Fibromyalgie et naturopathie 2 : Causes et solutions

Fibromyalgie et naturopathie 2 : Causes et solutions

by in Accueil, Blog, Naturopathie, Santé naturelle 10 septembre 2019

FibroNaturo : La naturopathie passe à l'action

Fibromyalgie et Naturopathie Suite…

Les causes

La fibromyalgie est donc une maladie aux multiples facettes. Les causes le sont tout autant.
Longtemps considérée comme une maladie musculo-articulaire, elle est maintenant du ressort de la neurologie.
Le problème à la base provient d’un déséquilibre du système nerveux autonome et de la production des neurotransmetteurs cérébraux. Ce déséquilibre entraîne un trouble dans le système de contrôle de la douleur ! Ceci ne veux pas dire que l’on a pas vraiment mal !
Non, au contraire, ressentir une douleur cela veut dire que l’organisme subit un dérèglement important, une lésion, une agression virale ou bactérienne… La douleur est une alarme que notre corps nous envoie !Ce signal est envoyé pour que l’on puisse intervenir sur la cause, l’origine de la souffrance. Il ne faut absolument pas camoufler la douleur en cherchant à la faire taire !
Il faut par là imaginer une alarme incendie qui se met en marche parce qu’il y a un réel danger, nous n’aurons jamais idée à aller étouffer le son de l’alarme et laisser en danger toutes les personnes. présentes ! Et bien la douleur c’est notre alarme intérieur, il faut savoir l’écouter.

La fibromyalgie, d’un point de vue naturopathique trouve son origine dans une sensibilité psycho-émotionnelle et physique : trop de stress (mal gérer), un système immunitaire faible ou affaibli peuvent être la cause de la fibromyalgie mais ils peuvent également amplifier les symptômes.
A ces sensibilités s’ajoute un terrain acide. Nous parlerons ici d’un dérèglement de l’équilibre acido-base de notre intérieur.
Un terrain acide provient d’une mauvaise alimentation, d’une hygiène de vie chamboulée et immature, du stress (encore et toujours), de tensions nerveuses, d’angoisse chronique, des émotions mal gérées. La pollution de notre environnement joue également un rôle dans l’acidité de notre organisme.
Cet acidité provoque des micro inflammation qui crée la douleur (tout s’explique ou presque). Attention, la fibromyalgie n’est pas une maladie inflammatoire pour autant !

Solutions : Naturopathie et fibromyalgie

1 – L’alimentation
Vous le savez maintenant, notre alimentation est une source de bien-être ou de mal être et maladie !
La première piste à suivre, pour soulager les douleurs et le mal-être et amener l’organisme à activer ses leviers d’auto-guérison, est l’alimentation.

Nous allons par son biais chercher à alcaliniser notre organisme donc à rétablir l’équilibre acido-basique et à contrer le stress oxydatif.

À bannir
– Supprimer les sucres et glucides raffinés, et même le miel (qui est acide une fois dans l’organisme)
– Supprimer les produits laitiers qui participe à l’inflammation des tissus, les remplacer par des laits végétaux (sauf soja et avoine)
– Supprimer tous produits contenant des édulcorants, des colorants, des conservateurs, des additifs E….
– Les excitants : café, alcool, thé (sauf thé vert)
– Les plats industriels et tous produits transformés ainsi que la restauration rapide
– Les fritures

À privilégier :
– Privilégier les céréales complètes
– Les légumes
– Les fruits à IG (indice glycémique bas)
– Les oléagineux, des graines et toutes sources d’oméga 3 (huile d’olive, huile de lin, de poisson disponible en capsule pour une supplémentation)
– Les épices, herbes et aromates (curcuma, coriandre, cumin)
– Les farines sans gluten
– Les légumineuses

Enfin, il convient de ne pas sur cuire les aliments et de bien s’hydrater, et de choisir des huiles de 1ère pression à froid et varié les huiles : olives, noix, tournesol….

Une consultation chez un Naturopathe permettra d’effectuer un bilan personnalisé sur votre alimentation et sur les besoins et ainsi, supplémenter en minéraux et oligo-éléments pour lutter contre cette acidité.

2 – Gestion de la douleur et de la fatigue
Bien évidemment, même si en naturopathie, nous considérons la douleur comme étant avant tout une alliée, un signal d’alerte, il n’est pas question pour autant de laisser une personne souffrir.
La douleur peut être soulager par :
– Des huiles essentielles comme la gaulthérie couchée pour son action antalgique et anti inflammatoire, la menthe poivrée pour ses propriétés anesthésiante (même en diffusion). Et bien autre, mais il convient de consulter un professionnel pour être conseiller sur les huiles essentielles (les huiles essentielles comme pour tout produit actif, nécessite des précautions d’emploi)
D’autres huiles essentielles agissent sur le stress, l’anxiété et les troubles de sommeil.

– Le magnésium est un oligo-éléments en manque chez les personnes fibromyalgiques. Une supplémentation est alors nécessaire pour calmer les tensions nerveuses et le stress !
Info : trop de stress provoque une réaction cellulaire : le calcium s’infiltre dans les cellules et chasse le magnésium qui se retrouve transporter par le sang jusqu’au rein qui l’éjecte à son tour. Ce cycle implique que la personne subissant un stress chronique est toujours en carences de magnésium et inversement le manque de magnésium provoque anxiété, palpitation et stress.


3 – La ventousothérapie et les massages bien-être permettent également de détendre mais aussi concernant les ventouses, de soulager la douleur.

4 – Le repos : Il faut s’écouter ! On est fatigué = on se repose, il n’y a pas de mystère !
Se détendre, se reposer, lâcher prise… (faire des exercices de respiration : Lire ICI)

5 – Le sommeil : les personnes atteintes de fibromyalgie souffrent d’important troubles du sommeil. Il faut alors veiller à faire le maximum pour optimiser son sommeil.
Un manque de sommeil entraîne de la fatigue, du stress et donc des douleurs
* Se coucher à heures fixes d’une manière générale
* Couper le téléphone et tout ce qui peut perturber le sommeil
* Instaurer un rituel d’endormissement (exercice de respiration au lit, lecture…)
* S’endormir au premier signes, ne pas lutter !
* Avoir des activités calmantes en fin de journée.

6 – Se bouger pour aller mieux
Même si, comme nous l’avons vu plus haut la fibromyalgie est handicapante, il faut toutefois se bouger malgré tout si on veut sortir de ce système infernal (fatigue, stress, douleur). Une activité douce à modéré, comme la marche, la natation est vivement conseillée pour s’entretenir.

Devenir acteur de sa propre santé…

La naturopathie est une excellent alliée pour trouver la voie de la guérison ! Un programme complet sera proposé par le naturopathe pour agir sur tous les fronts : un programme détox, anti stress, anti fatigue, antidouleurs. Le naturopathe dispose d’outils naturels qui permettent d’améliorer significativement l’état de santé physique et psycho-émotionnel des personnes fibromyalgique.

Dans ce sens, et étant fibro également, je proposerai dès cette fin septembre, un coaching en ligne spécial fibro ! Ce sera un accompagnement complet qui permettra de soutenir et soulager (mais pas que) les personnes atteintes de fibromyalgie.
N’hésite pas à t’inscrire ici pour être averti(e) du lancement du coaching.

Si cet article te parle parce que tu es toi même concerné ou quelqu’un de ton entourage, n’hésite pas à le partager…et à le commenter ! 

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ebook gratuit - Les plantes qui soignent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook Les plantes qui soignent les maux du quotidien

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :