à son tour aide à nourrir les follicules pileux et à favoriser la croissance des cheveux. 

12. Hibiscus
C’est l’un des remèdes maison les plus étonnants pour traiter l’alopécie. La vitamine C contenue dans cette fleur stimule la production de collagène, responsable du développement des follicules pileux. 

13. Feuilles de curry (Kaloupilé)
Les nutriments essentiels présents dans les feuilles de curry (arbre d’inde : le karouvaipila) aident à prévenir la chute des cheveux, à stimuler la repousse des follicules pileux et à prévenir le vieillissement prématuré des cheveux.

III/. Prévention
Certains types de perte de cheveux peuvent être évités en réduisant l’ anxiété , en adoptant une alimentation saine et en utilisant des méthodes de coiffure et d’attaches raisonnables et, si possible, en évitant la prise de certains médicaments (n’hésite pas à parler de ton problème à ton médecin pour trouver une alternative, n’arrête jamais un traitement sans son avis). 
La perte de cheveux due aux infections fongiques peut être évitée en gardant les cheveux propres et en ne partageant jamais de chapeaux, de peignes ou de brosses avec différents hommes et femmes. 
Il est également important de choisir des shampoings doux sans sulfate, sans silicone ou des poudres végétales comme le hénné ou encore l’argile (ghassoul).

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

About Sana Bel Hassin Ouali
Naturopathe spécialisée Fondatrice et gérante du site sanaturopatheenligne.fr Créatrice des programmes FibroCoaching© - DietiNaturo© - HealthyLife Optimizer© Diététique - Réflexologie - Massages bien-être - Fibromyalgie - SFC - Endométriose >>> Qui suis-je ? <<<

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d bloggers like this: