9 conseils pour rester en bonne santé en hiver

9 conseils pour rester en bonne santé en hiver

by in Accueil, Blog, Naturopathie, Santé naturelle 11 février 2019

Comment rester en bonne santé en hiver ou plutôt comment terminer cette saison en bonne santé !

A lire – 5 astuces pour préparer l’hiver avec la naturopathie

La saison hivernale est une période de l’année éprouvante pour notre organisme, alors, même si, nous avons pu nous maintenir en bonne santé de décembre à janvier, arrivés au mois de février, on se sent plus faible, plus frileux, on commence à s’enrhumer…

Question : Tombons-nous malade à cause du froid ?

Alors, même si effectivement certaines bactéries et certains virus se répandent et s’attrapent facilement par temps froid et que l’exposition longue aux températures froides contracte les vaisseaux sanguins réduisant ainsi le flux du sang affaiblissant le système immunitaire nous ne pouvons pas dire que le froid est complètement responsable de toutes les maladies que nous attrapons.

Et oui, rappelle-toi : « Le microbe n’est rien, le terrain est tout » disait Antoine Béchamps
A lire : Les trois cures naturopathique
Ainsi, si nous tombons plus malade, c’est que notre « terrain » est défaillant, encombré, sur-charger. Un virus, une bactérie, même si elle nous infecte, ne déclenchera pas de maladie si notre organisme est bien protégé, s’il est sain…
Donc, tu comprendras que notre comportement envers lui (notre terrain), est plus responsable de la transmission des maladies que le froid lui-même : (mal-bouffe, stress, manque de sommeil, surmenage…)

Les principaux maux de l’hiver

Le rhume affecte des millions de personnes tout au long de l’année mais c’est en hiver qu’il est le plus coriace Le rhume est causé par une infection virale de type rhinovirus humains ou VRS (virus respiratoire syncytial). Ils s’attaquent aux voies respiratoires supérieurs, poumons entraînant maux de tête, nez qui coule, mal de gorge…
En hiver, il faut compter aussi sur la grippe (à l’heure où j’écris ces lignes, la grippe a atteint son pique épidémique pour cette année – 02/2019), la gastro, les allergies hivernales, les maux de gorge dus à un virus ou une bactérie (angine, laryngite, pharyngite…), asthme (provoqué par un rhume, une grippe), des articulations douloureuses, peau sèche…

Comment rester en bonne santé en hiver ?

La prévention est la meilleure stratégie pour éviter de tomber malade. Qui dit prévention en naturopathie, dit renforcement du système immunitaire et assainissement de terrain (A lire – les trois cures naturopathique).

1 – Encore et toujours, il faut veiller à avoir une alimentation saine, équilibrée et variée (et oui encore l’alimentation… (A lire – que veut dire avoir une alimentation saine ?)
Une mauvaise alimentation peut avoir un effet très néfaste sur notre santé car le microbiote intestinale sera modifié laissant ainsi le champs libre aux bactéries nocives, responsables de la perte de la santé.
Une alimentation déséquilibrée (riche en glucide notamment) provoque un stress oxydatif du sang. Un état d’oxydation de l’organisme éprouve le système immunitaire, mettant à plat les défenses.
A l’inverse
une bonne alimentation permet l’apport de bonnes bactéries qui favorisent entre autre un bonne santé intestinale. Ces bonnes bactéries se trouvent notamment dans les aliments crus tel que fruits et légumes. La consommation de probiotiques tels que des lactobacilles favorisent quant à eux une bonne santé respiratoire.
Les légumes à feuilles, les agrumes ont des vertus anti oxydantes, en consommer l’hiver permet de préserver les défenses immunitaires.

2 – Faire du sport et rester actif
Même s’il est vrai qu’en hiver, le froid et les journées courtes n’encouragent pas à faire de l’exercice. Mais l’exercice permet de soutenir le système immunitaire et empêche de tomber malade.
Les exercices d’aérobie, par exemple, permettent de faire circuler les globules blancs dans tout le corps, ce qui leur permet de détecter et combattre les agents pathogènes.
L’exercice diminue également le stress et le blues d’hiver.

3 – Gestion du stress
Le stress est inévitable et s’il est occasionnel, il n’est pas forcément nocif pour la santé. Mais un stress chronique, lui, affaiblit le système immunitaire.
Le stress agit sur le thymus (une glande du système lymphatique), il se rétrécie et s’atrophie. Le thymus fabrique de cellules immunitaires spécialisées dans le ciblage de certaines souches de virus. Un thymus défaillant diminue donc les défenses de notre organisme.
Il est donc important de gérer le stress surtout en hiver : Prendre le temps de….rien faire, de se reposer, ne pas s’engager dans des actions fatigantes et stressantes, savoir dire non, stop….
C’est essentiel pour renforcer le système immunitaire.

4 – Bien dormir
Un manque de sommeil affecte le système immunitaire et lorsque la privation de sommeil dure depuis plusieurs jours, un état pro-inflammatoire de tout le corps s’installe.
Les cellules immunitaire sont plus actives pendant le sommeil, une bonne nuit de sommeil est essentielle. Ne disons nous pas ‘un sommeil réparateur’ et bien ce n’est pas des paroles légères : se reposer, bien dormir permet de régénérer l’organisme.

5 – Se laver les mains
Se laver les mains régulièrement est le meilleur moyen de prévenir les infection et les risques de contagions.

6 – Se protéger la peau
La peau est très sensible aux températures hivernales. Il faut oublier les douches chaudes (ou lavages de visage par ex.). Se laver à l’eau chaude aggrave les problèmes des peaux sèches et les gerçures.
Pour lutter contre les ravages du froid sur la peau, il est vital de bien l’hydrater en appliquant un soin hydratant bio : tout de suite après la douche, avant de sortir pour les mains, visages, lèvres…

7 – Faire des gargarismes
Idéal pour soulager la gorge, il permet aussi de prévenir des infections des voies respiratoires. Les gargarismes à l’eau salée ou encore au thé vert sont toujours recommandés en prévention des maladies d’hiver.

8 – Se tenir bien au chaud
L’exposition au froid provoque une vasoconstriction des vaisseaux sanguins (c’est à dire un diminution du diamètre) qui affaiblit donc les défenses immunitaires et ne permet plus une bonne alimentation des globules blancs.
Il faut donc s’habiller chaudement pour garder son organisme en mode défense.

9 – Utiliser des plantes en prévention de la période hivernale
A lire – L’échinacée pourpre : la plante de l’hiver
L’échinacée pourpre : en gélule ou en tisane
Elle permet de renforcer le système immunitaire en prévention mais aussi elle aide à lutter contre les infections virales, bactériennes, ORL…
Mais aussi, l’églantier, le lapacho (que je recommande +++), l’olivier…

Et toi ? Quelles sont tes astuces pour rester en bonne santé en hiver ? Dis nous tous en commentaire …

Cet article présente un ensemble de conseils et ne remplace en aucun cas un avis médical et ne constitue pas une prescription.
Cet article ne vise en aucun cas à vous dissuader de consulter votre médecin généraliste ou spécialiste ni à arrêter votre traitement médical.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ebook gratuit - Les plantes qui soignent...

    Inscrivez vous et recevez gratuitement mon ebook Les plantes qui soignent les maux du quotidien

    Vos données sont précieuses, je ne les transmets à personne.

    %d blogueurs aiment cette page :