La respiration complète / profonde

La respiration complète / profonde

by in Accueil, Bien-être et relaxation, Naturopathie, Santé naturelle 18 février 2019

La respiration complète réunie plusieurs techniques respiratoires : La respiration abdominale, la respiration thoracique et la respiration claviculaire.

(lire : la respiration abdominale ici)
Il s’agit donc d’une respiration profonde qu’il est recommandé à faire à jeun ou du moins 2 heures après avoir mangé.

Les bienfaits de la respiration complète  :

– Améliore la santé en général puisqu’elle oxygène le corps dans son ensemble
– Elle aide à réduire la tension artérielle
– Elle améliore l’activité intestinale
– Elle agit contre la fatigue chronique
– Aide à gérer les douleurs profondes
– Elle permet de gérer son stress, les angoisses, l’anxiété
– Aide à prendre le contrôle des émotions
– Permet de se recentrer, d’avoir les idées claires, d’avoir confiance en soi…

Cette respiration complète / profonde se pratique par le nez, bouche fermée (inspiration/expiration), dans toutes les positions : assis, debout, en marchant…
Mais au début, je te conseille de la pratiquer allongée pour bien ressentir le mouvement de vague du cheminement de l’air. Ne force jamais, écoute ton corps, plus tu ferras l’exercice plus tu y arriveras !

Allonges toi donc sur le dos, bras le long du corps, les paumes des mains seront ouvertes vers le haut, tes jambes peuvent êtres tendues ou pliées, plantes des pieds au sol. Fermes les yeux….

1ère étape : Respiration abdominale 
Inspire en faisant gonfler le ventre, en poussant les abdominaux en avant, laisse pénétrer l’air dans toute la région abdominale et dans la partie inférieure des poumons, sans forcer, le plus naturellement possible, expire maintenant en faisant tout l’inverse, rentre le ventre et contracte tes abdos.

2ème étape : Respiration thoracique/costale
Maintenant tu va remplir le milieu des poumons, à hauteur des côtes. Inspire en écartant les côte (imagine un soufflet) et en laissant passer l’air. Expire en faisant le mouvement inverse, rapproche tes côtes et libère l’air vers l’extérieur.

3ème étape : Respiration claviculaire
Il s’agit maintenant d’oxygéner la partie supérieure des poumons. Fais passer l’air en gonflant le haut de la cage thoracique. Les clavicules se soulèvent légèrement, sans effort, naturellement. Expire en faisant le mouvement inverse.

Une fois cette méthode de respiration maîtrisée, effectue là 3,6,9 fois : tu verras qu’elle fait énormément de bien, qu’elle permet réellement de ce recentrer lors des situations difficiles.

A lire (lien affilié)

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ebook gratuit - Les plantes qui soulagent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook Les plantes qui soulagent les maux du quotidien

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :