Ramadan et Naturopathie

Ramadan et Naturopathie

by in Accueil, Blog, Diététique, Naturopathie, Santé naturelle 27 février 2019

Dans un peu plus de deux mois, les musulmans du monde entier observeront le jeûne du mois de Ramadan (Ramadhan). Il s'agit du 9ème mois lunaire du calendrier hégirien. Ainsi, durant 29 ou 30 jours, les musulmans pratiqueront un jeûne sec (c'est à dire sans boire ni manger).

Ramadan, un mois hautement spirituel

Le ramadan est, avant toute chose, un mois spirituel, un mois de recueillement, de prière, de compassion, de remise en question…. Le musulman, lorsqu’il jeûne, n’a pas seulement obligation de s’abstenir de manger et de boire, non, c’est bien plus que ça !
En effet, Ramadan est un mois sacré et béni où on multiplie les bonnes actions, nous rapprocher des autres, avoir de la compassion et de l’empathie, mais pour que notre jeûne soit valide, nous devons nous abstenir également de dire du mal (des autres, être vulgaire…), s’abstenir également d’avoir des rapports conjugaux, d’avoir des pensées négatives…

Ramadan et naturopathie

Alors, tu me diras : ok ! Mais que vient faire la naturopathie dans cette histoire ?
Et bien tout simplement, car le fait de jeûner le mois de Ramadan est très bénéfique, seulement si nous le pratiquons correctement, en respectant certaines règles.

Le jeûne sec du mois de Ramadan est la meilleure cure détox qu’il soit possible de mettre en place.
En naturopathie, nous utilisons souvent le jeûne en cure de détoxication. Le mois de Ramadan est donc idéal pour purifier notre organisme et le débarrasser de toute sa toxémie : ensemble des déchets de l’organisme dus à notre hygiène alimentaire, de vie (manque d’activité physique,stress, surmenage…), de notre environnement…
Alors c’est facile sur le papier, mais cet effet détox du jeûne du mois de Ramadan, ne sera réellement bénéfique que si nous adoptant une bonne hygiène de vie durant ce mois :
– Avoir une bonne alimentation au moment de la rupture du jeûne (ftour) et du repas du matin (shour)
– Ne pas se jeter sur la nourriture au moment de la rupture
– Ne pas passer la soirée à manger
– S’hydrater suffisamment et convenablement
– Rester actif la journée et ne pas passer son temps à se lamenter et dormir
– Vaquer à ses occupations quotidiennes normalement
– Avoir une activité physique au moins légère à modérée…
– Prendre le temps de méditer (la base pour ce mois Béni), de se recentrer, de s’auto-évaluer, de prendre de bonnes résolutions…

Que se passe t il dans notre corps lorsque nous jeûnons ?

Lorsque nous effectuons un jeûne sec (en l’occurrence, pendant le mois de Ramadan), nous privons notre organisme de nourriture mais aussi d’eau.
Ainsi, nous mettons tout naturellement le système digestif au repos. Le fait de ne pas donner d’apport au corps va lui permettre de :
1 Puiser dans ces réserves (et donc brûler du gras/des calories en stock)
2 De s’auto-nettoyer
Comment ?
Le corps humain est constitué de 3 sources de liquides : le sang (environ 5l), la lymphe (environ 12l) et enfin de réserve d’eau dans les cellules (environ 35l) (valeurs approximatives car tout dépend de la corpulence de chaque individu).
Quand nous observons un jeûne sec, surtout lors des premiers jours, le sang va s’épaissir (comme nous ne lui donnons pas d’apport liquide). L’organisme va automatiquement chercher à puiser de l’eau dans les cellules, eau chargée de déchets. Ces toxines et toxiques vont donc se retrouver dans le sang et la lymphe.
Et c’est la que le miracle de la vie opère que Ramadan et naturopathie coopère, et que la détox prend tout son sens : lorsque nous allons boire le soir, nous allons tout simplement rincer ce sang et cette lymphe et évacuer cette toxémie vers les différents émonctoires, vers les portes de sorties sous formes d’urine, sueur, glaires…

C’est magnifique non ?
Alors attention, il est très très fréquent que nous ne profitons pas des bienfaits du jeûne alors d’une mauvaise conduite au moment du jeûne. Alors qu’il serait si facile de s’alléger de ces déchets qui causent les maladies.

Si en jeûnant correctement (je parle ici du côté physique et organique car il n’appartient à personne de juger sur la qualité du jeûne du côté spirituel), nous reprenons sans nous rendre compte notre santé en main, nous nous débarrassons de ce qui cause la maladie, nous pouvons ainsi préserver notre organisme, soulager nos douleurs et nos maladies même chronique ainsi, arthrose, arthrite, diabète, cholestérol, kyste, lithiases rénales ou biliaires, fibrome, cancer peuvent être soulager grâce au jeûne du mois du Ramadan mais seulement si nous nous rendons responsable et nous apprenons comment se comporter pendant la rupture du jeûne, pendant la nuit et aussi la journée.

Le Ramadan, c’est un état de santé et de bien-être physique et spirituel !

Et c’est dans cette optique de jeûne optimum (pour la santé), que j’ai prévu une consultation spécial Ramadan qui te permettra de profiter pleinement de ce mois béni !

Le prochain article au sujet du jeûne du mois de Ramadan et naturopathie concernera la préparation à ce mois béni, pour éviter, les petits désagréments des premiers jours qui correspondent pour nous naturopathes à des « crises de cure » qui sont tout à fait normales mais surtout sans danger. Nous pouvons les éviter en préparant notre organisme et aussi notre esprit à jeûner.

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

5 Comments
  1. On devrais tous faire sa ! ( sans forcément l’appeler ramadan, ça risquerait dans gêner certains…)
    C’est une belle période à mon sens, mais je pensais que les pratiquant pouvaient manger à partir d’une certaines heures, c’est pas du non stop sur 30jours ?!

    • oui c’est sûr comme tu dis ça reste un jeûne !
      Je te confirma c’est une période magnifique que nous attendons toujours avec impatience. Non nous jeûnons de l’aube au coucher du soleil. Et les deux repas (du matin et de la rupture du jeûne) sont très important, d’eux vont dépendre les résultats du jeûne sur l’organisme mais aussi notre capacité à tenir ces 29-30 jours.
      En tous cas merci pour ton intérêt 🙂

  2. […] l’article : Ramadan et Naturopathie, nous avons vu les bienfaits du jeûne sur la santé. Et nous avons aussi vu, que, pour profiter […]

  3. […] PS : Je ne parle pas du mois de Ramadan car cet article concerne le jeûne dans sa généralité. (Il va de soit que le jeûne du mois du ramadan, étant un jeûne sec est très bénéfique : lire Ramadan et Naturopathie) […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ebook gratuit - Les plantes qui soulagent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook Les plantes qui soulagent les maux du quotidien

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :